Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Propriété] ACHILLÉE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Propriété] ACHILLÉE   Dim 21 Oct 2007, 07:14

ACHILLÈE

Achillées

(Achillea Millefolium)

Sourcil de vénus, Herbe aux coupures, Herbe de Saint-Jean, Millefeuilles, Herbe aux charpentiers, Herbe à dinde, Herbe au saigne-nez, Herbe aux cochets.

C'est une herbe vivace stonolifère à tige simple de 18 à 80 cm garnie de feuilles divisées en folioles, dentées et insérées obliquement sur leur base, finement bipennatilobées, doublement pennées vert foncé, très allongées et découpées en fines lanières courtes.
Ses fleurs sont blanches ou roses ou pourpre et se groupent en capitules aux sommets des tiges formant des ombrelles. Le fleurons du centre (fleurs en tubes) sont jaunâtres. Trés odorante, cette plante dégage une odeur camphrée. Elle est commune en Europe et croît surtout dans les prés et sur les talus. On emploie principalement les sommités fleuries qui ont une saveur amère et astringente.

Les principaux principes actifs sont des flavonoïdes, une huile essentielle, du tanin, des sels de potasse et des acides organiques.

Elle a aussi des qualités emménagogues et des effets bénéfiques sur les hémorroïdes.

C'est une plante aux propriétés antispasmodiques et cicatrisantes tonic et peptique. (Elle doit son nom à cette vertu cicatrisante, puisque Vénus l'aurait conseillée à Achille pour panser la blessure de Téléphe).

Huile essentielle (azulène, cinéole, germacrane, camphre, chamazulène...)
Flavonoïdes (apigénine-7-glucoside, artémétine, casticine, isorhamnétine, lutéoline-7-glucoside, rutine, 5-hydroxy-3,6,7,4-tetraméthoxyflavone)
Alcaloïdes (achicéine, achilléine (synonyme potentiel de L-bétonicine), bétonicine, moschatine, stachydrine, trigonelline)
Bases (bétaïne, choline)
Polyacétylènes
Monoterpènes (bornéol, acétate de bornyle, camphre, 1,8-cinéole, limonène, sabinène, terpinène-4-ol, terpinéol, a-thujone)
Triterpènes
Acides aminés (alanine, acide aspartique, acide glutamique, histidine, leucine, lysine, proline, valine)
Acides gras (linoléique, myristique, oléique, palmitique, stéarique)
Acide ascorbique
Acide caféique
Acide folique
Acide salicylique
Acide succinique
Coumarines
Tanins

On l'emploie en infusion, extrait liquide, jus, en teinture : XX à XXX gouttes, trois fois par jour, pour faciliter le flux menstruel; en usage externe, sous la forme d'emplâtre aprés macératiuon, sur les blessures.

HISTOIRE:
La réputation de la plante comme médicinale remonte à la préhistoire, comme le montre les recherches archéologiques faites à Shanidar en Irak. Les hommes de Néandertal semblaient avoir une pharmacie rudimentaire basée sur les plantes, et l'une des huit plantes identifiées au moyen des grains de pollen trouvés sur ce gisement était l'achillée.
Le grec Dioscoride (Ier siècle) fut le premier a mentionner le millefeuille comme une plante incomparable pour traiter les plaies saignantes ainsi que les ulcères anciens ou récents.

Au IVe siècle, le médecin bordelais Marcellus Empiricus devait reprendre cette thèse pour recommander le millefeuille contre les saignements.
Jusqu'au XIXe siècle, elle a été utilisée pour accélérer la cicatrisation. C'est une plante comestible dont on peut utiliser les fleurs et feuilles aux propriétés toniques, digestives, hémostatiques, antispasmodiques, emménagogues, hypotensives, antihémorroïdales.
Durant la Première Guerre mondiale, un infirmier, faute de médicament, a soigné des blessures légères avec cette plante.
Yi Jing (le Livre des changements)

Traditionnellement, depuis plus de deux millénaires, des millions de Chinois utilisent, pour interroger l'oracle, 50 tiges d'achillée millefeuille, par un savant et répétitif système de calcul avec les tiges. Le procédé, censé favoriser le vide intérieur, la concentration sur la question posée et une certaine « adéquation à l'instant », est également en faveur auprès de milliers d'Occidentaux s'intéressant à la pensée chinoise.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Propriété] ACHILLÉE   Dim 21 Oct 2007, 11:57

Cet plante est une merveille...Et il est vrai que ses propriétés cicatrisantes sont très approuvés !
Revenir en haut Aller en bas
 

[Propriété] ACHILLÉE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Propriété] ACHILLÉE
» Achillée Millefeuille
» Les propriétés des différentes argiles
» Posséssion, acquisition, preuve de la propriété.
» [Propriété] ACORE ODORANTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Magies de la nature :: Magie des plantes, magie verte :: Phytothérapie :: Propriétés des plantes-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit