Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Ayahuasca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bluue Moon
Anime la discussion
Anime la discussion


Féminin
Nombre de messages : 89
Age : 18
Localisation : Saint-Denis, La Réunion
Emploi/loisirs : Lycéenne, mannequin
Humeur : Lunatique
Animal préféré : Chat, Serpent, Loup, Ours, Tigre...
Date d'inscription : 12/03/2016

MessageSujet: Ayahuasca   Dim 07 Aoû 2016, 16:17

Bonjour/Bonsoir, je me demandais si certains d'entre-vous, connaissez l'Ayahuasca .
Si non, ça tombe bien j'ai quelques informations dessus, et j'ai jugé bien de vous en faire part Smile .

L'Ayahuasca, également appelée Yagé, est une plante (liane pour être précise) poussant dans les forêt amazonienne.

Comprise dans le même ordre des champignons hallucinogènes, elle est interdite sur le territoire français.

Enfin, elle est utilisée par les Chamans pour faire des voyages initiatiques internes, afin de se comprendre, de se connaître, de se guérir de soi (bizarrement formulé x) ).
Le breuvage chamanique est présenté sous forme, d'un liquide pâteux, dans lequel on mélange de l'Ayahuasca et de la Chakruna, sans cette dernière la potion ne sert à rien. En effet, le rituel initiatique se fait dans un état second. L'ayahuasca donne les effets de transe, et la chakruna donne la "vision".

La thérapie se fait sur 3 mois et demi, les 3 mois pour se préparer, en ayant un régime spécial, une attitude particulière.. Et les deux semaines, avec le chaman,à méditer sur soi, sans réellement manger, à part certains breuvages nettoyants.

Cependant, comme chaque chose, l'utilisation de cette plante, à ses dangers, il faut y être préparé mentalement et être sûr de ne pas avoir des problèmes cardiaques. Parce que, l'expérience est tellement forte qu'une personne non préparée ou fragile émotionnellement, pourra être atteinte par la suite : folie, traumatisme...


Le Chaman, pour effectuer certains rituels de guérison, a souvent recours au breuvage, pour soigner un enfant d'un mal.
L'utilisation de cette plante est très répandue dans le monde chamanique, notamment pour faire des voyages chamaniques, bien que je pense que nous n'avons pas besoin de tout ça pour faire un voyage initiatique interne. Mais cela peut tout de même être une expérience à vivre.

J'espère vous avoir été utile x) !

Et vous ? Savez-vous autre chose dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pautrain
Va finir par devenir bavard(e)
Va finir par devenir bavard(e)


Masculin
Nombre de messages : 192
Age : 19
Localisation : Bah, j'voyage, ch'uis un Pautrain...
Humeur : Variable ?
Animal préféré : Le serpent et les reptiles, l'hyène et le sanglier.
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Ayahuasca   Dim 07 Aoû 2016, 21:00

Je ne sais pas grand-chose du chamanisme ; je t'en suis d'autant plus reconnaissant de nous avoir fait partager tes connaissances à ce sujet, Bluue Moon ! Mais je me pose tout de même une question : puisque c'est une plante hallucinogène, les visions qu'elle offre peuvent tout aussi bien être totalement fausse ?

Mais (Encore.), j'y pense en écrivant ces lignes, l'ingestion de cette plante pourrait tout à fait mettre dans de bonnes conditions pour commencer à explorer son "monde intérieur". Je veux dire : l'hallucination permet d'être réceptif, et ce à plein de choses, je suppose ? Mais dans un sens, c'est extrêmement risqué... Personnellement, je préférerais apprendre à faire ça par moi-même plutôt que d'avaler quoique ce soit d'étrange. Ou plutôt : pas besoin de voyage intérieur dans mon cas ; l'image que j'ai de moi, de mes problèmes, de ma personnalité... est celle que je juge être la mienne. Voilà ! Cette phrase bancale résume assez bien mon état d'esprit...

Enfin bref, retournons à la raison de ce message : la drogue peut parasiter le "voyage intérieur", voir même l'occulter (Un comble, dans l'occultisme, ouah !), non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluue Moon
Anime la discussion
Anime la discussion


Féminin
Nombre de messages : 89
Age : 18
Localisation : Saint-Denis, La Réunion
Emploi/loisirs : Lycéenne, mannequin
Humeur : Lunatique
Animal préféré : Chat, Serpent, Loup, Ours, Tigre...
Date d'inscription : 12/03/2016

MessageSujet: Re: Ayahuasca   Lun 08 Aoû 2016, 09:45

Je ne dirai pas vraiment que l'Ayahuasca est une plante hallucinogène... C'est comme telle qu'on la classe, je dirai de sorte à simplifier ou par ignorance (je pense) .

Pour répondre à ta question, je dirai, oui et non. La chakruna apporte la "Vue" comme disent les Chamans. Cependant, je pense que ce n'est qu'une projection que nous avons ou ressentons au fond de nous. Des souvenirs refont surface, des problèmes qui se matérialisent d'une certaine manière... Puis il y a le chaman (lui même sous l'effet de la potion) qui chante afin de guider les personnes. Sans ses chants, le rituel ne sert absolument à rien. Donc d'une certaine manière, ce ne sont pas que des hallucinations qui se présentent à nous. Ou sinon, des hallucinations guidées (?)

Ton raisonnement est juste. L'hallucination (ou la transe) nous permet d'être plus réceptif à tout ce qui nous entoure. Mais il est bien vrai que nous n'avons pas réellement besoin de concoctions pour accéder au "Monde intérieur" afin de nous comprendre. Une bonne petite méditation suffit. Je pense, que c'est plus pour les personnes égarées, qui ne savent pas trop comment gérer leur problème et donc se tourne vers ce genre de pratique.

Et pour le dernier point (j'ai souri x) ) . La prise de drogue (plus les plantes :3 ) augmente plein de capacités.

Ce qui m'arrive à moi:
 

Enfin, pour revenir à ta petite remarque. Ce n'est pas vraiment un comble pour l'occultisme x) . Je pense que ça dépend des pratiques x) Etant donné que les Chaman ont, pratiquement tout le temps, recourt aux drogues pour effectuer des rituels. Comme je l'ai dit sur mon post qu'ils prennent même l'Ayahuasca pour un rituel de guérison pour un nourrisson. C'est connu de toute manière, que les Chamans (hormis leur mode de vie bien à eux, comme s'isoler pendant un an, seul dans la forêt, sans avoir à manger, et se débrouiller, tout ça pour laver son esprit, enfin x) ) ont souvent recours aux états de transe pour effectuer leur travail par le biais de prise de drogue (mais pas tout le temps, c'est juste très très très fréquents)

Tout ça pour dire que les drogues font partie de leur monde occulte Very Happy

Voilà j'espère avoir répondu comme tu le voulais Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loptr
Bavard(e)
Bavard(e)


Féminin
Nombre de messages : 423
Age : 19
Localisation : Haute Normandie
Humeur : Libre
magic code : MPA/TA, S--, W, N++, PEC++/(GR/NO/WM), Dd(+?), A-, a, C(+), G>++(+), Q, 666-, Y(+?)
Date d'inscription : 03/07/2015

MessageSujet: Re: Ayahuasca   Lun 08 Aoû 2016, 13:25

Pautrain a écrit:
puisque c'est une plante hallucinogène, les visions qu'elle offre peuvent tout aussi bien être totalement fausse ?

As tu ne serais-ce qu'une astuce pour qu'une vision, peu en importe la cause, soit claire, nette, précise, et tout à fait compréhensible et juste ? Smile

Le principe même de la vision est que l'on voit quelque chose, sous forme souvent symbolique, qui doit être ensuite comprise. Une même vision analysée ou vue par différentes personnes n'aura pas forcément le même sens, c'est comme pour le tarot par exemple.
Un symbole, plusieurs points de vue.

Ensuite, si la vision s'inscrit dans la réalité : elle permet de voir les esprits plus nettement par exemple, le problème est le même que sans drogue.
Comment être sûrs de ce que nous sommes capables ou non de voir, de projeter sur la réalité, ou d'imaginer ?
Et là c'est simplement une question de remise en perspective, de recul, et d'habitude. La drogue est effectivement quelque chose qui modifie les perceptions, mais si nous sommes capables de prendre du recul sur ce genre de choses en temps normal, prendre du recul sur nos perceptions sous une substance particulière sera plus évident.

Personne ne conseillera de prendre une vision au premier degré ou de prendre ce que tes yeux voient pour acquis. Comprendre et analyser les phénomènes "étranges" (je n'ai pas le bon mot) qui se présentent est un travail qui prend un peu de temps, et d'exercice. Smile

De plus, le principe même d'utiliser des drogues pour avoir des expériences de "voyages chamaniques", visions, expériences extra sensorielles...Etc, c'est de tout décupler.
Donc, en théorie, ça ne change pas grand chose a une vision classique, sauf notre degré de réceptivité.
En théorie, parce que je ne l'ai jamais expérimenté sur moi, pas envie de tester des choses trop "lourdes".

Note ensuite que la réalité en entier n'est qu'une question de perception. La manière dont tu vas vivre quelque chose dépendra surtout de toi, et de ta perception/vision de ce que tu vis.

Bluue Moon a écrit:
Je pense, que c'est plus pour les personnes égarées, qui ne savent pas trop comment gérer leur problème et donc se tourne vers ce genre de pratique.

Joli raccourci. Wink

Certains expérimentent simplement d'une autre façon. Je pars du principe que ce n'est pas parce que l'on pratique quelque chose de "borderline" qu'on est forcément paumés, chacun ses pratiques, ses limites, ses décisions.

Bien sûr, je ne dirais jamais à personne de se lancer là dedans, pour des questions de sécurité. Mais quelqu'un d'expérimenté pourra très bien avoir recours à ce genre de pratiques pour tester de nouvelles choses.

Je pense qu'il vaut mieux ne pas confondre l'utilisation de la drogue en général et l'utilisation ésotérique, et encore plus chamanique, des plantes et substances hallucinogènes. Le but et la finalité ne sont pas les mêmes.
Même dans un monde moderne il y a une raison pratique a ce genre de techniques. Pas seulement "je ne sais pas gérer ma vie donc je vais me droguer pour avoir des visions parce que j'ai la flemme de méditer".

Bon, par contre effectivement, une bonne méditation sera toujours plus recommandée. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://augredescartes.com/
Bluue Moon
Anime la discussion
Anime la discussion


Féminin
Nombre de messages : 89
Age : 18
Localisation : Saint-Denis, La Réunion
Emploi/loisirs : Lycéenne, mannequin
Humeur : Lunatique
Animal préféré : Chat, Serpent, Loup, Ours, Tigre...
Date d'inscription : 12/03/2016

MessageSujet: Re: Ayahuasca   Lun 08 Aoû 2016, 16:32

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Loptr. Smile Mais c'est vrai que j'ai un peu trop simplifier la chose.
Les pratiques diffèrent selon les personnes Smile . D'autres préféreront la méditation à la prise de "Drogue" et vice-versa.

Et en effet, ce n'est pas parce qu'on a recours à ce procédé qu'on est forcément paumé. Ceci dit c'était pour généraliser, les occidentaux  qui font expressément un séjour en Amérique Latine pour le faire. Tellement, que c'est devenu une attraction presque... Sur les guides touristiques, il y a même une page publicitaire dédiée au voyage chamanique via l'Ayahuasca (et je trouve ça bien dommage, je trouve que ça dénigre un peu la pratique...). Maintenant, dans la rue; nous pouvons demander de l'Ayahuasca comme si qu'on demandait son chemin (c'est assez ironique).
Donc, tout ça pour dire que la plupart du temps ce sont des gens égarés, qui en ont entendu parlé quelque part et qui saute dedans, tête la première... Après je ne dis pas que c'est tout le monde, heureusement.

Loptr a écrit:
il vaut mieux ne pas confondre l'utilisation de la drogue en général et l'utilisation ésotérique, et encore plus chamanique, des plantes et substances hallucinogènes. Le but et la finalité ne sont pas les mêmes.
Même dans un monde moderne il y a une raison pratique a ce genre de techniques. Pas seulement "je ne sais pas gérer ma vie donc je vais me droguer pour avoir des visions parce que j'ai la flemme de méditer".

Sur ce point, je te suis complètement. Parfois, on mélange tout et on arrive pas à faire la part des choses... Alors c'est ce qu'on fait, on simplifie le tout, en disant, que c'est la même chose. Or, les fins varient selon les personnes, pour la même action. Et c'est valable pour chaque chose de la vie Smile . Hélas, les gens n'ont pas l'air de le comprendre. Mais bon, après tout chaque chose est relative Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HeartAngel
Timide
Timide


Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 16
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Musique / Graphisme
Date d'inscription : 18/05/2016

MessageSujet: Re: Ayahuasca   Ven 12 Aoû 2016, 23:09

Je lis justement un livre qui parle de cette plante, l'Ayahuasca est une plante qui contient de la DMT (Diméthyltryptamine) cette drogue ce trouve aussi dans la glande pinéal et aide à la sécretion de mélatonine qui sert à beaucoup de choses mais entre autres à l'endormissement, aux rêves et aux voyages astraux, la mélatonine ce sécrète 2 heure avant l'endormissement, j'ai aussi remarquer que quand l'on reste eveiller plusieurs jours ou plusieurs heures sans dormir on perçoit beaucoup mieux les energies etherique / aura etc.. et je pense que c'est du à une sécrétion de mélatonine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pautrain
Va finir par devenir bavard(e)
Va finir par devenir bavard(e)


Masculin
Nombre de messages : 192
Age : 19
Localisation : Bah, j'voyage, ch'uis un Pautrain...
Humeur : Variable ?
Animal préféré : Le serpent et les reptiles, l'hyène et le sanglier.
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Ayahuasca   Sam 13 Aoû 2016, 22:05

Ouah, en voilà une explication balèze ! ca change franchement du tout au tout la manière de voir cette plante ! Merci de l'info !

Bleuu Moon : Voilà qui prouve que nous ne sommes pas égaux face à l'état second... Pour ma part, j'arrive à atteindre ce stade tous les trente-six du mois, et je suis dans ces cas-là... en phase d'interrogation profondes sur ce qui m'arrive. Comme quoi !

Intéressant, ce que tu dis sur ce tourisme de l'Ayahuasca (Ouach ! Je suis parvenu à l'écrire !) ! Mais je me pose une dernière question... Cette drogue comporte-t-elle un risque de dépendance (Sachant que pour moi, la dépendance à la cigarette est réelle.) ?

Loptr : Tu vois, quand j'ai lu la première phrase de ton premier message, la première chose à laquelle j'ai pensée était : "Ouais mais... Euh... D'abord c'est que... D'un certain point de vue, euh... Bah, t'as raison, en fait.". Et ça m'arrive souvent, depuis que je suis ici... Donc voilà, rien à redire, si ce n'est que j'adore vraiment ce forum !


Dernière édition par Le Pautrain le Dim 14 Aoû 2016, 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bluue Moon
Anime la discussion
Anime la discussion


Féminin
Nombre de messages : 89
Age : 18
Localisation : Saint-Denis, La Réunion
Emploi/loisirs : Lycéenne, mannequin
Humeur : Lunatique
Animal préféré : Chat, Serpent, Loup, Ours, Tigre...
Date d'inscription : 12/03/2016

MessageSujet: Re: Ayahuasca   Dim 14 Aoû 2016, 15:51

Le Pautrain, si on était tous égaux, on serait dans le pétrin x) (ok, j'arrête les blagues pourries x) ) Je veux dire par là que d'un certain côté heureusement que nous sommes pas égaux, comme ça les expériences diffèrent x) !

Il n'y a pas réellement de risques de dépendance (voire pas du tout) Plusieurs spécialistes l'affirment... Par contre, il s'avère que certaines personnes guérissent de dépendances aux substances nocives comme l'alcool (après je ne sais pas si cela est véridique mais d'autres en témoignent).
Je dirai que c'est plus les effets qui nous poussent à en reprendre, parce qu'on aime l'état dans lequel on est. Peut-être que dans ce cas là, on est dépendant aux effets ?
Pour ma part, il en est de même, j'en prends parce que j'aime cet état de béatitude et pas parce que j'en suis dépendante Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pautrain
Va finir par devenir bavard(e)
Va finir par devenir bavard(e)


Masculin
Nombre de messages : 192
Age : 19
Localisation : Bah, j'voyage, ch'uis un Pautrain...
Humeur : Variable ?
Animal préféré : Le serpent et les reptiles, l'hyène et le sanglier.
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Ayahuasca   Dim 14 Aoû 2016, 18:50

Merci pour ses informations, c'est vraiment très intéressant !

Cette histoire de dépendance me rappel une plante dont m'avait parlée ma sœur, utilisée par les chamans Amer-Indiens, justement ! Si ça ce trouve, c'est la même !

Boarf, continu les mauvais jeux de mots ! C'est comme ça qu'on s'amuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loptr
Bavard(e)
Bavard(e)


Féminin
Nombre de messages : 423
Age : 19
Localisation : Haute Normandie
Humeur : Libre
magic code : MPA/TA, S--, W, N++, PEC++/(GR/NO/WM), Dd(+?), A-, a, C(+), G>++(+), Q, 666-, Y(+?)
Date d'inscription : 03/07/2015

MessageSujet: Re: Ayahuasca   Dim 14 Aoû 2016, 20:10

Bluue Moon a écrit:
Il n'y a pas réellement de risques de dépendance (voire pas du tout) Plusieurs spécialistes l'affirment... Par contre, il s'avère que certaines personnes guérissent de dépendances aux substances nocives comme l'alcool (après je ne sais pas si cela est véridique mais d'autres en témoignent).
Je dirai que c'est plus les effets qui nous poussent à en reprendre, parce qu'on aime l'état dans lequel on est. Peut-être que dans ce cas là, on est dépendant aux effets ?

Selon le Larousse :

Larousse a écrit:
Dépendance : Assujettissement à une drogue, à une substance toxicomanogène, se manifestant lors de la suppression de cette dernière par un ensemble de troubles physiques et/ou psychiques.

Si il n'y a pas d'effets tels qu'ils soient, quand la personne ayant pris une drogue est "à jeûn" (comprenez ici : sans drogue dans l'organisme), c'est que la plante ne cause pas de dépendance.

Cette drogue/plante a été l'objet de tests, et il a été observé qu'elle ne cause aucune dépendance, ni d'effets secondaires. En tout cas elle ne contient pas de substances qui causent un effet de dépendance.

Ce n'est apparemment pas dans des cas d'alcoolisme mais de toxicomanie que la plante est utilisée. Apparemment, j'insiste bien sur les "apparemment", la plante est utilisée pour droguer le patient et le faire combattre ses troubles intérieurs pour pouvoir ensuite se détacher de la drogue.
Les addictions en général trouvant naissance dans des troubles psychologiques dans 99% des cas (pourcentage fictif Wink ), cela me paraît tout à fait possible, quoique très musclé et discutable.

Aimer les effets n'est pas en soi considéré comme une dépendance en elle même, vu que ce n'est pas la plante qui contient une substance qui vous fait en reprendre.
Cependant, pour moi, c'en est une. Un bon moyen de ne pas s'ancrer sur terre ou de fuir la réalité en tout cas. Smile (Pour certains)


/!\ D'ailleurs au passage n'oublions pas que même si elle n'est pas addictive au sens propre, nous parlons bel et bien de plante psychotrope qui modifie les perceptions et place la personne droguée dans un état second. Les hallucinations auditives, visuelles...etc représentent en elles mêmes un danger potentiel pour l'utilisateur. Ce n'est pas appelé "drogue" pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://augredescartes.com/
Mitty
Miss Trelawney
Miss Trelawney


Féminin
Nombre de messages : 375
Age : 22
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Voyante, guérisseuse et secrétaire.
Humeur : Lutinesque
Animal préféré : Vautour, Tigre, Kangourou.
Date d'inscription : 17/01/2015

MessageSujet: Re: Ayahuasca   Lun 15 Aoû 2016, 14:54

On peut parler de dépendance autant dû à une substance présente dans ledit produit consommé (Nicotine, par exemple qui en cause: réaction visible nettement sur des zones précises du cerveau avec symptôme du manque très marqué.)

... Mais on peut aussi être dépendant à des effets.
Le cannabis par exemple ne possède aucune substance provoquant une dépendance... Et pourtant Wink
Apprécier un effet ou un état va nous pousser à réitérer la prise de ladite substance (je parle ici au sens large, le café, le thé, les bonbons, la drogue dure ou douce et tutti quanti) et accoutumer notre organisme à modifier son état et son fonctionnement.

Vous aurez donc, au final, lorsque vous arrêterez un symptôme du manque plus ou moins marqué.

On parle d'accoutumance dans un cas, de dépendance dans l'autre mais l'un peut tendre à l'autre. :>

(...)

Je sais pas si c'était utile mon post, m'enfin :3.

L'usage des drogues dans le chamanisme n'est absolument pas un secret et l'Ayahuasca doit bien être la moins utilisé.
Les drogues dures ou douces sont aussi très présentes dans ce milieu, n'importe quelle substance altérant l'état de l'esprit (et du coup pouvant provoquer accoutumance ou dépendance) est prisé par les chamans et autre médium. A bon escient, la prise d'une drogue peut être une excellente expérience quand elle est bien faîte: accompagnée, modérée et surveillée.
A mauvais escient ou sans modération, l'expérience peut vite tourner au cauchemars peu importe la substance prise qu'elle soit "douce" ou "dur" ou "juste une plante".

Faîtes donc attention et renseignez-vous et faîtes-vous accompagner dans n'importe quel prise de drogue ou de substance légal ou illicite que vous seriez tenté de prendre pour expérimenter d'autres choses, d'autres états.

mitty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Pautrain
Va finir par devenir bavard(e)
Va finir par devenir bavard(e)


Masculin
Nombre de messages : 192
Age : 19
Localisation : Bah, j'voyage, ch'uis un Pautrain...
Humeur : Variable ?
Animal préféré : Le serpent et les reptiles, l'hyène et le sanglier.
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Ayahuasca   Lun 15 Aoû 2016, 15:01

Ton message était tout de même utile, Mitty ! Toute précision est bonne à prendre, surtout quand on touche à quelque chose d'aussi potentiellement dangereux qu'une drogue (Et je serai même tenté de dire "plante" en général... Brrr, donnez-moi de la viande !).

Pour ma part, même si c'est particulièrement long, ennuyeux et ardu, je préfère largement utiliser la méditation... M'enfin dans mon cas ce sera beaucoup, beaucoup plus long... On a rien sans rien, comme qu'on dit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loptr
Bavard(e)
Bavard(e)


Féminin
Nombre de messages : 423
Age : 19
Localisation : Haute Normandie
Humeur : Libre
magic code : MPA/TA, S--, W, N++, PEC++/(GR/NO/WM), Dd(+?), A-, a, C(+), G>++(+), Q, 666-, Y(+?)
Date d'inscription : 03/07/2015

MessageSujet: Re: Ayahuasca   Lun 15 Aoû 2016, 16:20

Mitty a écrit:
On parle d'accoutumance dans un cas, de dépendance dans l'autre mais l'un peut tendre à l'autre. :>

Aaaah, je ne trouvais plus le mot. ^^

Pautrain a écrit:

long, ennuyeux et ardu

La méditation n'a ni a être ennuyeuse, ni forcément longue... ni compliquée non plus. ^^
Faudrait peut-être modifier tes techniques. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://augredescartes.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ayahuasca   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ayahuasca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'ennéagramme d'Ayahuasca : votre avis
» AYAHUASCA:LE VOYAGE AU COEUR DE L'ENFER
» mon mystére, demande d'explication
» L'origine de vos pseudo?
» Ma vision du Voyage Astral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Magies de la nature :: Chamanisme-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com