Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Rencontre d'une licorne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nébuleuse
Anime la discussion
Anime la discussion
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 29
Animal préféré : Chat ou les félins de manière plus générale
Date d'inscription : 17/10/2016

MessageSujet: Rencontre d'une licorne...   Mar 22 Aoû - 19:34

Salut tout le monde,

Je viens vers vous pour vous demander conseils/éclairages...

Il y a quelques jours, j'ai fait un rêve étrange... Il m'arrivait des trucs bizarres, pour faire court j'étais enfermés dans une pièce sans toit, et je me faisait charger par un cochon à cornes... (oui c'est bizarre...) J'ai fini par réussir à en sortir et aussi à sortir de la forêt... Je suppose du coup que la pièce était au beau milieu d'une forêt.

En sortant de la forêt il y avait une rivière et un pont pour la traverser. Il y avait une licorne assise sur un muret, qui regardait en direction de la foret. J'ai deviné qu'elle voulait y aller, et je lui ai dit de ne surtout pas le faire car c'était trop dangereux. En me retournant, je voyais la foret en feu, et du coup j'essayais de la retenir. Mais elle m'a dit qu'elle devait y aller pour sauver certains animaux en détresse et encore vivants. J'ai respecté son choix et l'ai laissée partir à contra coeur, et moi j'ai continué mon chemin.

La licorne n'étais pas du tout comme dans les livres de contes, elle était petite, à peu près comme une chèvre. Son pelage était plutôt clair mais elle avait aussi des sortes de lichens/mousse végétales sur le corps et la crinière. Sa corné atait un peu tordue, un peu comme une branche biscornue, et tout fine. Elle n'avait pas de sabot mais des griffes, un peu comme sa corne...

Ce rêve m'a pas mal perturbé, en partie par l'intervention de cette "licorne". Je n'en comprends pas grand chose, et je me demandais si certain(e)s d'entre vous pourraient m'éclairer...

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliviermk
Caché(e) dans un coin
Caché(e) dans un coin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6
Age : 25
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 28/08/2017

MessageSujet: Re: Rencontre d'une licorne...   Mer 30 Aoû - 22:36

affraid affraid wep assez bizzard j'espere que c'est pas une amie du cochon ? pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loptr
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 443
Age : 19
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres / cartomancienne
Humeur : Libre
magic code : MPA/TA, S--, W, N++, PEC++/(GR/NO/WM), Dd(+?), A-, a, C(+), G>++(+), Q, 666-, Y(+?)
Date d'inscription : 03/07/2015

MessageSujet: Re: Rencontre d'une licorne...   Mer 13 Sep - 15:18

Alors j'arrive un peu tard et je ne vais pas te parler du rêve en lui-même mais la licorne ressemble aux licornes "anciennes" elles n'ont pas toujours eu ce design de cheval blanc féérique. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://augredescartes.com/
Nébuleuse
Anime la discussion
Anime la discussion
avatar

Féminin
Nombre de messages : 71
Age : 29
Animal préféré : Chat ou les félins de manière plus générale
Date d'inscription : 17/10/2016

MessageSujet: Re: Rencontre d'une licorne...   Dim 17 Sep - 14:05

Oliviermk
Les cochons étaient pas foncièrement méchants, ils étaient un peu fous et peut-être un peu bêtes mais pas méchants Razz
Je n'ai pas eu d'impression de lien entre les cochons et la licorne

Loptr
Tu pourrais m'en dire un peu plus sur ces "licornes anciennes"? stp
J'ai tenté des recherches mais je n'ai trop rien trouvé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loptr
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 443
Age : 19
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres / cartomancienne
Humeur : Libre
magic code : MPA/TA, S--, W, N++, PEC++/(GR/NO/WM), Dd(+?), A-, a, C(+), G>++(+), Q, 666-, Y(+?)
Date d'inscription : 03/07/2015

MessageSujet: Re: Rencontre d'une licorne...   Lun 18 Sep - 12:58

https://www.google.fr/search?q=licorne+imagerie+m%C3%A9di%C3%A9vale&client=firefox-b&dcr=0&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjS8Oq35K7WAhVMaRQKHXf5DCgQ_AUICigB&biw=1252&bih=582

Cherche dans l'imagerie médiévale et d'où vient le mythe de la licorne. Smile Il y a eu pas mal de recherches de faites pour essayer de déterminer d'où il vient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://augredescartes.com/
Loptr
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 443
Age : 19
Localisation : Rouen
Emploi/loisirs : Etudiante en lettres / cartomancienne
Humeur : Libre
magic code : MPA/TA, S--, W, N++, PEC++/(GR/NO/WM), Dd(+?), A-, a, C(+), G>++(+), Q, 666-, Y(+?)
Date d'inscription : 03/07/2015

MessageSujet: Re: Rencontre d'une licorne...   Ven 29 Sep - 18:30

Hop !

Double post a intervalle large, parce que là j'ai un peu plus le temps de développer sur la licorne et que ça peut servir à d'autres en plus. Smile
En plus je viens d'avoir un cours de littérature du Moyen-âge et, ô hasard, notre professeure a partagé un dossier sur les créatures du Moyen-âge, dont les licornes, j'ai donc même découvert certains textes à ajouter a ma description. Par-fait.

Alors, je vais commencer par une image qui vaut mille mots :


Ceci est un détail de la "Tapisserie de la "dame à la licorne"" qu'on peut actuellement trouver au musée de Cluny à Paris.
Sur ce détail vous pouvez voir plusieurs choses sur cette licorne :

- la présence d'un bouc (la touffe de poil sous le menton), présent sur les chèvres.


Pour les non campagnards, c'est cadeau. Regardez sous son menton.

- les sabots fendus, qui se retrouvent sur les chèvres et moutons par exemple, mais absolument pas sur un cheval.


sabots de chèvre


sabots d'un cheval

- les proportions de l'animal, en général dans les représentations de licornes datant du Moyen-âge (XIIe - XIVe siècle) les licornes sont assez petites, elles arrivent à la taille des femmes qui sont à leurs côtés voire encore moins.

Avec ça déjà, on peut commencer a voir de quel animal était de base inspiré la fameuse licorne.
J'ajouterai un texte qui décrit la licorne vue du moyen-âge, le début en tout cas, le reste je l'ai trouvé intéressant (et un peu drôle aussi) aussi alors je le met également là pour ceux qui voudraient le lire :

Le bestiaire de Pierre de Beauvais, début du XIIIe siècle, "La licorne" (traduction tirée de Bestiaires du Moyen-Âge de G.Bianciotto, edition Stock, 1980)

Pierre de Beauvais a écrit:
Il existe une bête qui est appelée en grec monocheros, c'est-à-dire en latin unicorne. Physiologue dit que la nature de la licorne est telle qu'elle est de petite taille et qu'elle ressemble a un chevreau. Elle possède une corne au milieu de la tête, et elle est si féroce qu'aucun homme ne peut s'emparer d'elle, si ce n'est de la manière que je vais vous dire : les chasseurs conduisent une jeune fille vierge à l'endroit où demeure la licorne, et ils la laissent assise sur un siège, seule dans le bois. Aussitôt que la licorne voit la jeune fille, elle vient s'endormir sur ses genoux. C'est de cette manière que les chasseurs peuvent s'emparer d'elle et la conduire dans les palais des rois.

De la même manière Notre-Seigneur Jésus-Christ, licorne céleste, descendit dans le sein de la Vierge, et à cause de cette chair qu'il avait revêtue pour nous, il fut pris par les juifs et conduit devant Pilate, présenté à Hérode et puis crucifié sur la sainte croix, lui qui, auparavant, se trouvait auprès de son père, invisible à nos yeux; voilà pourquoi il dit lui même dans les psaumes : "ma corne sera élevée comme celle de l'unicorne." On a dit ici que la licorne possède une seule corne au milieu du front; c'est là le symbole de ce que le sauveur à dit : "Mon père et moi, nous somme un; Dieu est le chef du Christ." Le fait que la bête est cruelle signifie que ni les Puissances, ni les Dominations, ni l'Enfer ne peuvent comprendre la puissance de Dieu. Si l'on a dit ici que la licorne est petite, il faut comprendre que Jésus-Christ s'humilia pour nous pas l'Incarnation; à ce propos, il a dit lui-même : "Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur."; et David dit que celui qui accomplira les bonnes œuvres, il sera conduit au palais royal, c'est-à-dire au Paradis.

Un second extrait, pour approfondir (et avec moins de Jésus. <3) :
Il est tiré celui-là de Le livre des Merveilles ou Le livre de la description du monde de Marco Polo, XIIIe siècle (la traduction vient de P-Y Badel), on notera qu'il rédige surtout ce livre après avoir passé de nombreuses années en Mongolie auprès d'un descendant de Genghis Khan :

Marco Polo - en vieux français a écrit:
[...] Maiz aucunes foiz lui envoient presens de choses estranges. Ils ont olifans assez et si ont aussi unicornes assez qui ne sont geres mainz grans que les olifans de grandesce. Il sont si faittez, car il ont tout tel poil comme le bugle et les piez comme olifans et si ont une corne noire enmy le front moult grosse. Et ne fait nul mal de sa corne, mais de sa langue, car il a sus sa langue espines moult longues et si a la teste faite comme sanglier et porte tousjours sa tete encline vers terre. Ils demeurent voulentiers entre lacs et plantains. Elle est moult laide beste a veoir. Elle n'est pas si faite comme nous disons en ce païs que elle se prent au sain d'une pucelle vierge, mais est tout le contraire. [...]

Marco Polo - en français récent a écrit:
[...] Parfois ils lui envoient [au grand Khan] en présent des choses extraordinaires. Ils ont des éléphants en quantité et ils ont aussi des licornes en quantité qui ne sont guère moins grandes que les éléphants. Voici comment elles sont faites. Elles ont le même poil que le buffle, les pieds comme les éléphants et elles ont une corne noire très grosse au milieu du front. La licorne ne fait pas de mal avec sa corne, mais avec sa langue, car elle a sur sa langue des épines très longues, elle a la tête d'un sanglier et elle porte sa tête toujours dirigée vers le sol. Elle séjourne volontiers dans les lacs et les bourbiers. C'est une bête très laide. Elle n'est pas telle qu'on la capture au sein d'une jeune fille vierge, comme nous le disons chez nous : c'est tout le contraire. [...]

Notez deux choses :
1. Ça ressemble encore moins a ce qu'on connait de licorne chez nous, et beaucoup plus a un gros rhinocéros. Just Sayin'.
2. Au moyen-âge, beaucoup de représentations illustrées (bannières, miniatures, ornements et tout) étaient réalisées en France, a Paris surtout pour les gros livres. Par exemple un désert, représenté par des Parisiens ( Laughing ), ça ressemblait quand même vraiment a une forêt - et c'est véridique, j'en ai vu une représentation ce matin c'est à 100% une forêt et 0% un désert - donc on peut penser que la licorne n'était même pas une représentation de chèvre bizarre mais une représentation de rhinocéros par des parisiens moyen-âgeux. Et ça donne un cheval blanc avec une corne au fil des transformations et des siècles et du mythe.

Bon au final pensez ce que vous voulez, mais pas étonnant que toi tu y ait vu une chèvre, ça représente déjà plus la licorne de base. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://augredescartes.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre d'une licorne...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre d'une licorne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Licorne
» P'tite présentation de LICORNE
» Le secret de la Licorne.
» La Licorne
» Le Maitre des Peines V2 - Le mariage de la licorne Marie BOURASSA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Entités :: Magie féérique-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit