Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Jeu 14 Jan 2016, 00:06

L'homme de savoir :
- La constitution de la matière.
Le savoir provient de l'enseignement des découvertes faites par nos aïeux. C'est l'outil indispensable de la réflexion et de la créativité, bases de l'intelligence. Pourtant celle-ci est la source de bien des problèmes quand la sagesse, la foi, la conscience et la connaissance ne la sustentent pas. Ce savoir ne concerne que la mémoire, sans plus, mais il aide l'homme à construire son devenir en confortant sa connaissance. La spécialisation intellectuelle est aujourd'hui une nécessité inhérente à la complexité des matières étudiées parce que le savoir encyclopédique, comme cela existait autrefois, est devenu impossible.

La connaissance est le résultat d'un vécu difficilement transmissible que la conscience éternelle de ltre mémorise. Néanmoins, l'expérience individuelle de survie et d'adaptation de l'espèce est génétique. Le savoir est une information communicable indistinctement à tout le monde, il se diffuse par l'enseignement et se mémorise dans le cerveau pour disparaître à la mort. Le savoir et la connaissance sont cependant indissociables, car ils contiennent respectivement les références nécessaires à l'évolution parallèle de l'individu et de ltre. Par son savoir l'individu transmet aux générations suivantes l'acquis de son intelligence et par la connaissance ltre évolue vers une finalité ontologique que le savoir ne peut connaître, car elle inclut l'amour et la sagesse. Dans cette perspective nous considérons l'Homme fait de trois natures différentes -ltre, la personne et l'individu-qui, en interférant entre elles, permettent a chacune d'évoluer : ltre transforme sa conscience, la personne progresse épigénétiquement et l'individu évolue génétiquement pour la survie de l'espèce. Ces trois natures existent chez tous les animaux, mais, à part l'animal humain, la personnalité individuelle dans les autres espèces s'efface de celle du groupe.

Notes :
Autrefois appelée métaphysique, l'ontologie est, selon les philosophes, question ou science de ltre en tant qutre, mais elle ne concerne pas ses déterminations particulières : c'est l'étude de l'essence des choses en dehors de leurs manifestations et de leurs caractéristiques.

Bonne journée. Amitié. Florence.

Edit correction : Merci d'essayer de faire un effort d'écriture afin que ce soit plus lisible. Les doubles posts sont également à éviter, si vous voulez rajouter des informations, il existe un bouton "éditer".


Dernière édition par Loptr le Dim 17 Jan 2016, 12:32, édité 2 fois (Raison : Tout était en majuscule. Fais attention. N'oublies pas de déverrouiller la touche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garbus
Timide
Timide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 29
Localisation : Lot-et-Garonne
Emploi/loisirs : Informatique
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Jeu 14 Jan 2016, 18:27

Bonjour Florence,

Merci beaucoup pour cette leçon plus que nécessaire !

C'est d'une importance capitale de voir cette dualité, de savoir différencier Savoir et Connaissance car sur le chemin spirituel, on peut facilement s'égarer sans cette lumière de connaissance.

De même qu'il ne faut pas confondre l'ésotérisme qui vient d'en haut et qui se vit intérieurement (comme la voie cardiaque du philosophe inconnu) et la voie l'exotérisme, plus pratique, comme la voie opérative qu'on retrouve par exemple dans la théurgie des Élus Cohen.

Cette double nature n'en forme en fait qu'une seule, tout comme les deux faces d'une pièce forment la pièce. Trois éléments dans une trinité qui font partie d'un ensemble grâce à un élément liant les deux faces pour donner une tri-unité. On retrouve ce schéma dans la nature avec les trois principes de la nature, le mercure, le soufre et le sel.

Merci beaucoup pour ce partage, Florence,

Garbus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Jeu 14 Jan 2016, 20:05

Bonsoir garbus
J ignorais que cette merveilleuse culture qu est l ésotérisme puisse séduire un des membres du forum.
Saches qu elle m apporte beaucoup.
Et je souhaite de tout coeur que cet horizon si fabuleux puisse s ouvrir pour d autres membres du forum.
J ignorais garbus que mes textes puissent te séduire.C est un compilé d un enseignement ésotérique.
Et si on me permets de les mettre en ligne,c est que je vois la une continuité dans la transmission telle que je l ai recu et également pour la connaissance et la culture que cela représente,a mon petit niveau.
Merci donc a toi garbus d avoir réagi!
Je te souhaite une excellente soirée.
Je poursuivrais donc mes posts dans l intention unique de transmettre.
A trés bientot garbus. Amitié Florence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Jeu 14 Jan 2016, 23:24

Le savoir ne donne pas la "dimension"de l étre,il ne sert qu a refléter l image que l homme a de lui meme,celle de son apparence,celle de son ego.Lhomme découvre son étre a travers ses multiples expériences enrichissant sa connaissance.Celle ci devient un savoir quand il est possible,pour la transmettre,de s appuyer sur des références scientifiques ou philosophiques bien établies.La transmission conventionnelle est inutilisable si ces références n existent pas,il faut alors avoir recours a d autres moyens d expression basés sur une "logique différente"-l analogie.L ésotérisme de la connaissance est exactement cette expérience pour laquelle il n y a pas de conventions permettant d exprimer l exploration de domaines inconnus.Un autre langage apparemment conventionnel(signifiant)est indispensable,mais dont le contenu(signifié)est instable:c est le cas de la musique,de la peinture,de la poésie,mais aussi,dans des domaines plus spécifiques,de l alchimie,de la kabbale,du soufisme,etc.

Connaitre,c est pénétrer dans un autre monde que nous appelons le monde "d en haut"ou "l invisible"afin de le distinguer du monde relatif "d en bas"ou "le visible."L homme s interroge sur lui meme,sur la nécessité de sa présence et sur le role qu il joue dans ces mondes de nature apparemment différente:qui suis je,qu étais je avant ma naissance et que deviens je aprés ma mort?A ces questions il n y a pas de réponse autre que la sienne parce que la science,la religion et la philosophie n ont de point commun que la limite de leurs propositions répondant au phantasme humain-l immortalité du corps physique.L univers,dieu,le "point oméga"ne sont que l expression d un meme archétype indicible:la conscience.

"L homme de conscience"
-Pensée,conscience et connaissance.
L expérience terrestre,moment des avatars,est une possibilité offerte a la création pour évoluer en conscience et se diriger vers l unité primordiale,celle de la lumiére,sans que cela soit a considérer comme une finalité.L homme n a t il pas une attitude égotiste en voulant se libérer de ses incertitudes?Si sa quéte d aller vers plus de lumiére n est qu une démarche unilatérale,il agit alors solitairement sans se préoccuper du reste et,n étant pas maitre de son subconscient et encore moins de son inconscient,il sera inévitablement submergé.Cette attitude montre l illusion dans laquelle trop de gens pataugent,pourtant rien ne doit les culpabiliser.L homme dont la conscience est encore dans l enfance n est ni bon ni mauvais et sa face de lumiére est déja plus importante que sa face de ténébres.Le "paradis"n est accessible qu aprés avoir connu "l enfer",ou pour accéder a l un il faut nécessairement étre passé par l autre.Cette proposition n est plausible qu en fonction du sens que l on donne a ces deux mots.Ce que nous développerons aidera a cette réflexion.

"Pensée,conscience et connaissance"
Le mot "conscience"s utilise dans des acceptions variées selon qu il est employé par le physicien,le philosophe,le théologien,le biologiste ou le psychologue.On dit communément que la conscience est la présence qu a l esprit de lui meme dans ses représentations !Le sentiment du moi,se distinguant de la multiplicité des autres,émane de la conscience,mais on peut dire aussi que c est la perception directe des stimuli par un systéme inerte ou non et sa faculté d y répondre:cela peut aussi bien concerner un atome,une molécule,qu une cellule ou un organe.Ainsi un atome soumis a un champ électromagnétique répond par un changement d orbite de certains électrons;si l on arréte l excitation,les électrons reprennent leur place initiale en restituant de l énergie sous forme de photons.Le résultat de l expérience est variable selon l intensité du champ et le comportement de l atome dont les possibilités sont limitées au nombre d électrons.De meme,si l on excite une paramécie a l aide d une aiguille,ses réactions seront variées et imprévisibles.Plus on monte dans la hiérarchie des structures vivantes,plus les réponses au stimuli,qui sont des agressions,seront nombreuses,adaptées et complexes.Si ce mélange des genres n est pas fait pour clarifier la notion de "conscience",il n empéche qu elle motive les connexions interneuronales et qu elle est liée,comme nous le verrons,a la "connaissance."


Dernière édition par Loptr le Dim 17 Jan 2016, 12:37, édité 1 fois (Raison : Double posts.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Sam 16 Jan 2016, 19:42

Bonsoir
Merci a ceux qui éventuellement lisent ces lignes.
Je suis reconnaissante a ce forum.Je peux ainsi,car j en ressens le besoin,m exprimer et ainsi écrire.
J ai besoin de m exprimer par écrit et par le biais du clavier.
Bonne soirée a vous et a bientot  Florence.

"Pensée,conscience et connaissance"
Avant d aller plus avant,il nous faut préciser ce qu est la pensée.Le dictionnaire dit que "penser est une activité psychique affectant la conscience et dont la faculté est la connaissance";il dit aussi que "la conscience est la faculté de connaitre sa propre réalité et de la juger",et que "connaitre c est former l idée,le concept."La définition du mot "penser"est trop vague pour qu elle rende les nuances de son étymologie latine-"peser",c est a dire de "comparer"une chose inconnue avec une autre connue servant de référence.Cela éclaire sous un angle différent le role qu a la mécanique neuronale sur le phénoméne de la pensée,en instruisant singuliérement le syllogisme cartésien:
"Tout ce qui peut penser est esprit.Mais puisque le corps et l esprit sont réellement distincts,nul corps n est esprit.Donc nul corps ne peut penser."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Dim 17 Jan 2016, 18:17

pensé,conscience et connaissance.

Cette comparaison repose sur un stockage des informations appelé "mémoire."Il n y a pas de mémoire-souvenir stockée dans un coin du cerveau qu il suffirait de rappeler comme une séquence de cd:un indice ou un ensemble d indices est nécessaire pour qu apparaisse un souvenir.

La mémoire étant le résultat d un ensemble de procédures associatives ne dépend pas d une logique séquentielle,mais d un traitement analogique.Le comportement humain,surtout l expression linguistique parlée et écrite,refléte ce fonctionnement cérébral:l homme est ce qu il pense et penser c est créer.

Bien entendu,il ne s agit pas de pensées fugitives,mais de pensées dirigées et entretenues par la détermination de l intention.Que ces pensées soient bonnes ou mauvaises le résultat sera au rendez vous,et c est a travers elles que le devenir se faconne et que l homme manifeste ce qu il exprime.

Assurément,les pensées nobles,altruites,optimistes,positives favoriseront l épanouissement de l individu dans une existence harmonieuse et une conscience élargie,mais les pensées négatives seront la source de bien des désagréments:la peur de la maladie déclenche bien souvent ce que l on redoutait,la crainte de l accident entraine un jour ou l autre cet accident.

Nous évoquons en raccourci une évidence que l observation attentive ne démentira pas.D ailleurs,la médecine homéopathique ne s y est pas trompée,puisque le dialogue avec le patient,en révélant au praticien son tempérament,oriente le diagnostique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Lun 18 Jan 2016, 16:56

Pensée,conscience et connaissance.

Ce qu on appelle communément "mémoire"n est que la mémoire réfléchie,laquelle est une particularité cérébrale humaine différente de la mémoire génétique assurant la continuité phylogénique(dans l évolution,c est l apparation des structures vivantes les unes a partir des autres)pour chaque espéce,de la cellule primitive jusqu a l homme.Une telle faculté s observe pareillement dans le régne minéral,surtout dans la cristallisation ou pour certains alliages spéciaux lors de variations de température.

La mémoire réfléchie,base de la pensée,est référentielle;elle sollicite toutes les cellules du corps et particuliérement les neurones pour transformer la puissance de l intention en action.Le cerveau,machine a exprimer la pensée,semble aussi logique qu un ordinateur,mais il ne fonctionne pas de la meme maniére.

Il est difficilement envisageable qu une machine devienne pensante,seule une structure animée par la vie et conditionnée pour penser est capable d avoir une activité psychique en relation avec la conscience.La pensée est le résultat de la comparaison entre la mémoire de l innéité(caractére inné,c est a dire ce que l on posséde par la naissance)et celle de l acquis,facteur de l intelligence.

Mais peut on dire que l intelligence d un mozart est la meme que celle d un einstein,d un gandhi,d un blériot,d un napoléon ou d un platon?Il y a autant d intelligences que d individus.

L innéité est la transmission génétique de l expérience de survie enregistrée dans l inconscient de l espéce pendant des milliers de générations.L individu posséde les caractéristiques générales de ses parents,de ses aieux,mais aussi des espéces par lesquelles il a transité depuis la cellule primordiale,mémorisées dans les génes a la suite de nombreuses sélections inscrites dans le génotype(patrimoine génétique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Mer 20 Jan 2016, 09:24

Au contraire,l acquis cérébral est épigénétique,il nourrit l intelligence et fait évoluer la conscience.C est une curiosité biologique qui mérite quelques explications.

Le cerveau est un organe au meme titre que les autres organes:quelques mois avant la naissance le foetus contient la totalité des cellules nerveuses-les neurones,soit une centaine de milliards dont les circuits vitaux sont déja connectés.

L influx nerveux émanant des neurones se propage rapidement a condition qu une gaine isolante graisseuse appelée myéline ou substance blanche revéte le nerf,laquelle réagit aux stimulations et aux agressions.

Cette matiére miracle produite par une cellule spécialisée constitue prés de la moitié de la masse du cerveau(750 grammes)et plus des trois quarts de celle des nerfs.

La myélinisation se fait a des vitesses différentes selon les partitions cognitives du cerveau.Son implantation définitive se poursuit jusqu a l age de quatorze ans aprés avoir commencé a l état foetal,mais elle peut se déclencher de nouveau chez l adulte dans certaines conditions d apprentissage du mental.

Faute de myéline suffisante l influx nerveux du nouveau-né ne se propage que de quelques centimétres par seconde,contre plusieurs dizaines de métres chez l adulte.

La disparition de la myéline,comme dans la maladie de la sclérose en plaques,peut détruire progressivement tout le systéme nerveux.Le cablage interneuronal de l homme commence un mois avant sa naissance pour se poursuivre jusqu a sa mort;dés que l enfant marche son cerveau est déja le tiers du volume de celui d un adulte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: ésotérisme de la connaissance.   Jeu 21 Jan 2016, 11:08

Le neurone est une cellule nerveuse a la fois émettrice et réceptrice de signaux électriques dont l intensité se traduit par une variation  électrochimique entrainant des modifications du cablage interneuronal.

Les neurones doivent réguliérement envoyer des signaux pour maintenir les connexions interneuronales en activité,faute de quoi le réseau se défait des connexions inutiles.

Il faut maintenir une activité créatrice si l on veut retarder le délabrement cérébral.

Dans tous les domaines de l intelligence humaine la pensée est évolutive a partir de points d ancrage,lesquels sont des réseaux interconnectés de références antérieures.

Quand la pensée s affirme dans la plénitude d une synthése ces réseaux disparaissent s ils ne servent plus a d autres procédures associatives.Depuis une dizaine d années on sait que le cerveau se remodéle en permanence:les réseaux interneuronaux ne servant plus disparaissent,tandis que des nouveaux se créent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Jeu 21 Jan 2016, 11:17

Bonjour chinche
Qu entendez vous par effort d écriture?Voulez vous dire écrire en caractéres plus gros?
Pouvez vous chinche m expliquer plus en détail,s il vous plait?
Je ne demande qu a parfaire les posts.
De plus,l icone "éditer"comporte également la mention "effacer le message".
Je vous remercie chinche.
Je suis trés longue a comprendre,aussi j ai besoin de nombreuses explications pour saisir le réglement de votre merveilleux forum.
A bientot.
Amitié Florence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loptr
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 440
Age : 19
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres / cartomancienne
Humeur : Libre
magic code : MPA/TA, S--, W, N++, PEC++/(GR/NO/WM), Dd(+?), A-, a, C(+), G>++(+), Q, 666-, Y(+?)
Date d'inscription : 03/07/2015

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Jeu 21 Jan 2016, 12:26

Bonjour,
en réalité, ce n'est pas Chinche mais moi qui vous ai envoyé un message en tant que correctrice.
Je ne parlais pas de caractères plus gros mais, comme je vous l'ai expliqué, d'essayer de mettre des espaces aux bons endroits et des apostrophes. Smile
L'icône "Editer" est à gauche de celle pour effacer les messages.

Bonne journée à vous.
futh21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://augredescartes.com/
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Jeu 21 Jan 2016, 22:25

Bonsoir loptr
Je vous remercie de si bons conseils que je vais essayer d appliquer.
Il faut vous dire que je mets énormément de temps a comprendre,et que l évidence et la logique me sont étrangéres.
Je suis ainsi née.
Excusez moi loptr,je pensais que vous étiez un homme.
C est le seconde fois que vous me rendez service !
Aussi,je vous en suis véritablement reconnaissante !
Au plaisir certain d échanger avec vous loptr.
Passez une agréable soirée et a bientot.
Amitié Florence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Jeu 21 Jan 2016, 22:46

"Pensée,conscience et connaissance"

Le cerveau a des possibilités énormes et insoupconnées.Cette organisation irrésistible commence au seiziéme jour de la vie intra-utérine et l embryon humain ébauche déja son systéme nerveux presque aussitot la fécondation:a trois semaines les neurones se multiplient a raison de 250 000 par minutes.

Au deuxiéme mois les hémisphéres cérébraux se forment,puis les cellules se regroupent et s organisent pour migrer dans le cerveau,ou elles occupent une place bien définie en suivant rigoureusement le programme génétique.


Ensuite les connexions essentielles s établissent et le cerveau est déja en état de fonctionnement pour agencer le reste de l organisme.Il n y a jamais eu et il n y aura jamais,quelle que soit la gémellité naturelle ou artificielle(clonage),deux individus "cablés"d une facon identique.

A la naissance le bébé a une quantité fabuleuse de neurones qu il n aura plus ensuite,mais ses connexions interneuronales sont au contraire dérisoires par rapport a celles de l état adulte.

Or,ces connexions,se faisant ni d une facon incertaine ni selon un schéma déterminé,sont des constructions épigénétiques intentionnelles se poursuivant toute la vie.

Un comportement automatique résultant d une action répétée lors d un apprentissage banalise l expérience originale et réduit les connexions interneuronales.Cet apprentissage demandant un effort et une dépense d énergie importants n est pas propre a l homme,mais a tout étre vivant selon ses possibilités et ses expériences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Ven 22 Jan 2016, 10:21

La conscience.

La conscience est le fondement de l' intelligence par le truchement de la connaissance,mais l' une et l' autre ne sont pas l' apanage de l' homme.

Toute la nature exprime de maniére différente cette conscience par la forme que supporte une structure,mais l homme est vraisemblablement le seul a étre conscient de son existence,c' est a dire d' avoir une conscience réfléchie.

A l' acquis héréditaire de la naissance s ajoute l' acquis antérieur a la fécondation,celui de la conscience immortelle véhiculée par la forme.

Ces deux acquis d' origine différente personnalisent le cortex et reflétent l' incarnation de la forme.

Bien que la conscience s' exprime au moyen des neurones,il ne semble pas qu' elle utilise une partition particuliére du cerveau. La conscience n' est pas non plus une création du cerveau,néanmoins elle s' enrichit de l' expérience et participe a la construction des circuits neuronaux.

On ne connait pas la relation pouvant exister entre la pensée et la conscience. Nous considérons la conscience comme la forme éternelle de l' étre qui,en pénétrant une structure individuelle,lui donne sa personnalité.

-Notes:
-Le cortex,plus exactement le néocortex ou matiére grise,est la partie périphérique externe du cerveau,sous la boite cranienne,contenant les neurones ou cellules nerveuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Dim 24 Jan 2016, 15:10

La conscience .

On estime conventionnellement que la conscience se manifeste de quatre facons différentes .

-La supraconscience mettant l' individu en relation directe avec son étre ne fait pas l' objet d études scientifiques : c est la partie la plus émergée de l' iceberg , siége de l' amour et de la sagesse .

-La conscience réfléchie ou conscience de veille permet a l' individu de s' analyser , de se modifier , de se transcender : c' est la partie la moins émergée de l' iceberg , siége de la volonté , de la raison , du jugement .

-La conscience subconsciente n' apparait pas , mais elle n' en est pas moins active . c' est la partie la moins immergée de l' iceberg , siége des réves , des complexes , des passions , de l' imagination , du souvenir . selon le degré d' évolution et l' importance des événements cette partie subconsciente vient progressivement a la surface et constitue de nouveaux éléments qui enrichissent la conscience réfléchie . une des raisons de l' incarnation et des remanifestations successives est ce "nettoyage"du subconscient par l' augmentation de la fréquence du rythme individuel . Ces trois aspects de la conscience humaine sont concernés par la forme et non par la structure .


-La conscience inconsciente ou l' infraconscience est la conscience de l' espéce . Elle n' est pas tributaire de la forme , mais seulement de la structure . C' est la partie la plus immergée de l' iceberg , siége de l' atavisme ancestral de la famille , de l' espéce , de la cellule primitive . L' évolution est orientée en entrainant tout le devenir de l' espéce , sans pour autant considérer que cela est un déterminisme . L' inconscient structurel n' est qu une partie d' un inconscient plus global , celui de toutes les espéces , de tous les embranchements , de la matiére , de l' univers .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Mar 26 Jan 2016, 21:30

La conscience .

La racine du mot " conscience " est " skei " avec le sens de " couper , de fendre " ; que l on " coupe " ou que l on "fende " la dualité a séparé en deux ce que l unité réunissait .

Le mot " connaissance " a pour racine " gen " , la meme que les mots " naitre " et " engendrer " , et pour étymologie latine " cognoscere " de " cum " ( avec ) et " nosco " ( apprendre a connaitre ) , et qui en francais donne " naitre avec " .

En revanche , le mot " savoir " en grec a le sens de " voir ensemble " . Il ressort des précisions étymologiques de ces trois mots soulignés que la " conscience " se révéle par la séparation , que la " connaissance " se manifeste par la création et que le " savoir " cherche a réunir .

A des degrés divers la création est pourvue de conscience et pour l homme , qui a la particularité d avoir une conscience réfléchie , elle devient une référence universelle .

Au cours des millions d années la conscience du monde vivant s est forgée progressivement a partir d une connaissance fondamentale obtenue par l expérience incessante , pour se manifester dans l homme sous une forme élaborée et subtile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: ésotérisme de la connaissance   Mer 27 Jan 2016, 22:26

Bonsoir loptr .

Avec mon bon souvenir , a bientot de dialoguer .
Passez loptr une excellente soirée .
Amitié  Florence .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: ésotérisme de la connaissance   Sam 30 Jan 2016, 01:26

La connaissance .

La connaissance ne procéde pas directement d' un processus intellectuel et cérébral , mais d' un enrichissement de la conscience du soi par l' expérience créative , ce qu' on appelle fréquemment " la prise de conscience " .

Le moi n' évolue pas par lui meme , car il n' est rien d' autre qu' un outil de la conscience a la recherche de son unité éternelle .

Les expériences vécues par le moi n' auraient aucun sens si elles n' avaient pour raison l' enrichissement de la conscience immortelle  de l' étre . C' est pour cela que la connaissance est incitatrice d' un comportement religieux .


Chaque moment de connaissance est une création , un instant démiurgique , ou l' homme retrouve l' unité de conscience qu' il avait avant de naitre . Ce moment est un abandon du connu pour une nouvelle découverte non pas sous la forme d' un cumul d' événements ou d' une synthése , mais comme l' explosion d' une réalité , de laquelle restera tout juste une petite étincelle .

Ce moment est une révélation , une initiation , ou l' homme vit son unité dans un bref instant d' éternité . Ces instants de conscience et de connaissance sont du " temps qui souffre " .

Le temps ne serait il que la souffrance d' une vie prenant conscience de son éternité au travers des moments de connaissance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: ésotérisme de la connaissance   Sam 30 Jan 2016, 16:56

La connaissance

La conscience innée est celle de l' espéce ou de la race pour les animaux évolués , elle se transmet génétiquement et concerne plus spécialement l' inconscient .

La conscience acquise est le fruit de l' expérience individuelle , a laquelle s' ajoute la conscience de l' étre immortel , appelée conscience karmique , enrichie de l' expérience de chaque manifestation .

La conscience karmique , échappant a la logique rationnelle de meme qu' a une explication cohérente , est un moment intemporel en dehors de toute raison .

Pour cela la conscience peut étre assimilée a la forme , a l' idée , au verbe , tout en équilibrant des forces antagonistes qu' elle ne peut éviter : la lumiére et les ténébres .


A chacune de ses remanifestations l' étre s' incarne avec sa conscience karmique qu' il doit redécouvrir , pénétrer , connaitre , maitriser par l' intermédiaire de ses corps subtils et des plans de conscience correspondants .

La partie immergée de l' iceberg de la quadruple conscience n' est pas inerte , car des forces l' animent , d' autant plus agissantes  que la conscience s' agrandit .

Le travail que l' homme doit faire sur lui meme ne consiste pas a rechercher une autre réalité que la sienne : il doit transformer son acquis , faire monter a la surface ce qui est enfoui , rendre lumineux ce qui est dans l' obscurité , restituer a la lumiére ce qui est dans les ténébres .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Lun 01 Fév 2016, 14:43

La connaissance .

Il fallut presque 4 milliards d' années pour qu' une cellule devienne un homme .

Durant ce temps les transmissions génétiques s' accompagnérent d' une hérédité psychique inhérente a la vie des espéces , que l' humanité hérita en tant que dernier maillon de la chaine .

L' inconscient en se développant donna également plus de puissance a la conscience pour se révéler .

Des mutations ou des disparitions d' espéces interviennent , en modifiant a la fois le conscient et l' inconscient du monde animé : les changements de structures appelant de nouvelles formes reflétent ces transformations .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: ésotérisme de la connaissance   Lun 01 Fév 2016, 20:20

La connaissance .

Environ sept huitiémes de la partie immergée d' un iceberg donne son assise a la partie émergée .

De meme , la partie immergée de la conscience de l' étre se trouve dans les ténébres , et seule la lumiére - la force d' en haut - la révélera grace a la supraconscience de l' homme .

Bien des remanifestations seront encore nécessaires avant d' en arriver la , mais l' homme a le pouvoir d' accélérer ce processus en travaillant sur son ego .

Son libre arbitre lui donne la possibilité d' en appeler aussi bien a la lumiére qu' aux ténébres , mais l' évolution le tire inévitablement en haut .

Cette élévation ne consiste pas a gravir les échelons d' une quelconque académie de sagesse , mais a sublimer ce que chacun posséde , en décantant , purifiant , fixant préalablement le support de matiére .

L' étre incarné évolue lentement par des transformations naturelles , mais l' homme a en plus le pouvoir de se transformer consciemment en maitrisant son ego par un combat sans merci , car le choix est simple : triompher ou végéter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: ésotérisme de la connaissance   Mer 03 Fév 2016, 10:01

La connaissance .

En meme temps que l' on découvre ce monde merveilleux de la paix et de la sérénité , les forces obscures s' imposent encore plus ; leur présence demande une grande vigilance pour ne pas fléchir ou abandonner la lutte .

De quelle nature sont ces forces obscures qui freinent l' évolution ?

La dualité préside a l' équilibre des forces antagonistes .

Un exemple fera mieux comprendre le propos : une masse a lever nécessite un effort d' autant plus considérable que son poids est important , mais si l' effort se relache , la masse sera attirée invariablement vers le bas plus rapidement qu' elle ne fut hissée .

On ne peut pas dire que la force attirant vers le bas - la gravitation dans ce cas - soit une force mauvaise pas plus que la force de levage soit bonne , elles sont seulement de nature contraire .

Ces deux forces sont évidemment différentes , mais surtout elles n' engendrent pas les memes conséquences bien que physiquement leurs vecteurs s' annulent .

La force gravitationnelle est naturelle et automatique , tandis que la force ascensionnelle est artificielle et intentionnelle , l' une est inconsciente quand l' autre est consciente .

La conscience , se dégageant progressivement de l' emprise des contraintes de l' incarnation , contrebalance de mieux en mieux les forces régentant la matiére .

Celles ci , souvent considérées comme des forces obscures - les ténébres , sont des résistances a la conscience .

Toute tentative d' échapper aux forces inconscientes des ténébres d' en bas témoigne d' un degré de conscience supplémentaire vers la lumiére d' en haut .

-Notes :
-Toutes les forces ont une intensité et une direction appelées vecteurs .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: ésotérisme de la connaissance   Ven 05 Fév 2016, 19:52

La connaissance .

Une plus grande ouverture de conscience dépend elle vraiment d' un combat a mener ou plutot d' une abnégation naturelle pour subir ce que les plus forts imposent ? Teilhard de chardin en posant la question différemment ne donne t il pas une partie de la réponse :
" Toute conscience , plus elle est cérébralisée , ne s' oriente t elle pas invinciblement vers l' étre plutot que vers le non - étre ? "

La succession des remanifestations semble conduire chaque étre des trois régnes vers une finalité échappant a la conscience réfléchie de l' homme .

Celui ci est un étre unique par sa personnalité et , comme une étoile attirée par un trou noir , il est aspiré , sans qu' il puisse faire quoi que ce soit pour l' éviter , dans un puits de lumiére , de conscience absolue et éternelle .

Cette lente ascension apparait peu a peu a chacune des remanifestations , ou la conscience se révéle non pas dans la clarté , mais dans la confusion .

Quand on monte deux marches la vision est meilleure , plus " large " , plus lumineuse , mais progressivement elle se trouble et la réalité s' obscurcit parce que l' on est redescendu instinctivement d' une marche .

D' abord on est envahi par le doute , puis , le calme stabilisateur revenant , on se retrouve " au centre " avec une vision plus ample de ce qui est en haut et de ce qui est en bas .

A partir de ce centre on découvre une vérité a deux faces , tel le janus des temps mythologiques regardant a la fois le passé et l' avenir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: ésotérisme de la connaissance .   Sam 06 Fév 2016, 15:12

La connaissance .

On imagine facilement les milliards d' années d' un temps mythique qu' il fallut pour obtenir ce " recentrage " .

L' humanité gravit péniblement le chemin menant a la lumiére , puis recule dans un nouvel obscurantisme , mais elle retrouve toujours son point d' ancrage .

Il ne faut donc pas juger ce que l' on vit , ce que l' on voit ou ce qui révolte et répugne .

La création au travers de l' humanité travaille et se dirige lentement , mais surement , vers plus de lumiére .

La souffrance est le prix que l' homme , représentant de la conscience la plus évoluée sur terre , doit payer avec tout son amour et sa haine , avec sa pureté et son impureté .

Comme disait anatole france :
" La souffrance ! Nous lui devons tout ce qu' il y a de bon en nous ."

Cette souffrance n' est pas inéluctable , puisque l' homme détient par son libre arbitre le pouvoir de changer le cours des événements .

Un jour peut étre proche , une minorité d' individus plus évolués que le reste de l' humanité suffira pour accélérer le mouvement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: ésotérisme de la connaissance .   Lun 08 Fév 2016, 20:14

La connaissance .

La conscience réfléchie n' est que le point d' équilibre entre la supraconscience ( lumiére ) et l' infraconscience ( ténébres ) , elle contient tous les états précédents déja décantés et assimilés . Plus les  ténébres se dissipent , plus la conscience réfléchie de l' homme s' illumine en se rapprochant de la conscience absolue de son étre . Pourtant la réalité quotidienne peut se révéler trompeuse et nous plonger dangereusement dans la facilité . En se cramponnant aux illusions et aux futilités on développe un peu plus l' égoisme et l' intolérance . Pourquoi imaginerait on que le monde puisse étre meilleur quand on est confronté a l' adversité ? Il ne faut pa croire au miracle qui sauvera le monde , car le miracle est déja en nous , et nous sommes ce monde . A nous d' y croire ou de ne pas y croire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   Mer 17 Fév 2016, 15:12

La connaissance .

La conscience est partout , elle n' est pas mentale et elle n' est pas le propre de l' homme . Il y a autant de gammes de conscience qu' il y a de structures simples ou composées auxquelles notre mental n' accéde pas . Ce que l' on appelle inconscient n' est qu' un plan de conscience que l' on ne percoit pas encore .

Ainsi on ne connait pas forcément le lieu vers lequel on se dirige , mais on y va tout de meme , et peu a peu on découvre le paysage . Il en est aussi du but a atteindre et de l' émergence de l' inconscient , lequel contient le mystére de la création .

La forme que prend l' étre en s' incarnant est l' expression de sa conscience : il est une individualité par sa structure et une personnalité par sa forme . Depuis l' origine la création semble tatonner pour l' édification de nouvelles structures plus élaborées , plus réceptives a la force de vie , en un mot plus harmonieuses . Chaque espéce est un laboratoire expérimental d' une nouvelle fonctionnalité au travers de nouveaux organes .

Une structure vivante contient l' expérience du passé depuis sa genése , mémorisée dans la cellule , gardinne a la fois de la conscience collective et de la conscience individuelle .

A la conception la cellule se charge d' un acquis physiologique héréditaire dont les caractéristiques vitales définissent un champ vibratoire de conscience . La plus grande partie de cette hérédité vibratoire constitue l' inconscient collectif qui attire d' autres champs vibratoires harmoniques de conscience en attente de remanifestation . La fusion de champs de conscience se fait selon la loi des affinités . Cette attirance est un phénoméne de la force d' amour identique a celui de l' aimant .

Comme en musique les harmoniques font la beauté du son et sa richesse d' expression , mais toutes les harmoniques ne sont pas compatibles entre elles de la meme maniére .

La tonalité est l' organisation de ces sons : par exemple , deux sons a l' octave donnent une sonorité plus plate qu' quinte ou une tiece .

La richesse d' une personnalité est fonction de cette tonalité qui dépend a la fois de la cellule d' origine et de son évolution . Ce phénoméne est analogiquement similaire a un tissu que l' on teint : le tissu est la structure et la teinture sa conscience . Lors de cette opération le tissu n' a pas changé de structure , mais la teinture lui a donné sa " personnalité " dont la beauté du chatoiement dépendra de la couleur choisie . Que serait une teinture s' il n y avait rien a teindre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Discussion] L'ésotérisme de la connaissance   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Discussion] L'ésotérisme de la connaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Liens entre l'ésotérisme et le fascisme...
» Lithothérapie: l'usage des minéraux dans l'ésotérisme
» De l'ésotérisme au christianisme / Père Verlinde
» New-Age, ésotérisme et foi chrétienne, selon Père Joseph-Marie Verlinde.
» Pourquoi l'ésotérisme ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Pratiques complémentaires et accessoires :: Découverte de l'ésotérisme-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit