Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Genesis
Va finir par devenir bavard(e)
Va finir par devenir bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 100
Age : 21
Localisation : Comme une étoile, filant.
Humeur : Comme le Ciel
Date d'inscription : 01/10/2012

MessageSujet: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    Mar 18 Aoû 2015, 14:24

Bonjour,

Suite au topic "est ce en rapport avec l'ésotérisme", je me suis posé pas mal de questions et je me suis aperçu que ma conception (qui est très similaire à celle de Murph et de Mitty) est en fait fondée sur beaucoup de vide.

Ainsi, par exemple, l'énergie, on dit qu'on sent de l'énergie quand on sent quelque chose comme des frissons, du froid, du chaud etc. Mais n'est ce pas plutôt des manifestations physiques liées à l'énergie que l'énergie elle même que nous sentons ? Sentons nous vraiment l'énergie ?

Déjà, comment savons nous que c'est de l'énergie ? N'est ce pas parce qu'on nous a dit que c'est  ces manifestations c'était de l'énergie. N'est ce pas juste un mot, lié à des trucs physiques.
Ainsi, c'est parce qu'on a ressentis des trucs, qu'on est allé regarder sur internet/demander à quelqu'un et qu'on a vu/entendu que l'énergie peut se manifester de cette façon qu'on a fait le lien.
Mais ce lien est il vraiment "vrai" ?

Au final, qu'est ce que l'énergie ? Je ne peux pas répondre à cette question hormis de manière très théorique, très abstraite, et très floue et très confuse. Au final, je ne sais pas vraiment ce que j'entends par là, je n'ai pas de définition a donner.
Ou alors à travers les phénomènes ressenties (chaleur, froid, picotements). Mais c'est absurde de prouver l'énergie par ces phénomènes puisque de base, on a associé l'énergie à ces phénomènes, c'est nous qui avons fait le lien.

De la même manière, je m'interroge au sujet des perceptions, par exemple la clairvoyance.
Je m'interroge sur le lien entre nos conceptions et nos perceptions.
Par exemple, n'est ce pas parce que nous avons le concept de chakras que nous commençons à le voir ? Ne voit-on pas que ce dont on a le concept ?
Ainsi, si par exemple, pour une personne, l'aura n'existe pas, elle n'a pas cette conception, verra-t-elle une aura ? Si non, qu'est ce qui prouve que l'aura existe dans ce cas ?

Voilà voilà,  j'aimerais vos avis, vos conceptions  sur tout ça.
Au plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loptr
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 440
Age : 19
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres / cartomancienne
Humeur : Libre
magic code : MPA/TA, S--, W, N++, PEC++/(GR/NO/WM), Dd(+?), A-, a, C(+), G>++(+), Q, 666-, Y(+?)
Date d'inscription : 03/07/2015

MessageSujet: Re: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    Mar 18 Aoû 2015, 15:44

Si ta conception est fondée sur du vide, il est là le problème.
Teste par toi même. C'est à toi, avec tes expériences, de savoir si oui ou non tu ressens l'énergie ou des phénomènes plus classiques.
Au lieu d'écouter les énièmes explications d'autres personnes, ne serait-il pas plus judicieux que tu fasses le chemin, toi ?

Ensuite. Je ne ressens personnellement pas l'énergie sous la forme de froid/chaud, ou en tout cas pas dans la vie de tout les jours.
De plus, l'énergie est physique. C'est ce qui parcourt tout. Donc il paraît normal qu'en tant qu'élément physique on puisse la ressentir sur le corps via les sensations diverses de chaleur, de froid, ou encore des frissons.

Genesis a écrit:
Déjà, comment savons nous que c'est de l'énergie ? N'est ce pas parce qu'on nous a dit que c'est manifestations c'était de l'énergie. N'est ce pas juste un mot, lié à des trucs physiques.
Ainsi, c'est parce que on ressentis des trucs, qu'on est allé regarder sur internet / demander à quelqu'un et qu'on a vu / entendu que l'énergie peut se manifester de cette façon qu'on a fait le lien.
Mais ce lien est il vraiment "vrai" ?

Parce que ça se sent. Je ne le sais pas. Ce n'est pas quelque chose dont on va pouvoir te sortir un article qui démontre son existence, comme les trois quarts des trucs de ce forum, c'est quelque chose de non vérifiable.
Peut être que toi tu connais l'énergie seulement parce qu'on t'as dit le mot, et encore une fois je t'invite donc a y toucher pour être sûr que cela existe.
Je n'ai pas fait le lien. On m'a donné un mot. J'ai pas tout compris. J'ai mis des concepts dessus, mais flous. Puis j'ai testé. Et j'ai mis ma vérité sur le mot. Mon concept. C'est en testant qu'on devient sûr.

Genesis a écrit:
Au final,qu'est ce que l'énergie ? Je ne peux pas répondre à cette question hormis de manière très théorique, très abstraite et très flou et très confus. Au final, je ne sais pas vraiment ce que j'entend par la, je n'ai pas de définition a donner.
Ou alors à travers les phénomènes ressenties (chaleur, froid, picotement). Mais c'est absurde de prouver l'énergie par ces phénomènes puisque de base, on a associé l'énergie à ces phénomènes, c'est nous qui avons fait le lien.

L'énergie. C'est Tout.
Tu ne peux répondre que par la théorie ? Je me répète pour que ça rentre bien, mais tu n'as plus qu'à tester la pratique pour pouvoir enfin répondre.
Ce n'est pas nous qui avons fait le lien, c'est toi. Chaque personne ici qui a touché un peu à l'énergie à justement des définitions un peu différentes, des mots différents, des ressentis différents, et des phénomènes qui diffèrent aussi. Parce que chacun à eu ses expériences, ses ressentis, et à théorisé ça de la façon qui leur convenaient le plus. Ça se ressemble parce que l'énergie reste énergie. Mais ça différera toujours selon les individus. Les liens que tu as fait c'est la synthèse de ce que tu as entendu et compris, nous on a fait aucun lien.

Donc je n'aurais pas de définition précise à te donner. Parce que tu as déjà un peu de théorie et ton avis dessus. Donc tu comprends déjà le concept. La théorie ne te sers plus a rien, elle va encore t'encombrer plus qu'autre chose.

Genesis a écrit:
De la même manière, je m'interroge au sujet des perceptions, par exemple la clairvoyance.
Je m'interroge sur le lien entre nos conceptions et nos perceptions.
Par exemple, n'est ce pas parce que nous avons le concept de chakras que nous commençons à le voir ? Ne voit-on pas que ce dont on a le concept ?
Ainsi, si par exemple, pour une personne, l'aura n'existe pas, elle n'a pas cette conception, verra-t-elle une aura ? Si non, qu'est ce qui prouve que l'aura existe dans ce cas ?

Donc c'est parce que j'ai un concept d'esprit que je suis (medium) clairvoyante ?
Si je le vois d'une certaine façon, c'est qu'il est biaisé par ma conception de l'esprit ?

C'est parce que j'en conçois l’existence que je met un mot dessus. A quoi sert de mettre un mot sur quelque chose qui, pour nous, n'existe pas ?  
Donc oui, si j'accepte l'existence d'esprits je peux les voir. Pareil pour l'énergie.
 Pourquoi les gens qui ne croient pas à l'aura ne la voient pas. Parce qu'ils ne le veulent pas. Ils s'en fichent.          

Les gens voient ce qu'ils veulent, comme dans le physique. Tout n'est toujours qu'affaire de perception personnelle. C'est comme les gens qui se battent pour savoir à quoi ressemble telle ou telle entité : pourquoi se poser la question ? Certains seront persuadés que machin est rouge avec des cornes, d'autres qu'il ressemble à un humain brun avec des cornes... etc.
Tout ce que tu as a saisir c'est comment toi tu le vois. Il y a toujours un point commun (dans mon exemple : les cornes), mais tout ce qu'il y a autour c'est autant affaire de croyances, que d'idées diverses, et que de tout ton vécu.
Pour l'énergie c'est pareil. On a tous le concept global, mais chacun y voit ce qu'il veut, comme il le veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://augredescartes.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    Mar 18 Aoû 2015, 20:16

Khairé !

Loptr a écrit:
De plus, l'énergie est physique.

Si l'énergie est physique, pourquoi la science n'a-t-elle pas encore réussie à démontrer l'existence des méridiens, nadis, chakra, aura et tous les autres éléments traditionnelles ou new-ages censés être composés d’énergie ?

Physique:
 

Loptr a écrit:
Donc il paraît normal qu'en tant qu'élément physique on puisse la ressentir sur le corps via les sensations diverses de chaleur, de froid, ou encore des frissons.

Si l’énergie est un élément physique, quelle est sa composition, sa provenance, la manière de se mouvoir ?

Loptr a écrit:
Parce que ça se sent. Je ne le sais pas.

Le problème est là. Il n'y a aucun protocole d’expérimentation, ainsi il n'est même pas sûr que lors d'un débat les gens parlent de la même chose. Un peu comme si deux personne débattait chacune de son coté:

Premièrement, il peut y avoir confusion par omission:
Il y a un verre, dedans un liquide, ce liquide est transparent et inodore.
On déduit donc que ces liquides sont identiques. Si on avait étudié plus de facteurs, on se serait rendu compte que ce n'est pas le cas. Cela peut-être pareil pour "l’énergie".

Ensuite par méthodologie totalement différente:
Quelqu'un va avoir des hallucinations par déshydratation, l'autre à cause de psychotrope.
Mais parce que le symptôme peut-être identique, on en vient à déduire que les moyens le sont aussi.
C'est ce qu'il se passe avec "la chaleur, le froid, etc".

Loptr a écrit:
c'est quelque chose de non vérifiable

Il existe pourtant des protocoles expérimentaux dans toutes les grandes traditions médicales.

Loptr a écrit:
Tu ne peux répondre que par la théorie ?

On ne peut toujours répondre que par la théorie, certaines expérimentations peuvent confirmer certaines théories qui seront infirmer plus tard par d'autres facteurs. En particulier quand on décide de "réinventer la roue" et qu'on ne se base pas sur des systèmes qui ont déjà quelques bagages derrières eux.
Une pratique ne sert qu'a confirmer ou infirmer une théorie et agrandir sa conception du monde, je vois pas pourquoi la diaboliser au profil d'une pratique pure. Dans un autre contexte ça reviendrait à encourager et trouver fructueux une personne qui mélange du vinaigre avec de la gouache dans une passoire pour connaitre la chimie.
Cela me semble des plus ridicule.

Loptr a écrit:
Donc c'est parce que j'ai un concept d'esprit que je suis (medium) clairvoyante ?
Si je le vois d'une certaine façon, c'est qu'il est biaisé par ma conception de l'esprit ?

Loptr a écrit:
C'est parce que j'en conçois l’existence que je met un mot dessus. A quoi sert de mettre un mot sur quelque chose qui, pour nous, n'existe pas ?
Donc oui, si j'accepte l'existence d'esprits je peux les voir. Pareil pour l'énergie.

Le problème est de savoir ce qui nous a fait choisir l'association de ce mot avec ce ressenti. Si en effet, je n'ai pas de théorie, pas de protocole d'expérimentation et rien de vérifiable. Rien ne me dit que ce que je nomme "Esprit" n'est pas: une illusion/mirage, le produit d'une malformation organique, une démence, un fantasme, etc.

Loptr a écrit:
Pourquoi les gens qui ne croient pas à l'aura ne la voient pas. Parce qu'ils ne le veulent pas. Ils s'en fichent.

Du coup, l’ésotérisme n'a aucune objectivité et réalité en soi-même ? Cela dépend uniquement de l'imagination du "pratiquant" ?

Loptr a écrit:
Les gens voient ce qu'ils veulent, comme dans le physique. Tout n'est toujours qu'affaire de perception personnelle

S'agit-il d'une supposition ou d'une affirmation ? As-tu déjà réalisé une évocation à plusieurs tout en réussissant à rendre l'entité manifeste dans le monde physique pour comparer les perceptions de l'entité de chaque pratiquants dans la pièces ?

Loptr a écrit:
C'est comme les gens qui se battent pour savoir à quoi ressemble telle ou telle entité : pourquoi se poser la question ?

Car connaitre les facteur régissant d'un coté les perceptions et de l'autre la forme archétypique des êtres vivants amène une meilleurs compréhension de la nature et notre pratique ?

Horapollon


Dernière édition par Horapollon le Mer 19 Aoû 2015, 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Genesis
Va finir par devenir bavard(e)
Va finir par devenir bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 100
Age : 21
Localisation : Comme une étoile, filant.
Humeur : Comme le Ciel
Date d'inscription : 01/10/2012

MessageSujet: Re: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    Mar 18 Aoû 2015, 21:03

Bonjour,

Le but de ce sujet était de s'interroger sur nos croyance et leurs origines. Sur le pourquoi on pense ça.

Je suis assez d'accord sur ce que dit Horapollon.

Loptr a écrit:
Au lieu d'écouter les énièmes explications d'autres personnes, ne serait-il pas plus judicieux que tu fasses le chemin, toi ?

Sans blague… Je pensais toujours me reposer sur l'avis des autres...

Hum est ce contradictoire ? Je ne pense pas. Tu peux écouter différente personnes afin d'avoir leurs conceptions, ce qui te permet de remettre en cause la tienne, vu qu'ils voient les choses, pensent de manière différentes et ont des idées différentes.
Ce n'est pas se reposer sur l'avis des autres de faire ça.

Précision, dans énergie, je ne parles pas de l'énergie au sens scientifique (genre énergie électrique, magnétique, potentielle de pesanteur, etc) . Ces énergies là on une définitions bien spécifique ("Capacité d'un corps ou d'un système à produire du travail mécanique ou son équivalent" )

Loptr a écrit:
Parce que ça se sent. Je ne le sais pas. Ce n'est pas quelque chose dont on va pouvoir te sortir un article qui démontre son existence, comme les trois quarts des trucs de ce forum, c'est quelque chose de non vérifiable.
Peut être que toi tu connais l'énergie seulement parce qu'on t'as dit le mot, et encore une fois je t'invite donc a y toucher pour être sûr que cela existe.
Je n'ai pas fait le lien. On m'a donné un mot. J'ai pas tout compris. J'ai mis des concepts dessus, mais flous. Puis j'ai testé. Et j'ai mis ma vérité sur le mot. Mon concept.

C'est non vérifiable ? Ce n'est pas parce que c'est quelque chose de non mesurables par des appareils scientifiques que c'est non vérifiable. Faire des expériences en double aveugle ou croiser des témoignage peut permettre de vérifier ou du moins de mettre en évidence un phénomène.

Tu n'as pas fait de lien. On t'a donné un mot puis tu as testé. Très bien. Tu as donc senti des trucs, que tu as associé a ton concept non ? Tu as donc fait un lien entre les ressenties et le concept non ?

As tu bien compris ce que j'appelais lien dans ce cas ? Je ne penses pas. Juste le fait de relier un concept avec un ressentie ou une manifestation. En d'autres mot, reconnaître un phénomène. Donc, si tu as fait des liens dans ton esprit pour associer deux notions, deux expériences.

Tester par la pratique ? ok. Mais qui te dit par exemple que ce que tu fais, les résultats que tu as sont bien en lien avec l'énergie ?
C'est la ou je veux en venir, c'est que faire un exerce, de la pratique c'est bien, mais qui te dit que ce n'est pas ton cerveau qui te joue un tour ?(il est très très doué pour ça en plus). Comment peux-tu juger ?

La théorie va encore m'encombrer plus ? Ce qui veut dire que tu pars du principe qu'elle m'encombre déjà. C'est un jugement un peu trop  hâtive…

Loptr a écrit:
Donc c'est parce que j'ai un concept d'esprit que je suis (medium) clairvoyante ?

j'ai pas compris cette phrase. Tu as du mal me comprendre.

Au plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murph
Timide
Timide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 19
Emploi/loisirs : Etudiant, sport, lecture, cinéma, autres...
Humeur : Versatile
Animal préféré : L'Orque
Date d'inscription : 01/08/2015

MessageSujet: Re: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    Mer 19 Aoû 2015, 18:24

Salut Genesis,

Ta remise en question est logique et légitime, et je trouverais idiot d'être superstitieux et de ne croire quelque chose seulement par choix, d'où le fait d'expérimenter soi-même ces choses.

Personnellement je me suis beaucoup remis en question, étant médium j'avais d'autant plus de mal à croire en mes perceptions, étant de base plutôt sceptique, et il m'a fallu des preuves concrètes pour cesser de douter d'une chose, et donc de tout.

Qu'est-ce que l'énergie ? Tout est énergie. Preuve ? Un peu de réflexion. J'ai pas envie de faire le gars qui cite son prophète à lui, mais Einstein l'a dit lui aussi, et sa compréhension de notre monde était (plutôt) juste ^^
Peut être que tu devrais lire des trucs sur la physique, même ce qu'on appelle le vide pourrait être une énergie.
Je vais pas m'enfoncer plus loin dans la physique parce ça peut vite partir sur du hors sujet, mais tu as je pense une mauvaise vision de ce qu'est l'énergie.

Tu ne peux pas comprendre ce qu'est l'énergie si tu ne la comprends pas dans son ensemble.
Une énergie que je vais définir par spirituelle car on ne sait la définir, est autant une énergie que la température issue des rayons IR ou celle de ta propre masse (ce que tu appelles énergies au sens scientifique).
Ton corps est fait d'énergies, la matière est faite d'atomes, desquels résulte une masse...
Tout ça c'est de l'énergie, la lumière aussi est une énergie, issue en premier lieu d'une masse et d'une température, l'énergie entraîne à créer d'autres énergies. Visibles ou non. Perceptibles ou non.
Ainsi, une énergie dite spirituelle (bon c'est mon vocabulaire si quelqu'un n'est pas d'accord qu'il choisisse un autre mot) est autant une énergie que l'électricité en est une.

Pour moi tu ne peux bien comprendre des phénomènes d'ordre spirituel, enfin ésotérique, tant que tu ne vois pas ces choses avec un esprit scientifique. Je pense en effet que science et religion n'ont de séparation que dans l'incompréhension, et qu'il est donc intelligent de ne pas réfuter une chose sans preuve de sa non-existence, et de ne pas affirmer quelque chose sans preuve de son existence.
Par exemple, la télékinésie est bel et bien "reconnue scientifiquement" (ah bah chi chest la chienche qui la dit alors), sans pour autant qu'on sache quelle est l'énergie qui permet ce phénomène.
Rien que ça permet de te prouver que l'énergie "non visible etc" existe, et qu'on le veuille ou non. Bon c'est vrai que bouger une feuille d'alu sur un cure-dent c'est pas une valeur sûre. Mais tordre une cuillère ou bouger un stylo sur une surface plane, ça c'est une valeur sûre.

Au final on ne peut que parler de théories, et de théories dans la théorie.
Comme en science (THEORIE de la relativité générale...). Mais si on rappelle à chaque fois "Si on admet que l'événement X est possible et que si que et puisque si on admet que si..." avant de parler d'une chose qui a trait à l'ésotérique, on avance pas.
Je pense d'ailleurs que les termes les plus appropriés pour "ésotérisme" seraient "Science Métaphysique", mais bon je ne suis pas un dictionnaire alors je n'ose pas trop m'avancer là dessus. (Horapollon si ça veut rien dire faut pas m'en vouloir  Laughing )

Si tu veux des phénomènes concrets afin de pouvoir baser tes croyances sur un peu d'expérience on ne peut que te conseiller d'expérimenter des choses ^^
Personnellement il m'a fallu regarder un objet de bonne taille qu'une entité faisait bouger sans l'aide de personne pour n'avoir plus de doutes. Et c'était dans ma chambre, pas un mec qui faisait son spectacle dans la rue.
"qui te dit que ce n'est pas ton cerveau qui te joue un tour ?"
--->Jusqu'à présent on ne m'a jamais diagnostiqué de souffrir de puissantes hallucinations, donc ça me va Smile

Ainsi il appartient à chacun de faire ses propres remises en question, et d'avoir ses propres croyances, en fonction de ce que chacun choisit de croire.
Si tu choisis de croire avant tout en ton expérience, "il ne te reste plus qu'à" expérimenter.

Tu as demandé la vision d'autres personnes sur tout ça et je pense avoir à peu près exprimé la mienne. Tu te bases beaucoup sur :
"Tu as lu que Y, tu as testé ce Y, maintenant comment tu me prouves que ce Y existe, et que tu ne l'as pas inventé de manière inconsciente, parce que tu désirais surement y croire ?"
Et bien pour ma part ce qui m'a fasciné en lisant quelques articles ésotériques pour la première fois, c'est que je reconnaissais des choses dont j'avais déjà eus l'expérience, et pas l'inverse, je n'ai que rarement fais des choses que j'ai lues puis appliquées. Petit je pensais que tout le monde était ce qu'on appelle en fait "medium". Enfin même si techniquement on l'est tous mais à différent degrés.

Voila voila cheers

PS : Si tu cherches une preuve, et facile d'accès, je pense que tu devrais essayer d'appeler une entité, n'importe laquelle du moment qu'elle sera coopérative (qu'elle veuille te parler).
Puis si tu la sens présente demande lui de taper 2 fois de suite dans un mur ou de faire craquer quelque chose, faire 2 bruits nets dont tu ne douteras pas qu'elle en soit responsable. Hésite pas à lui redemander une fois qu'elle l'a fait, quitte à t'excuser si tu te sens impolis.
Si tu comptes le faire et que tu as besoin de précision tu peux me demander en mp Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitty
Miss Trelawney
Miss Trelawney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 397
Age : 22
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Voyante, guérisseuse et secrétaire.
Humeur : Lutinesque
Animal préféré : Vautour, Tigre, Kangourou.
Date d'inscription : 17/01/2015

MessageSujet: Re: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    Jeu 20 Aoû 2015, 14:13

Citation :
Si tu cherches une preuve, et facile d'accès, je pense que tu devrais essayer d'appeler une entité, n'importe laquelle du moment qu'elle sera coopérative (qu'elle veuille te parler).

BAD. BAD, BAD IDEA.

(Vous êtes prévenu ♥)

Citation :
Puis si tu la sens présente demande lui de taper 2 fois de suite dans un mur ou de faire craquer quelque chose, faire 2 bruits nets dont tu ne douteras pas qu'elle en soit responsable. Hésite pas à lui redemander une fois qu'elle l'a fait, quitte à t'excuser si tu te sens impolis.

(Ca aussi c'est une très mauvaise idée.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    Jeu 20 Aoû 2015, 17:13

Khairé !

Murph a écrit:
Par exemple, la télékinésie est bel et bien "reconnue scientifiquement" (ah bah chi chest la chienche qui la dit alors), sans pour autant qu'on sache quelle est l'énergie qui permet ce phénomène.

Source ?

Murph a écrit:
Mais tordre une cuillère ou bouger un stylo sur une surface plane, ça c'est une valeur sûre.

Pourriez-vous nous donner une expérimentation de ce type validée par une autorité scientifique ?

Murph a écrit:
Je pense d'ailleurs que les termes les plus appropriés pour "ésotérisme" seraient "Science Métaphysique", mais bon je ne suis pas un dictionnaire alors je n'ose pas trop m'avancer là dessus. (Horapollon si ça veut rien dire faut pas m'en vouloir   )

On parle déjà de Sciences Occultes.
Ce n'est pas pour ça qu'il faut mélanger les torchons et les serviettes en affirmant qu'il s'agit du même paradigme.

Murph a écrit:
--->Jusqu'à présent on ne m'a jamais diagnostiqué de souffrir de puissantes hallucinations, donc ça me va

Si il n'y a pas de plainte, il n'y a pas d'analyse et donc pas de diagnostique. Il n'est pas rare que des gens vivent avec une pathologie pendant de nombreuses années sans être diagnostiqué. De plus, dans le cas d'hallucination, il ne s'agit pas forcément de pathologie à diagnostiquer, mais tout simplement le résultat de facteurs accidentels: la lumière, la fatigue, la faim, etc.

Murph a écrit:
Ainsi il appartient à chacun de faire ses propres remises en question, et d'avoir ses propres croyances, en fonction de ce que chacun choisit de croire.

En effet, on appelle ça la religion.
Pas l'ésotérisme.

Murph a écrit:
Et bien pour ma part ce qui m'a fasciné en lisant quelques articles ésotériques pour la première fois, c'est que je reconnaissais des choses dont j'avais déjà eus l'expérience, et pas l'inverse, je n'ai que rarement fais des choses que j'ai lues puis appliquées. Petit je pensais que tout le monde était ce qu'on appelle en fait "medium". Enfin même si techniquement on l'est tous mais à différent degrés.

Cela n'est pas du tout étonnant.
De nos jours la culture ésotérique n'est plus une culture intellectuelle et se mélange allégrement avec la culture populaire et science fiction. On retrouve des éléments de la culture ésotérique dans les mangas, romans, émissions TV et plus grave, on retrouve des éléments de romans, mangas et séries sur les forums ésotériques.
Ainsi, même en n'ayant jamais participé ou lu d'ouvrages proprement ésotérique, vous aviez déjà une idée préconçue et de attentes pouvant biaiser votre expérience (on en revient à la question de Genesis).  

Murph a écrit:
Tu ne peux pas comprendre ce qu'est l'énergie si tu ne la comprends pas dans son ensemble.
Une énergie que je vais définir par spirituelle car on ne sait la définir, est autant une énergie que la température issue des rayons IR ou celle de ta propre masse (ce que tu appelles énergies au sens scientifique).
Ton corps est fait d'énergies, la matière est faite d'atomes, desquels résulte une masse...
Tout ça c'est de l'énergie, la lumière aussi est une énergie, issue en premier lieu d'une masse et d'une température, l'énergie entraîne à créer d'autres énergies. Visibles ou non. Perceptibles ou non.
Ainsi, une énergie dite spirituelle (bon c'est mon vocabulaire si quelqu'un n'est pas d'accord qu'il choisisse un autre mot) est autant une énergie que l'électricité en est une.

Votre message ne démontre absolument rien, au contraire il s'agit même d'un pur sophisme.
Il n'y a aucun rapport entre le début et la fin de votre message. On commence par affirmer "la science c'est bien", admettons. On donne des définitions appartement au paradigme scientifique et qui sont reconnue par lui, dans sa logique et sa cosmologie et là, on glisse, une énergie spirituelle.  Pourquoi ? De où ? Comment ? Aucune explication, juste "paf, ça fait des chocapics". Cela me semble tout, sauf appartenir à une démarche logique (pour ne pas employer le terme scientifique qui me dérange).

Murph a écrit:
Si tu cherches une preuve, et facile d'accès, je pense que tu devrais essayer d'appeler une entité, n'importe laquelle du moment qu'elle sera coopérative (qu'elle veuille te parler).
Puis si tu la sens présente demande lui de taper 2 fois de suite dans un mur ou de faire craquer quelque chose, faire 2 bruits nets dont tu ne douteras pas qu'elle en soit responsable.

Objectivement.
Si il suffisait d’appeler une entité comme on appelle un ami sur son téléphone mobile, la croyance et la pratique les concernant seraient bien plus étendues qu'actuellement, non ?
Enfin, il me semble.

Ensuite pratiquer sans connaitre les aboutissements et les risques me semble totalement contraire à tout esprit logique, d'ailleurs j'ai de plus en plus de mal à concevoir ce que vous entendez par là.

Horapollon
Revenir en haut Aller en bas
Mitty
Miss Trelawney
Miss Trelawney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 397
Age : 22
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Voyante, guérisseuse et secrétaire.
Humeur : Lutinesque
Animal préféré : Vautour, Tigre, Kangourou.
Date d'inscription : 17/01/2015

MessageSujet: Re: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    Jeu 20 Aoû 2015, 17:45

Citation :
Ensuite pratiquer sans connaitre les aboutissements et les risques me semble totalement contraire à tout esprit logique

BIG. +1

mitty

(...)

Edit:

Je voulais revenir là-dessus:
Citation :
Jusqu'à présent on ne m'a jamais diagnostiqué de souffrir de puissantes hallucinations, donc ça me va


Puisque, malheureusement, c'est un thème récurrent en ésotérisme en tout genre et qui doit être aborder régulièrement quand des tierces personnes commencent à tâtonner dans les Sciences Occultes.
Dans un premier lieu, nous pouvons tous être sujet à des hallucinations sonores et visuelles (tout comme des sensorielles) par l'usage de psychotrope quelconque (ici je mettrais bien volontiers le café et les anti-douleurs ^^); comme avec des facteurs divers et variées comme a répondu Horapollon (je rajouterais l'anémie qui m'en a causée deux ^^).
Mais des hallucinations de moindres (ou non) mesures peuvent apparaître très très vite dans la pratique des Science Occultes et endommagés considérablement notre santé mental (ou psychée) ce qui est le risque majeur de l'utilisation et l'expérimentation de l'ésotérisme. (Oui même un bête voyage astral comporte ses risques, tout comme l'évocation d'une entité ou que sais-je encore. Tout possède ce risque!)
C'est ce problème qui est au coeur de nombreux pré-requis et préparations nécessaires pour des travaux en énergies. Le spiritisme, est, selon moi, LE domaine le plus risqué, mais tout les domaines fragilisent, à force la psychée.

Ce qui faut que nous sommes tous sujets à des hallucinations et qu'une hallucination n'a pas de forme définie. Ca n'est pas que du domaine des fous furieux Wink J'ai, à ce jour, fait l'expérience de trois ou quatre hallucination dans ma vie, dont une, sonore qui m'a vraiment perturbée et m'a fait prendre une longue pause dans les pratiques. (Entendre 5 voix toute une nuit comme dans un mauvais film d'horreur, très peu pour moi!)

Il faut bien être conscient qu'être "sain d'esprit" est une chose rare dans la société comme être "en bonne santé". C'est un terme vulgarisée utilisée pour dire "il n'y a pas de troubles notables qui vous mette en danger actuellement ou immédiatement" mais très sincèrement, si nous passions tous un IRM du corps complet, nous verrions beaucoup de petits soucis.
Idem pour notre psychée Smile.

Les hallucinations, loin d'être "courante" cependant, ne sont pas toute du domaine de la psychiatrie. Elles ne sont pas toutes énormes au point de nous perturber sur le long terme, mais elles existent à moindre mesure et nous en sommes tous un sujet potentiel.

Souffrir d'hallucination ne se diagnostique pas non plus, une pathologie dont un des symptômes est le fait d'avoir des hallucinations régulièrement: oui. L'hallucination en soit... Razz (Comme dit, ça peut être provoquer par tellement de facteurs naturels ou non que ben.... C'est leur régularité et leur conséquence qui sont (est ?séplus) dangereux/es/s (?))

Bref! Je voulais revenir dessus pour faire un Xième check point sur l'hallucination, les dangers des Sciences Occultes et notre psychée!

Rien à voir fondamentalement avec le sujet (qui m'intéresse pas, je l'avoue! o/) mais c'est toujours pratique.
Comme le "non", invoquer une entité au pif est suicidaire, dangereux et surtout inutile et encore plus débile (dans le sens de sa dangerosité) juste pour "voir si ça marche". Wink

Je ne ferais pas le couplet de "ce qui se trouve dans l'hallucination" parce que c'est très très aléatoire et très très personnelle comme situationnelle. L'une de mes hallucinations étaient sous psychotropes et a reprit, entièrement, le cadre où j'étais, ce que je pensais, ce que je ressentais, en le déformant totalement.

Et pour finir, l'hallucination n'a rien d'ésotérique à mon sens! Son contenu peut l'être, dans la bonne démarche, les bonnes questions, la bonne directive et le (très très) bon accompagnement pour faire cette rétrospective; uniquement dans un but d'introspection et de travail sur soi-même.


mitty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murph
Timide
Timide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 19
Emploi/loisirs : Etudiant, sport, lecture, cinéma, autres...
Humeur : Versatile
Animal préféré : L'Orque
Date d'inscription : 01/08/2015

MessageSujet: Re: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    Ven 21 Aoû 2015, 05:52

Salut, enfin "khairé",

Horapollon :

- "Source ?" : Internet et moi même. Mon expérience et des articles. C'est un phénomène douteux et à controverse car on ne sait l'expliquer, mais c'est un phénomène existant bel et bien (télékinésie). As-tu fais tes recherches ? Si ce n'est pas de la télékinésie, qu'est-ce que c'est ?
Quand on voit un phénomène, la télékinésie, mais on ne sait prouver que cette chose n'existe pas, et qu'elle reste incomprise par l'esprit scientifique, on admet que ce phénomène, télékinéssie ou pas, existe. Mais comment l'expliquer ?
Je ne sais pas. Mais J'ai une théorie : Le même genre d'énergie que nous associons aux esprits, à l'aura, au magnétisme, agit de manière physique sur l'objet. Comment où pourquoi... A chacun d'y réfléchir.
Je ne prétend pas tout savoir sous prétexte que je sais faire des choses... Ironique ? Peut être.

- "Pourriez-vous nous donner une expérimentation de ce type validée par une autorité scientifique ?"
Une autorité scientifique... Tu veux parler de l'Etat ? Et bien non. Pour deux raisons : Je ne cherche pas à convaincre qui que ce soit. Et plusieurs expérimentations de ce type ont déjà été validées.
Je sais faire "vibroter" un stylo, ou déformer le métal d'une cuillère, d'un couvert, et je n'ai pas de moyen de le prouver à un esprit pragmatique comme le tiens, alors je ne te parlerai pas plus de "mes compétences", car c'est inutile. Sans vouloir paraître arrogant.

- "On parle déjà de Sciences Occultes.
Ce n'est pas pour ça qu'il faut mélanger les torchons et les serviettes en affirmant qu'il s'agit du même paradigme."
... Si tu veux. Tu ne saisis apparemment pas le sens de ma phrase. C'était rhétorique, et ironique.
Je ne suis pas souffrant d'hallucinations. Ou alors peut être que si et nous le sommes tous ? Tout ce que nous voyons n'est qu'hallucination ? Bien sur que non. Tant que plusieurs personnes perçoivent la même chose on admet que le phénomène a bel et bien eut lieu.
Ma famille et 3 de mes amis on put assister à des manifestations "surnaturelles" et évidentes.
Et après qu'est-ce qui te prouve que ce que je te raconte n'est pas inventé et que le sens du réalisme n'est présent ni chez moi ni chez mes proches ?
Rien. C'est pour cela que je n'ai rien à prouver. D'où le peu d'intérêt que ton message apporte à la discussion, hormis rappeler aux lecteurs qu'il faut garder un esprit rationnel et logique, ce que j'ai déjà fais dans mon message. "Esprit scientifique..."
Donc libre à toi de croire en ce que tu veux. Et de remettre en cause ce que tu veux.

- "En effet, on appelle ça la religion.
Pas l'ésotérisme."
Si tu veux. Pour certains la religion n'est que la science, les Athées par exemple. Pour certains c'est très dissociable : religion, ésotérisme, métaphysique, science... Tout cela est extremement différent.
Pour ma part je pense que tout ne fait qu'un. J'entend par là qu'une seule vérité ne peut être vraie, c'est évident quoi. Et que religion, science, ésotérisme, n'ont de séparation que dans l'incompréhension. Ce ne sont que différentes visions des choses dans un ensemble bien réel, ainsi chaque vision peut avoir sa part de vrai comme de faux.
Donc selon moi, et je ne compte pas débattre, car ce n'est pas ce que je recherche (sinon j'aurais recherché un forum de philosophie) religion comme science ne peuvent pas être incompatibles, sinon il y a erreur. Et la science a pour qualité de ne pas se tromper, car elle prouve concrètement différents phénomènes. Enfin bref, passons.

- "Cela n'est pas du tout étonnant.
De nos jours la culture ésotérique n'est plus une culture intellectuelle et se mélange allégrement avec la culture populaire et science fiction."
Ca me fait rire... Pas du tout par mépris. Tu as mal compris ce que j'ai dis. Je préviens que cet exemple n'est pas validé par une autorité scientifique.

-> J'avais 9 ans. J'ai vu une femme en robe de mariée, jeune, dans ma chambre. Elle m'a sourit. J'étais mort de peur, tétanisé, et puis elle s'est dissipée en devenant de plus en plus transparente. Puis j'ai entendu la phrase "Je vais bien Jojo. Je vais bien."
Hallucinations ? Trouble de la personnalité ? Non.
Comment me le prouver ? Quand j'ai entendu la voix j'ai couru voir mes parents dans mon salon, avec lesquels ma grand mere était, mort de peur, j'ai expliqué ce que j'ai vu, puis ils m'ont rassuré en me disant que ce n'était qu'un cauchemar j'ai du m'endormir etc... J'ai demandé si ils l'avaient entendue la voix. Non aucune voix ? Devient-il fou ? Puis en disant la phrase que j'ai entendue, ma grand mère m'a demandé d'expliquer, elle semblait appeurée.
On m'a renvoyé dans ma chambre pour ne pas m'inquiéter"oh non rien etc", je me suis endormis dans mon incompréhension apres avoir protesté un bon moment que cetait vrai.
J'ai appris plus tard que la phrase que jai entendue etait la reponse à la phrase que ma grand mere demandait sans arret en priere a ma tante, donc pour elle sa fille, défunte depuis peu, que je n'avais jamais rencontrée et qui était mariée depuis peu. Je l'ai appris car j'ai vu chez ma grand mere cette photo de "la mariée"plus tard la première fois que je suis allé chez elle. En lui disant CEST ELLE MAMIE JO REGARDE !! (oui Jojo, mamie Jo, Joséphine... ^^) Elle m'a alors expliqué que j'avais vu son phantome, qu'il ne fallait pas avoir peur, et qu'elle (le phantome) avait dit ça pour que je le lui repete à elle (ma grand mere).
Une belle histoire à raconter à un esprit pragmatique, et donc qui n'aura sans doute aucune valeur à tes yeux, mais bon ça me tenait à coeur de défendre le fait que je n'invente pas.
Comme je l'ai dis je n'ai rien à te prouver.

- "Votre message ne démontre absolument rien, au contraire il s'agit même d'un pur sophisme."
Me serais-je mal exprimé ? J'ai mes preuves personnelles, dont certains de mes proches peuvent affirmer l'existence (appuyant le fait que je ne crois pas que mes simples perceptions pour affirmer des choses aussi fermement) de différentes manifestations physiques que la science d'aujourd'hui n'explique pas.
Je ne prétend pas tout savoir. Loin de là. Je me contente de vivre et de parler de mon vécu. AUCUN sophisme.
Je n'apprécie pas devoir me justifier et essayer de prouver que ce que je dis est vrai car convaincre et croire ou ne pas croire n'est pas mon but en allant sur ce forum.
Je n'ai donc pas de rapport ni de démarche scientifique à fournir.
Si ton but est de souligner chaque information dont tu te permets de douter car l'information n'étant pas scientiiquement et concretement prouvable par toi même (je respecte ton pragmatisme, aucun mépris), et bien je vais arrêter de te répondre ou d'écrire quoi que ce soit car je trouve que cela n'apporte rien au sujet.
Chacun sa vision des choses, si tu n'as pas perçus de preuves pouvant te permettre de croire telle ou telle chose, alors ne crois pas, mais ne va pas mettre une bannière "sceptique" à chaque post... Surtout que tu n'est pas à même non plus de me démentir.

- "Si il suffisait d’appeler une entité comme on appelle un ami sur son téléphone mobile, la croyance et la pratique les concernant seraient bien plus étendues qu'actuellement, non ?
Enfin, il me semble.
Ensuite pratiquer sans connaitre les aboutissements et les risques me semble totalement contraire à tout esprit logique, d'ailleurs j'ai de plus en plus de mal à concevoir ce que vous entendez par là."

Tout le monde n'est pas medium au même degrés. Si tout le monde n'est pas pareil de la même façon, alors les uns remettent les autres en cause. Logique. Le savoir dans la spiritualité et la relation avec telle ou telle entité se fait différemment selon la personne, l'entité, et différents contextes.
Ainsi être medium ne signifie pas posséder une source de savoir et de compréhension des choses illimitée. Une personne récemment décédée ne perd pas son ego immédiatement et, parfois, ne prend que tardivement réelle conscience de sa propre mort. C'est un exemple.
Evidemment pour celui qui remet en cause le fait qu'il y ait des mediums cela n'a guère de sens. C'est comme ça. Je n'ai rien à y faire, dans le sens où je ne peux convaincre ces personnes puisqu'elles recherchent à satisfaire leur soif de compréhension par elles-même.

Je l'ai faite plusieurs fois et les risques sont TOUJOURS présents mais "c'est en bouffant dans les dents qu'on apprend"... Même si c'est vrai, je blague. Pour ceux qui ne le comprennent pas continuez à relever Wink

L'expérience peut être difficile, voir échouer.
N'y voyez pas un manque d'humilité si je suis à même d'aider une personne ayant rencontré un problème avec cette expérience, ou tout simplement voulant la mener à bien.

Je n'ai pas mis le mode d'emplois, mais il existe différentes façons de vous protéger d'éventuels problèmes.
Le pire restant une entité relativement puissante ressentant votre appel et décidant de se faire passer pour "" en répondant à votre appel. Pour ensuite se lier insidieusement à vous et vous faire une vie de merde afin de vous pomper votre énergie. Enfin "en gros". Les scénarios sont nombreux, mais celui là est parmi le pires que cette technique peut vous causer si vous faites n'importe comment et de façon inconsciente.
D'où le "pour plus de précisions, mp moi."
J'aurais aussi dû mettre une petite bannière warning "cette technique est potentiellement dangereuse", c'est vrai.

Enfin, vraiment désolé Horapollon si je t'ai semblé trop amère, je ne suis pas rancunier; mais comme aucune vérité peut être prouvée de manière irréfutable, je n'ai aucune envie de débattre sur la véracité de mes paroles.
Ainsi que je l'ai expliqué, c'est ma vérité, et je n'aime pas essayer de convaincre qui que ce soit, bien souvent cela ne sert à rien car chacun a besoin de preuve personnelle pour croire, la plupart du temps.

Bonne journée/soirée. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitty
Miss Trelawney
Miss Trelawney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 397
Age : 22
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Voyante, guérisseuse et secrétaire.
Humeur : Lutinesque
Animal préféré : Vautour, Tigre, Kangourou.
Date d'inscription : 17/01/2015

MessageSujet: Re: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    Ven 21 Aoû 2015, 14:37

Si il n'y a que du troll dans tes réponses et des petites attaques personnelles, tu sais, tu peux t'abstenir Smile Nous discutons autour d'un sujet et le débat lui-même, demande une démarche logique et pragmatique pour donner des indices sur "comment nous avons mis tel ou tel terme sur telle chose" et comment nous pouvons resté aussi campé sur "l'énergie est partout, tout est énergie".

Dans tout les messages, il n'y a aucun propos qui souhaite attaquer ton égo ou attaquer ton expérience, ce serait agréable de ne plus tomber aussi facilement dans l'incompréhension et la malcompréhension du ton du message, de sa forme, plus que son fond.

Entant que Médiatrice, c'est mon travail ici, je censurerais tout les propos qui portent à confusion dans l'attaque de l'égo de quelqu'un ou de son intégrité entant que praticien. Smile

Je te prierais, vu que tu le souhaites à ton tour, de ne pas porter de jugement sur mes expériences et ma qualité entant que guérisseuse et mage, comme celle d'Horapollon ou celle de tout autres personnes sur M&M. Smile

Nous n'avons pas porter de jugement sur tes expériences, ça doit rester réciproque.

Tout comme le troll discrédite tout tes propos, j'espère qu'à un moment, tu accepteras plutôt de jouer le jeu plutôt que de répondre sur des sujets en voulant te faire paraître beau et puissant. Voilà l'impression que me laisse tes propos et je suppose, aussi, que c'est pas voulu. Smile


mitty

PS: Et vu que ça semble nécessaire avec toi:
Il n'y a pas de méchanceté dans mes propos, ni de cynisme, je ne suis pas acerbe, je suit le règlement de M&M et je ne cherche pas à te casser ou te rabaisser. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    Ven 21 Aoû 2015, 16:44

Khairé !

Murph a écrit:
Internet et moi même. Mon expérience et des articles. C'est un phénomène douteux et à controverse car on ne sait l'expliquer, mais c'est un phénomène existant bel et bien (télékinésie).

Vous n'êtes, comme je ne suis, pas habilité à décider ce qui est reconnu ou non par la science.
Actuellement aucun preuve de la TK n'a été apportée dans le cadre scientifique, les revendications concernant le fait  de pouvoir faire tourner une pyramide ou tordre une cuillère sur une chaine youtube ne rentre pas dans les critères de validation scientifique.
Si vous avez un article internet précis sur le sujet réalisé par une université et des chercheurs reconnus, je serais très heureux d'en discuter. Pour le moment, dire que la TK est reconnu scientifiquement est une affirmation gratuite de votre part, ce phénomène n'a été observé que dans des cas très contestables et douteux.

Murph a écrit:
Comment où pourquoi... A chacun d'y réfléchir.

Il me semble qu'il s’agissait de tout l’intérêt de ce post. Smile

Murph a écrit:
Une autorité scientifique... Tu veux parler de l'Etat ? Et bien non.

L’état n'est as une autorité scientifique, il n'a pas son mot à dire lors qu'il s'agit de science exacte - seulement dans dans le cadre des sciences humais, ce qui est bien regrettable d'ailleurs.

Murph a écrit:
Je ne cherche pas à convaincre qui que ce soit. Et plusieurs expérimentations de ce type ont déjà été validées.

Le problème n'est pas de chercher ou non à convaincre. Le problème est de fonder ses propos sur des affirmations gratuites. J'attends donc de voir les sources concernant ces expérimentations validées.
Pour le moment vos propos sont fondés sur du vide.

Murph a écrit:
Je ne suis pas souffrant d'hallucinations.

Qu'est-ce qui vous permet d'en être aussi sûr ?

Murph a écrit:
Tant que plusieurs personnes perçoivent la même chose on admet que le phénomène a bel et bien eut lieu.

Hélas, vous êtes le seul à penser de cette manière.
Par exemple, les apparitions mariales sont loin d'être objective bien que beaucoup de gens prétendent avoir contemplés la Vierge. Les mirages peuvent aussi être collectif.
Le monde des sciences cognitives est absolument fascinant, je vous invite à vous y pencher en lien avec le phénomène de masse.

Murph a écrit:
Et après qu'est-ce qui te prouve que ce que je te raconte n'est pas inventé et que le sens du réalisme n'est présent ni chez moi ni chez mes proches ?

Rien, le but du jeux est juste d'entretenir le débat et les interrogations.
Si il ne s'agit plus que de conter ses exploits de manière épique sans aucun raisonnement, l’intérêt de la communauté et du partage ne me semble plus que bénéfique pour ceux recherchant la reconnaissance.

Murph a écrit:
Donc libre à toi de croire en ce que tu veux. Et de remettre en cause ce que tu veux.

Trop aimable, votre permission me va droit au cœur. ^^

Murph a écrit:
Pour certains la religion n'est que la science, les Athées par exemple

Non, les Athées ne croient simplement pas en une divinité. Il est tout à fait possible d'être Athée, de ne pas croire en D. donc et pourtant faire partie d'une communauté religieuse et pratiquer les rites et coutumes qui la composent.
D'autres basent leur conception du monde sur des dogmes scientifique, ce qui ne fait pas de la science une religion pour autant (de par l'absence de rite pour commencer).

Murph a écrit:
Donc selon moi, et je ne compte pas débattre, car ce n'est pas ce que je recherche (sinon j'aurais recherché un forum de philosophie

Je suis sincèrement attristé par cette réponse.
Vous incarnez l'idée communément admise aujourd’hui que réfléchir, la culture, c'est pour les autres. La philosophie, la science, mais pas l'ésotérisme. L'ésotérisme c'est ce monde imaginaire ou tout devient acceptable, où je peux dire ce que je veux, on viendra valider et me conforter et je ferrai de même pour les autres, comme ça tout le monde est satisfait. Et après on ose se demander pourquoi cette discipline à une si mauvaise image.

Murph a écrit:
Si ton but est de souligner chaque information dont tu te permets de douter car l'information n'étant pas scientiiquement et concretement prouvable par toi même (je respecte ton pragmatisme, aucun mépris), et bien je vais arrêter de te répondre ou d'écrire quoi que ce soit car je trouve que cela n'apporte rien au sujet

Selon vous, qu'est-ce qui pourrait enrichir d'avantage ce sujet ?
Vous conviendrez que faire une liste d'exploit n'étant pas très enrichissant pour les autres.

Murph a écrit:
Chacun sa vision des choses, si tu n'as pas perçus de preuves pouvant te permettre de croire telle ou telle chose, alors ne crois pas, mais ne va pas mettre une bannière "sceptique" à chaque post...

Pourquoi pas ?

Murph a écrit:
Tout le monde n'est pas medium au même degrés. Si tout le monde n'est pas pareil de la même façon, alors les uns remettent les autres en cause. Logique.

Je ne sais pas. Ce n'est pas comme si vous avez fait mention de différentes techniques, théorie ou autre.
Vous avez juste inviter Genesis à appeler une entité comme si il s’agissait drapeler sa mère pour connaitre la liste des courses.

Murph a écrit:
insi être medium ne signifie pas posséder une source de savoir et de compréhension des choses illimitée.

Illimitée, non. Mais j'attends de quelqu'un qui prétendre communiquer avec les entités régulièrement une connaissance égale, voir meilleurs que celle exposée dans certains traités. Après tout, les informations sont repêchées à la source. Si ce n'est pas le cas et qu'on reste limité à sa propre connaissance ou a ses propres limites, cela veut dire que la communication est subjective.

Murph a écrit:
Je l'ai faite plusieurs fois et les risques sont TOUJOURS présents mais "c'est en bouffant dans les dents qu'on apprend"... Même si c'est vrai, je blague. Pour ceux qui ne le comprennent pas continuez à relever

On ne blague pas avec la santé des autres, Murph.
Il faut grandir, devenir responsable.

Murph a écrit:
D'où le "pour plus de précisions, mp moi."

Pourquoi vous Mp ? Pourquoi ne pas poster ça directement sur le forum ?
Sachant que pour le moment, vous nous avez démontré un talent de conteur plus que de praticiens.
Je ne vois pas comment vous pouvez prétendre guider des personnes actuellement.

Murph a écrit:
mais comme aucune vérité peut être prouvée de manière irréfutable

Il existe un protocole, un test, une épreuve de passage liée à la métahysique et sa logique. Cela existe dans toutes les disciplines traditionelles. Maintenant, je comprends que lire Aristote, le Nyaya-Sutra ou les écrits de l'école madhyama soit moins fun que parler de démon gardien, en contrepartie on a plus de mal à avoir de la crédibilité.

Murph a écrit:
Ainsi que je l'ai expliqué, c'est ma vérité

Si cela vous satisfait, pourquoi venir discuter sur un forum ?

Horapollon


Dernière édition par Horapollon le Sam 22 Aoû 2015, 03:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Murph
Timide
Timide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 19
Emploi/loisirs : Etudiant, sport, lecture, cinéma, autres...
Humeur : Versatile
Animal préféré : L'Orque
Date d'inscription : 01/08/2015

MessageSujet: Re: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    Sam 22 Aoû 2015, 02:26

Salut,

Mes attaques personnelles ? Dommage que tu penses cela de moi :-/
"Ce serait agréable de ne plus tomber dans la malcompréhension..." Je retourne cette phrase à Horapollon qui ne semble pas comprendre le second degrés. ^^

Désolé Mitty si tu as mal pris le fait que je remette en question ton expérience, c'est vrai que je n'ai pas cherché à faire preuve de tact, mais de même que je t'ai ajouté à ma liste d'amis, c'était plutôt une invitation à parler de ton expérience. Désolé que tu l'ais compris sous cet angle, c'était un peu provocateur, je reconnais l'être souvent, et il ne faut pas en faire autant pour une simple provoc qui visait surtout à te faire parler de ton expérience Sad Désolé.
Ainsi qu'Horap ne l'a pas compris (merde je provoque... mais je sais que tu as surement compris) je ne suis pas là pour débattre et philosopher d'ésotérisme. Je suis là pour partager mon expérience et écouter celle des autres. Pas pour débattre de ce qui est réel ou irréel, par exemple.
Un forum n'est peut être donc pas l'outil idéal, je crois que Horapollon me l'a fait également remarqué...
Et n'y voyez aucun reproche, surtout. Mitty est très présente et "fais son travail" comme elle le devrait.
Et même si on ne dirait pas, j'aime bien avoir des avis tels que ceux d'Horap, assez pragmatiques et même sceptiques sur les bords. Et puis je réagirais surement de la même manière si je me lisais et que je ne me connaissais pas, tout compte fais.

C'est seulement qu'en allant sur ce forum, je ne m'attendais pas à ce genre de discussion. D'où un certain énervement. Encore désolé.
Je n'en veux à personne et je m'excuse si mes provocs' ont pu être prises trop au sérieux.
De plus, si je me met à écrire certains articles, je changerai de ton afin de ne pas me montrer comme "beau et puissant" comme l'a dit Mitty (prétentieux? merde alors, parce que c'est vraiment pas mon état d'esprit ^^), ou seulement comme un "conteur" de belles histoires comme l'a dit Horapollon.
Car il est vrai que je n'exprime pas clairement ce que je souhaite exprimer, ajoutons à cela du troll et je ne parais plus trop crédible. A ma grande déception.
A l'avenir, j'expliquerai de manière bien plus explicite ce que je juge utile et ce que je conseille selon une situation donnée.
Je vais aussi peut être essayer de me rattraper en écrivant un article assez complet et en "jouant le jeu".
Je sais être sérieux. Non, vraiment Smile

J'ai franchement hésité à partir du forum à cause de ça mais j'ai jugé être plutôt en tord, alors autant se rattraper et ne pas partir en lâche. Être impulsif n'est pas forcément une bonne attitude  Evil or Very Mad
Allez, j'vous claque une bise et on n'en parle plus ! Je déteste les prises de tête.
Peace cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitty
Miss Trelawney
Miss Trelawney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 397
Age : 22
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Voyante, guérisseuse et secrétaire.
Humeur : Lutinesque
Animal préféré : Vautour, Tigre, Kangourou.
Date d'inscription : 17/01/2015

MessageSujet: Re: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    Sam 22 Aoû 2015, 13:11

Coucou ! Smile

En premier lieu, merci de ce mea culpa bienvenue!

Tu as posté sur un sujet "A débat" justement! C'est un peu l'incompréhension du départ ^^.
Et de manière générale, les membres d'M&M aime bien discuter des expériences des uns et des autres, et débattre de leurs conséquences ou de leurs provenances. Ca permet de voir différents avis, visions du monde, de trier le vrai du faux. Il est nécessaire de débattre avec l'ésotérisme pour permettre une bonne avancée et une bonne compréhension des termes, des mécanismes et autre. Smile


Bien entendu il y a des sujets où le débat est moindre, comme des articles de témoignages ou des [Info] qui donnent tout simplement des infos qu'un praticien a pu recueillir pour les partager. Je vais mettre un [Débat] devant le titre du sujet pour qu'un autre membre ne s'y fasse pas prendre!

Il ne faut pas prendre mal ou s'énerver de l'existence de tels sujets, même si la discussion ne m'intéresse pas (pour avoir déjà donner mainte et mainte fois mes réponses à ces mêmes questions de départ), je la survole, y lis des informations ou des questions qui sont intéressantes et nécessaires pour l'évolution et la bonne compréhension de l'ésotérisme et des Sciences Occultes. Smile (Puis j'ai discuté de ça sur Skype, avec des membres d'ici, y a deux-trois jours, c'était plaisant o/)
Le débat confronte nos expériences et, surtout, ses aboutissements. Smile

mitty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loptr
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 440
Age : 19
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres / cartomancienne
Humeur : Libre
magic code : MPA/TA, S--, W, N++, PEC++/(GR/NO/WM), Dd(+?), A-, a, C(+), G>++(+), Q, 666-, Y(+?)
Date d'inscription : 03/07/2015

MessageSujet: Re: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    Lun 24 Aoû 2015, 09:40

Bwarf.

J'ai pensé répondre avec un post construit. Puis non. A quoi bon. Wink

Je pensais à une discussion ou chacun donne son avis.
Horapollon, j'aurais au moins aimé savoir si toi tu as une grande théorie grecque sur le sujet.

Donc si apparemment il vous faut des preuves scientifiques pour tout, je n'en ai pas.
Et, sauf votre respect, personnellement je "m'en carre comme de ma première chaussette". Smile (C'est à lire sur un ton amusé, pas à prendre pour vous.)
Si je demandais une théorie scientifique pour tout ce que je fais, je ne ferais rien, je ne croirais en rien, et je jetterais mes cartes par la fenêtre. Pas très intéressant au final.

Genesis, la dernière chose que je vais te dire sur le post c'est que oui, pour moi tu es encombré de théories.
Regarde, là encore, au lieu d'aller juste te dire que tu n'y crois plus sans preuve, tu vas demander un avis. Un avis pour quoi ? Au vu de ta réponse, tu ne veux plus y croire, pourquoi aller chercher des avis différents ?
Tu as cherché, expérimenté, et tu es arrivé à ta vérité. Tu m'as l'air campé sur tes positions.
Je ne vois pas ce que tu veux de plus.

Sur ce, je n'ai aucune envie de m'expliquer sur mes pratiques plus que ça, ni de partager plus mon avis. J'ai donné ce que j'avais à donner, à chacun d'en faire ce qu'il veut : comprendre, rejeter, prendre en compte, ou même de penser que c'est vraiment naze.
Les questions qu'on m'a posé, j'y ai déjà répondu pour moi même, je n'ai pas ni envie ni besoin de m'y repencher... Il me semble que ce n'est pas moi qui ai demandé un avis sur ce que je pense. Ma théorie et pratique sur le sujet me convient.

Bonne journée. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://augredescartes.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Débat] La conception des choses - l'origine et le doute    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Débat] La conception des choses - l'origine et le doute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'origine de la mer...
» Saint Jacques le Majeur Apôtre et commentaire du jour "Si vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos..."
» origine géographique de l'immigration bretonne en armorique
» Révélation sur l'origine des Bretons???
» Quelle est l’origine de l’Eglise Catholique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Le café des Arts :: Carré philo-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit