Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Lun 02 Mar 2009, 01:29

CONTRAT PROPOSE AUX HUMAINS

Peu importe vos croyances ou vos idées politiques, le système mis en place dans votre monde libre repose sur l'accord tacite d'une sorte de contrat passé avec chacun d'entre vous, dont voici dans les grandes lignes le contenu :

1) J'accepte la compétition comme base de notre système, même si j'ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l'immense majorité des perdants,

2) J'accepte d'être humilié ou exploité à condition que l'on me permette a mon tour d'humilier ou d'exploiter quelqu'un occupant une place inférieure dans la pyramide sociale,

3) J'accepte l'exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles car je considère que le prise en charge de la société a ses limites,

4) J'accepte de rémunérer les banques pour qu'elles investissent mes salaires à leur convenance, et qu'elles ne me reversent aucun dividende de leurs gigantesques profits (qui serviront a dévaliser les pays pauvres, ce que j'accepte implicitement). J'accepte aussi qu'elle prélèvent une forte commission pour me prêter de l'argent qui n'est autre que celui des autres clients,

5) J'accepte que l'on congèle et que l'on jette des tonnes de nourriture pour ne pas que les cours s'écroulent, plutôt que de les offrir aux nécessiteux et de permettre à quelques centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim chaque année,

6) J'accepte qu'il soit interdit de mettre fin à ses jours rapidement, en revanche je tolère qu'on le fasse lentement en inhalant ou ingérant des substances toxiques autorisées par les états, tels le tabac, l'alcool, la drogue...

7) J'accepte que l'on fasse la guerre pour faire régner la paix. J'accepte que les Etats-Unis attaquent les pays qui possèdent le pétrole et qu'ils tuent des milliers de civils pour parvenir à leurs fins. J'accepte qu'au nom de la paix, la première dépense des états soit le budget de la défense. J'accepte donc que des conflits soient créés artificiellement pour écouler les stocks d'armes et faire tourner l'économie mondiale,

J'accepte l'hégémonie du pétrole dans notre économie, bien qu'il s'agisse d'une énergie coûteuse et polluante, et je suis d'accord pour empêcher toute tentative de substitution, s'il s'avérait que l'on découvre un moyen gratuit et illimité de produire de l'énergie, ce qui serait notre perte,

9) J'accepte que l'on condamne le meurtre de son prochain, sauf si les états décrètent qu'il s'agit d'un ennemi et nous encouragent à le tuer,

10) J'accepte que l'on divise l'opinion publique en créant des partis de droite et de gauche qui passeront leur temps à se combattre en me donnant l'impression de faire avancer le système. j'accepte d'ailleurs toutes sortes de divisions possibles, pourvu qu'elles me permettent de focaliser ma colère vers les ennemis désignés dont on agitera le portrait devant mes yeux,

11) J'accepte que le pouvoir de façonner l'opinion publique, jadis détenu par les religions, soit aujourd'hui aux mains d'affairistes non élus démocratiquement et totalement libres de contrôler les états, car je suis convaincu du bon usage qu'ils en feront,

12) J'accepte l'idée que le bonheur se résume au confort, l'amour au sexe, et la liberté à l'assouvissement de tous les désirs, car c'est ce que la publicité me rabâche toute la journée. Plus je serai malheureux et plus je consommerai : je remplirai mon rôle en contribuant au bon fonctionnement de notre économie,

13) J'accepte que la valeur d'une personne se mesure à la taille de son compte bancaire, qu'on apprécie son utilité en fonction de sa productivité plutôt que de sa qualité, et qu'on l'exclue du système si elle n'est plus assez productive,

14) J'accepte que l'on paie grassement les joueurs de football ou des acteurs, et beaucoup moins les professeurs et les médecins chargés de l'éducation et de la santé des générations futures,

15) J'accepte que l'on mette au banc de la société ou que l'on se débarrasse des personnes âgées dont l'expérience pourrait nous être utile, car étant la civilisation la plus évoluée de la planète (et sans doute de l'univers) nous savons que l'expérience ne se partage ni ne se transmet,

16) J'accepte que l'on me présente des nouvelles négatives et terrifiantes du monde tous les jours, pour que je puisse apprécier a quel point notre situation est normale et combien j'ai de la chance de vivre en Occident. je sais qu'entretenir la peur dans nos esprits ne peut être que bénéfique pour nous,

17) J'accepte que les industriels, militaires et politiciens se réunissent régulièrement pour prendre sans nous concerter des décisions qui engagent l'avenir de la vie et de la planète,

J'accepte de consommer de la viande bovine traitée aux hormones sans qu'on me le signale explicitement. J'accepte que la culture des OGM se répande dans le monde entier, permettant ainsi aux trusts de l'agroalimentaire de breveter les produits toxiques, d'engranger des dividendes conséquents et de tenir sous leur joug et d'exploiter l'agriculture mondiale,

19) J'accepte que les banques internationales prêtent de l'argent aux pays souhaitant s'armer et se battre, et de choisir ainsi ceux qui feront la guerre et ceux qui ne la feront pas. Je suis conscient qu'il vaut mieux financer les deux bords afin d'être sûr de gagner de l'argent, et faire durer les conflits le plus longtemps possible afin de pouvoir totalement piller leurs ressources s'ils ne peuvent pas rembourser les emprunts,

20) J'accepte que les multinationales s'abstiennent d'appliquer les progrès sociaux de l'Occident dans les pays défavorisés. Considérant que c'est déjà une embellie de les faire travailler, je préfère qu'on utilise les lois en vigueur dans ces pays permettant de faire travailler des enfants dans des conditions inhumaines et précaires. Au nom des droits de l'homme et du citoyen, nous n'avons pas le droit de faire de l'ingérence,

21) J'accepte que les hommes politiques puissent être d'une honnêteté douteuse et parfois même corrompus. je pense d'ailleurs que c'est normal au vu des fortes pressions qu'ils subissent. J'accepte totalement qu'il ne fasse pas de prison contrairement aux gens du Peuple,

22) J'accepte que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de l'agroalimentaire vendent dans les pays défavorisés des produits périmés ou utilisent des substances cancérigènes interdites en Occident,

23) J'accepte que le reste de la planète, c'est-à-dire quatre milliards d'individus, puisse penser différemment à condition qu'il ne vienne pas exprimer ses croyances chez nous, et encore moins de tenter d'expliquer notre Histoire avec ses notions philosophiques primitives,

24) J'accepte l'idée qu'il n'existe que deux possibilités dans la nature, à savoir chasser ou être chassé. Et si nous sommes doués d'une conscience et d'un langage, ce n'est certainement pas pour échapper à cette dualité, mais pour justifier pourquoi nous agissons de la sorte,

25) J'accepte de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques, mais je sais qu'aujourd'hui tout ceci n'existe plus car nous sommes au summum de notre évolution, et que les seules règles régissant notre monde sont la recherche du bonheur et de la liberté de tous les peuples, comme nous l'entendons sans cesse dans nos discours politiques,

26) J'accepte sans discuter et je considère comme vérités toutes les théories proposées pour l'explication du mystère de nos origines. Et j'accepte que la nature ait pu mettre des millions d'années pour créer un être humain dont le seul passe-temps soit la destruction de sa propre espèce en quelques instants,

27) J'accepte la recherche du profit comme but suprême de l'Humanité, et l'accumulation des richesses comme l'accomplissement de la vie humaine,

J'accepte la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons de rivières et de nos océans. J'accepte l'augmentation de la pollution industrielle et la dispersion de poisons chimiques et d'éléments radioactifs dans la nature. J'accepte l'utilisation de toutes sortes d'additifs chimiques dans mon alimentation, car je suis convaincu que si on les y met, c'est qu'ils sont utiles et sans danger,

29) J'accepte la guerre économique sévissant sur la planète, même si je sens qu'elle nous mène vers une catastrophe sans précédent,

30) j'accepte cette situation, et j'admets que je ne peux rien faire pour la changer ou l'améliorer,

31) J'accepte d'être traité comme du bétail, car tout compte fait, je pense que je ne vaux pas mieux,

32) J'accepte de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci, et de ne formuler aucune véritable opposition car je suis bien trop occupé par ma vie et mes soucis. J'accepte même de défendre à la mort ce contrat si vous me le demandez,

33) J'accepte donc, en mon âme et conscience et définitivement, cette triste matrice que vous placez devant mes yeux pour m'empêcher de voir la réalité des choses. Je sais que vous agissez pour mon bien et pour celui de tous, et je vous en remercie.[/i]

VAS-TU LONGTEMPS ÊTRE FIDELE A CE CONTRAT, TERRIEN...???
OU ALORS...


Résilier, annuler, révoquer ce contrat pour devenir des êtres conscients, responsables, matures, cohérents et solidaires ???

Quand ce message sera lu, il ne sera pas compris. Et si il était compris, il serait oublié.


Dernière édition par FoxY le Lun 02 Mar 2009, 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Lun 02 Mar 2009, 03:09

T'as de ces messages et c'était gentil de ta part de nous avoir prévenu qu'on pouvait te détester.

geek
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Lun 02 Mar 2009, 14:48

Je ne signerais pas ce contrats
Revenir en haut Aller en bas
ice-vodka
Anime la discussion
Anime la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Lun 02 Mar 2009, 15:11

le simple fait de vivre dans se système fait que tu a signé se contrat ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Lun 02 Mar 2009, 16:37

Quand ce message sera lu, il ne sera pas compris.

EnjoY

Ice-vodka...merci de l'avoir préciser ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Lun 02 Mar 2009, 20:04

Haha, avec le nombre de prétentieux qui ne s'estiment pas "humain" ici, ton contrat ne va pas avoir beaucoup de succès...

Mais bon, toutes les personnes sensées savent qu'être né dans un corps humain fait de nous un humain... Et que ce contrat, comme l'a dit Ice-Vodka, nous l'avons tous signé Rolling Eyes

Bien à toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Lun 02 Mar 2009, 20:08

"VAS-TU LONGTEMPS ÊTRE FIDELE A CE CONTRAT, TERRIEN...???


OU ALORS...

Résilier, annuler, révoquer ce contrat pour devenir des"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Lun 02 Mar 2009, 20:11

Devenir des " ? Pourquoi pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Lun 02 Mar 2009, 23:00

au fait j'avais déjà vue se contrat mais sur un vidéo moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Lun 02 Mar 2009, 23:39

des:
"êtres conscients, responsables, matures, cohérents et solidaires"

En gros,
RÉVEILLEZ-VOUS !!!

Normalement le public magique, ésotériste et plus ou moins spiritualisé que vous êtes tous ici fait que vous devriez être un peu mieux réceptifs au message que sur les véritables moutons que nous voyons tous les jours dans la rue.

Mais y'en aura toujours pour refuser la réalité hein...
Tant pis,
Comme dirait Evelyne Thomas : "C'est leur choix!"

Cadeau: la version montage vidéo dont raven parle:
http://www.dailymotion.com/search/j%252527accepte/video/x3d4o6_jaccepte-le-contrat-tacite-des-gens
(Attention, quelques images choquantes.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Mar 03 Mar 2009, 08:15

Hummm Pourquoi ne pas l'accepter ... on la toujours accepter vu que nous somme née avec sa et que nous avons toujours fermé les yeux la dessus mais maintenant sa me remet en question ... qu'est que l'on peut faire ... S'est dur a savoir car je ne suis pas robin de bois :P mais quand même il faudrais agir s'est pour sa que j'ai choisi plus tard d'être un Hermite car les Hermite on un mode de vie tres bien apart qu'il sont seul s'est pour sa que je ne serais pas seul .Si la société tien s'est grace a nous et s'est pas une personne ou une 15 ene qui changeras quoi que ce soit il faudrais etre 20 de chaque ville minimum au moin ...
Et oui s'est bien beau de rever ...
Mais je trouve sa vraiment lamantable nous somme humain nous ressentons de sentiment mais depuis un certain temp nous somme des objet et nos sentiments sont remplacer par ce bout de fric qui quand nos sentiments flenche on ce tourne dessus .... Devenu des objet qui a la main doré ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Mar 03 Mar 2009, 10:21

33) J'accepte donc, en mon âme et conscience et
définitivement, cette triste matrice que vous placez devant mes yeux pour
m'empêcher de voir la réalité des choses. Je sais que vous agissez pour mon
bien et pour celui de tous, et je vous en remercie.

La difficulté n'est pas d'agir, mais d'avoir l'envie sincère de se défaire de ses chaines pour évoluer vers la véritable lumière de l'humanité.. Ce qui se rapproche qu'un l'un des fondamentaux de l'ésotérique...non...?

EnjoY
Revenir en haut Aller en bas
ice-vodka
Anime la discussion
Anime la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Mar 03 Mar 2009, 23:46

de toute manière c'est la charte d'un monde révolu

il suffit de regarder les infos et avoir un minimum d'avis critique ( la manipulation de l'information et partout ) pour voire que le monde de tien plus debout

mais le monde qui se
construira sur les vestige de l'ancien , se même monde se sera a nous de le bâtir

se s
era a nous de changer les règles ...

actuellement agir contre cette charte a un nom , du terrorisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ice-vodka
Anime la discussion
Anime la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Mer 04 Mar 2009, 10:39

c'est pas grave je suis un éternel incompris dingo

en résumé

- le monde actuelle ne tien plus debout
- il ne tien qu'a nous de crée un nouveau monde moins corrompu
- s'opposer au système actuelle ne serre strictement a rien pour le nomment ( j'ai dit pour le moment ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Mer 04 Mar 2009, 14:27

Tu n'as absolument compris

EnjoY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Mer 04 Mar 2009, 18:26

Je crois au contraire, que ice-vodka à tout compris.
Je crois aussi que FoxY, tu as voulu faire là un effet de style, en ignorant ce qu'il a derrière.
Mais peut-être n'aies-je rien compris. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Mer 04 Mar 2009, 21:28

Lutte contre le système.


Déjà ton troisième adversaire apparaît.
Il est cubique, titanesque, froid.
Il est doté de chenille qui écrasent tout.
C'est le système social dans lequel tu es inséré.
Sur ses tours tu reconnais plusieurs têtes.
Il y a celles
de tes professeurs,
de tes chefs hiérarchiques,
des policiers,
des militaires,
des prêtes,
des politiciens,
des fonctionnaires,
des médecins,
qui sont censés toujours te dire si tu as agi bien ou mal.
Et le comportement que tu dois adopter pour rester dans le troupeau.
C'est le Système.
Contre lui ton épée ne peut rien.
Quand tu frappes, les Système te bombarde de feuilles:
carnets de notes,
P.V.,
formulaire de Sécurité sociale à compléter si tu veux être remboursé,
feuilles d'impôt majorés pour cause de retard de paiement ,
formulaires de licenciement,
déclaration de fin de droit au chômage, quittance de loyer, charges locatives, électricité, téléphone, eau, impôts locaux, impôts fonciers, redevance, avis de saisie d'huissier, menace de fichage à la Banque de France, convocation pour éclaircir ta situation familiale, réclamation de fiche d'état civil datée de moins de deux mois...
Le Système est trop grand, trop lourd, trop ancien, trop complexe.
Derrière lui, tous les assujettis au Système avancent enchaînés.
Ils remplissent hâtivement au stylo des formulaires.
Certains sont affolés car il leur manque un papier officiel.
Certains essaient, quand c'est trop inconfortable, de se dégager un peu le cou.
Le Système approche.
Il tend vers toi un collier de fer qui va te relier à la chaine de tous ceux qui sont déjà ses prisonniers.
Il avance en sachant que tout va se passer automatiquement et que tu n'as aucun choix ni aucun moyen de l'éviter.
Tu demandes que faire.
Je te réponds que , contre le Système, il faut faire la révolution.
La quoi?
LA RÉVOLUTION.
Tu noues alors un turban rouge sur ton front, tu saisis le premier drapeau qui traîne et tu le brandis en criant:
"Mort au Système. "
Je crains que tu ne te trompes.
En agissant ainsi, non seulement tu n'as aucune chance de gagner, mais tu renforces le Système.
Regarde, il vient de resserrer les colliers d'un cran en prétextant que c'est pour se défendre contre "ta" révolution.
Les enchaînés ne te remercient pas.
Avant, ils avaient encore un petit espoir d'élargir le métal en le tordant.
A cause de toi, c'est encore plus difficile.
Désormais, tu as non seulement le Système contre toi, mais tous les enchaînés.
Et ce drapeau que tu brandis, est-il vraiment le "tien"?
Désolé, j'aurais dû t'avertir.
le Système se nourrit de l'énergie de ses adversaires.
Parfois il fabrique leurs drapeaux, puis les leur tend.
Tu t'es fais piéger!
Ne t'inquiète pas : tu n'es pas le premier.
Alors, que faire, se soumettre?
Non.
Tu es ici pour apprendre à vaincre et non pour te résigner.
Contre le Système il va donc falloir inventer une autre forme de révolution.
Je te propose de mettre entre parenthèses une lettre.
Au lieu de faire la révolution des autres, fais ta (r)évolution personnelle.
Plutôt que de vouloir que les autres soient parfaits,
évolue toi-même.

Cherche, explore, invente.
Les inventeur, voilà les vrais rebelles !
Ton cerveau est le seul territoire à conquérir.
Pose ton épée.
Renonce à tout esprit de violence, de vengeance ou d'envie.
Au lieu de détruire ce colosse ambulant sur lequel tout le monde s'est déjà cassé les dents, ramasse un peu de terre et bâtis ton propre édifice dans ton coin.
Invente. Crée. Propose autre chose.
Même si ça ne ressemble au début qu'à un château de sable, c'est la meilleure manière de t'attaquer à cet adversaire.
Sois ambitieux.
Essaye de faire que ton propre système soit meilleur que le Système en place.
Automatiquement le système ancien sera dépassé.
C'est parce que personne ne propose autre chose d'intéressant que le Système écrase les gens.
De nos jours, il y a d'un coté les forces de l'immobilisme qui veulent là continuité,
et de l'autre, les forces de la réaction qui par nostalgie du passé, te proposent
de lutter contre l'immobilisme en revenant à des systèmes archaïques.
Méfie-toi de ces deux impasses.
Il existe forcément une troisième voie qui consiste à aller de l'avant.
Invente-là.
Ne t'attaque pas au Système,
démode-le
Allez, construis vite.
[...]


source: Le Livre du voyage

EnjoY


"s'opposer au système actuelle ne serre strictement a rien pour le nomment ( j'ai dit pour le moment ^^)"

Il n'y a pas de "pour le moment". Il y a des choses à faire, il faut évoluer sois même, et maintenant. C'est en ce moment qui faut agir, c'est en ce moment qu'il faut combattre, c'est maintenant qu'il faut regarder en face ce que l'on est, vomir un bon coup, et vivre en accord avec ses vrais principes. C'est maintenant qu'il faut prendre conscience du contrat, et l'envoyer au loin !!! Si j'ai créé ce topic, ce n'est pas pour créer une armée révolutionnaire, mais c'est pour que chacun d'entre vous puisse regarder l'une de ses facettes en face et faire ce qui doit être fait! ÉVOLUER ou STAGNER !!

En celà, il n'a rien compris.

EnjoY
Revenir en haut Aller en bas
ice-vodka
Anime la discussion
Anime la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Mer 04 Mar 2009, 23:40

si j'ai dit pour le moment c'est juste parce que je crois que l'on ne peut rien construire de meilleur sur les bases actuelles

de plus une évolution personnelles c'est bien jolie quand on est grand et conscient mais regarde l'évolution personnelle des habitant de la France ... elle est dut a diverse influence externe et pas forcement positif

de plus vivre en accord avec ces vrai principe ... okay mais il sont différent pour chaque être vivant
et tant que les principe de certain seront gagner de l'argent sur le dot des autres ou encore tout beigne si j'ai une vie tranquille Avec un refus d'évoluer

donc voila tout est relatif notre , si notre system nous conditionne comme des moutons c'est pour que l'on évolue pas

certain évolueront mais il resteront une minorité face au reste du monde

de plus après la lecture de ton contrat les solution sont :
- continuer de vivre avec
- partir vivre en ermitage ou encore dans une abei ou encore aller vivre dans un pays sans aucune lois

notre monde actuelle repose sur la manipulation de masse

et sa même avec des belle parole tu ne le changera pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ice-vodka
Anime la discussion
Anime la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Jeu 05 Mar 2009, 00:16

bah je tourne en rond ici ...

mais bon les fait reste la

a méditer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Jeu 05 Mar 2009, 00:31

Oui, tu tournes en rond, le fait est là. (J'ai remarqué que c'était l'argument de ce qui n'avait rien à dire)

J'ai dis:
"Au lieu de faire la révolution des autres, fais ta(r)évolution personnelle.
Plutôt que de vouloir que les autres soient parfaits
Évolue toi même"


et tu me réponds
"de plus une évolution personnelles c'est bien jolie quand on est grand et conscient mais regarde l'évolution personnelle des habitant de la France ... elle est dut a diverse influence externe et pas forcement positif"

Là où je te parle de faire [g]un travail sur soi[/g] tu me parles des autres. La où je parle de ne pas vouloir que les autres soient parfait pour faire un travail sur sois même, tu me parles de l'imperfection des autres et justifie ton état larvaire.


"de plus vivre en accord avec ces vrai principe ... okay mais il sont différent pour chaque être vivant "


Là où je parle de vivre en accords avec ses principes, tu me parles des principes des autres...


Là où je dis qu'il existe une troisième fois ("Il existe forcément une troisième voie qui consiste à aller de l'avant.")

tu me réponds:

"de plus après la lecture de ton contrat les solution sont :
- continuer de vivre avec
- partir vivre en ermitage ou encore dans une abei ou encore aller vivre dans un pays sans aucune lois
"


Le mage ne refuse pas d'évoluer, le mage applique sa volonté.

Comprends mon désarroi...




FoxY pleure


Dernière édition par FoxY le Jeu 05 Mar 2009, 00:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ice-vodka
Anime la discussion
Anime la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Jeu 05 Mar 2009, 00:35

sa veut rien dire aller de l'avant ... tu avance seul et personne te suit m'enfin

Bonne nuit moi je vais dormir Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ice-vodka
Anime la discussion
Anime la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Jeu 05 Mar 2009, 00:37

double post désolé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Jeu 05 Mar 2009, 00:54

"Tu es ici pour apprendre à vaincre et non pour te résigner.
Contre le Système il va donc falloir inventer une autre forme de révolution.
Je te propose de mettre entre parenthèses une lettre.
Au lieu de faire la révolution des autres, fais ta (r)évolution personnelle.
Plutôt que de vouloir que les autres soient parfaits,
évolue toi-même.
Cherche, explore, invente.
"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Jeu 05 Mar 2009, 07:20

Vaste programme !...

Vanité des vanités dit l'Ecclésiaste... et pourtant....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Jeu 05 Mar 2009, 11:45

Il ne dit rien, et presque tout à la fois.

Hokmah, merci!
Revenir en haut Aller en bas
ice-vodka
Anime la discussion
Anime la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Jeu 05 Mar 2009, 13:05

se que je voulais dire c'est que évoluer personnellement c'est bien mais sa ne changera pas le monde
développer un autre système encore moins car personne n'en voudra aussi bien soi il

de plus tu restera toujours complice du contrat exprimer en début de post ...

si toute l'humanité pouvaient évoluer ... on irait au dela de grand changement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie
» Correction de DM de philo : j'ai des doutes
» [Lettres en lycée, première] Question de l'homme : recherche textes sur l'hypocrisie et la vie en société.
» Philo: l'humanité en chacun.
» [Philo] Le but de l'homme dans ce monde?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Le café des Arts :: Carré philo-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit