Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Lun 02 Mar 2009, 01:29

Rappel du premier message :

CONTRAT PROPOSE AUX HUMAINS

Peu importe vos croyances ou vos idées politiques, le système mis en place dans votre monde libre repose sur l'accord tacite d'une sorte de contrat passé avec chacun d'entre vous, dont voici dans les grandes lignes le contenu :

1) J'accepte la compétition comme base de notre système, même si j'ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l'immense majorité des perdants,

2) J'accepte d'être humilié ou exploité à condition que l'on me permette a mon tour d'humilier ou d'exploiter quelqu'un occupant une place inférieure dans la pyramide sociale,

3) J'accepte l'exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles car je considère que le prise en charge de la société a ses limites,

4) J'accepte de rémunérer les banques pour qu'elles investissent mes salaires à leur convenance, et qu'elles ne me reversent aucun dividende de leurs gigantesques profits (qui serviront a dévaliser les pays pauvres, ce que j'accepte implicitement). J'accepte aussi qu'elle prélèvent une forte commission pour me prêter de l'argent qui n'est autre que celui des autres clients,

5) J'accepte que l'on congèle et que l'on jette des tonnes de nourriture pour ne pas que les cours s'écroulent, plutôt que de les offrir aux nécessiteux et de permettre à quelques centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim chaque année,

6) J'accepte qu'il soit interdit de mettre fin à ses jours rapidement, en revanche je tolère qu'on le fasse lentement en inhalant ou ingérant des substances toxiques autorisées par les états, tels le tabac, l'alcool, la drogue...

7) J'accepte que l'on fasse la guerre pour faire régner la paix. J'accepte que les Etats-Unis attaquent les pays qui possèdent le pétrole et qu'ils tuent des milliers de civils pour parvenir à leurs fins. J'accepte qu'au nom de la paix, la première dépense des états soit le budget de la défense. J'accepte donc que des conflits soient créés artificiellement pour écouler les stocks d'armes et faire tourner l'économie mondiale,

J'accepte l'hégémonie du pétrole dans notre économie, bien qu'il s'agisse d'une énergie coûteuse et polluante, et je suis d'accord pour empêcher toute tentative de substitution, s'il s'avérait que l'on découvre un moyen gratuit et illimité de produire de l'énergie, ce qui serait notre perte,

9) J'accepte que l'on condamne le meurtre de son prochain, sauf si les états décrètent qu'il s'agit d'un ennemi et nous encouragent à le tuer,

10) J'accepte que l'on divise l'opinion publique en créant des partis de droite et de gauche qui passeront leur temps à se combattre en me donnant l'impression de faire avancer le système. j'accepte d'ailleurs toutes sortes de divisions possibles, pourvu qu'elles me permettent de focaliser ma colère vers les ennemis désignés dont on agitera le portrait devant mes yeux,

11) J'accepte que le pouvoir de façonner l'opinion publique, jadis détenu par les religions, soit aujourd'hui aux mains d'affairistes non élus démocratiquement et totalement libres de contrôler les états, car je suis convaincu du bon usage qu'ils en feront,

12) J'accepte l'idée que le bonheur se résume au confort, l'amour au sexe, et la liberté à l'assouvissement de tous les désirs, car c'est ce que la publicité me rabâche toute la journée. Plus je serai malheureux et plus je consommerai : je remplirai mon rôle en contribuant au bon fonctionnement de notre économie,

13) J'accepte que la valeur d'une personne se mesure à la taille de son compte bancaire, qu'on apprécie son utilité en fonction de sa productivité plutôt que de sa qualité, et qu'on l'exclue du système si elle n'est plus assez productive,

14) J'accepte que l'on paie grassement les joueurs de football ou des acteurs, et beaucoup moins les professeurs et les médecins chargés de l'éducation et de la santé des générations futures,

15) J'accepte que l'on mette au banc de la société ou que l'on se débarrasse des personnes âgées dont l'expérience pourrait nous être utile, car étant la civilisation la plus évoluée de la planète (et sans doute de l'univers) nous savons que l'expérience ne se partage ni ne se transmet,

16) J'accepte que l'on me présente des nouvelles négatives et terrifiantes du monde tous les jours, pour que je puisse apprécier a quel point notre situation est normale et combien j'ai de la chance de vivre en Occident. je sais qu'entretenir la peur dans nos esprits ne peut être que bénéfique pour nous,

17) J'accepte que les industriels, militaires et politiciens se réunissent régulièrement pour prendre sans nous concerter des décisions qui engagent l'avenir de la vie et de la planète,

J'accepte de consommer de la viande bovine traitée aux hormones sans qu'on me le signale explicitement. J'accepte que la culture des OGM se répande dans le monde entier, permettant ainsi aux trusts de l'agroalimentaire de breveter les produits toxiques, d'engranger des dividendes conséquents et de tenir sous leur joug et d'exploiter l'agriculture mondiale,

19) J'accepte que les banques internationales prêtent de l'argent aux pays souhaitant s'armer et se battre, et de choisir ainsi ceux qui feront la guerre et ceux qui ne la feront pas. Je suis conscient qu'il vaut mieux financer les deux bords afin d'être sûr de gagner de l'argent, et faire durer les conflits le plus longtemps possible afin de pouvoir totalement piller leurs ressources s'ils ne peuvent pas rembourser les emprunts,

20) J'accepte que les multinationales s'abstiennent d'appliquer les progrès sociaux de l'Occident dans les pays défavorisés. Considérant que c'est déjà une embellie de les faire travailler, je préfère qu'on utilise les lois en vigueur dans ces pays permettant de faire travailler des enfants dans des conditions inhumaines et précaires. Au nom des droits de l'homme et du citoyen, nous n'avons pas le droit de faire de l'ingérence,

21) J'accepte que les hommes politiques puissent être d'une honnêteté douteuse et parfois même corrompus. je pense d'ailleurs que c'est normal au vu des fortes pressions qu'ils subissent. J'accepte totalement qu'il ne fasse pas de prison contrairement aux gens du Peuple,

22) J'accepte que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de l'agroalimentaire vendent dans les pays défavorisés des produits périmés ou utilisent des substances cancérigènes interdites en Occident,

23) J'accepte que le reste de la planète, c'est-à-dire quatre milliards d'individus, puisse penser différemment à condition qu'il ne vienne pas exprimer ses croyances chez nous, et encore moins de tenter d'expliquer notre Histoire avec ses notions philosophiques primitives,

24) J'accepte l'idée qu'il n'existe que deux possibilités dans la nature, à savoir chasser ou être chassé. Et si nous sommes doués d'une conscience et d'un langage, ce n'est certainement pas pour échapper à cette dualité, mais pour justifier pourquoi nous agissons de la sorte,

25) J'accepte de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques, mais je sais qu'aujourd'hui tout ceci n'existe plus car nous sommes au summum de notre évolution, et que les seules règles régissant notre monde sont la recherche du bonheur et de la liberté de tous les peuples, comme nous l'entendons sans cesse dans nos discours politiques,

26) J'accepte sans discuter et je considère comme vérités toutes les théories proposées pour l'explication du mystère de nos origines. Et j'accepte que la nature ait pu mettre des millions d'années pour créer un être humain dont le seul passe-temps soit la destruction de sa propre espèce en quelques instants,

27) J'accepte la recherche du profit comme but suprême de l'Humanité, et l'accumulation des richesses comme l'accomplissement de la vie humaine,

J'accepte la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons de rivières et de nos océans. J'accepte l'augmentation de la pollution industrielle et la dispersion de poisons chimiques et d'éléments radioactifs dans la nature. J'accepte l'utilisation de toutes sortes d'additifs chimiques dans mon alimentation, car je suis convaincu que si on les y met, c'est qu'ils sont utiles et sans danger,

29) J'accepte la guerre économique sévissant sur la planète, même si je sens qu'elle nous mène vers une catastrophe sans précédent,

30) j'accepte cette situation, et j'admets que je ne peux rien faire pour la changer ou l'améliorer,

31) J'accepte d'être traité comme du bétail, car tout compte fait, je pense que je ne vaux pas mieux,

32) J'accepte de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci, et de ne formuler aucune véritable opposition car je suis bien trop occupé par ma vie et mes soucis. J'accepte même de défendre à la mort ce contrat si vous me le demandez,

33) J'accepte donc, en mon âme et conscience et définitivement, cette triste matrice que vous placez devant mes yeux pour m'empêcher de voir la réalité des choses. Je sais que vous agissez pour mon bien et pour celui de tous, et je vous en remercie.[/i]

VAS-TU LONGTEMPS ÊTRE FIDELE A CE CONTRAT, TERRIEN...???
OU ALORS...


Résilier, annuler, révoquer ce contrat pour devenir des êtres conscients, responsables, matures, cohérents et solidaires ???

Quand ce message sera lu, il ne sera pas compris. Et si il était compris, il serait oublié.


Dernière édition par FoxY le Lun 02 Mar 2009, 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Jeu 05 Mar 2009, 13:38

Penser à sa pomme avant celles des autres, On vit pour soi même et non pour les autres.... c'est comme tu dis '' de la joyeuse hypocrisie''.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Jeu 05 Mar 2009, 13:51

Nous avons tous signés ce contrat que nous le voulions ou non, car chacune des situations peu nous correspondre à un moment ou un autre.

Le plus important pour moi est déjà de s'en rendre compte et de vouloir changer personnellement, ce que peuvent bien penser ou faire tes voisins ou les français en général on s'en fou. Ce qui compte c'est soi même, être en accord avec soi et ses principe, c'est déjà pas mal.
Essayer de s'évoluer à autre chose, de se chercher sa prope vision de la vie et du système.
Il ne sert a rien de vouloir faire changer le monde, si nous ne changeons pas nous même.
Et ce n'est quand étant en accord avec sa vie et sa philosiphie de vie, que les choses pourrons changer.

Commencer par se remettre soi en question et prendre les décision qui s'impose, voila pour moi comment on peu lutter contre un systeme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Jeu 05 Mar 2009, 13:57

"Penser à sa pomme avant celles des autres, On vit pour soi même et non pour les autres.... c'est comme tu dis '' de la joyeuse hypocrisie''

Entre autre,
mais ce que je dénonce, ce n'est pas vraiment l'égoïsme, mais bien l'hypocrisie.

"Tuer est un crime dit le prête", pour montrer son accord avec la sentence de mort.
"La torture animale est horrible", dit l'enfant, avant d'acheter un shampooing tester sur les animaux.
"Je suis wiccan" proclame l'adolescent en bénissant son repas acheter chez mac do (entreprise qui participe largement à la déforestation)
"Mon dragon m'a appris a respecter tout les êtres vivants" dit le daraco en ne triant pas ses ordures
"Je suis écologiste" dis-je en écrivant ses lignes dans mon salon, la lumière de ma chambre allumée"

Durant la WWII, on appelait ça collaborer.

You catch?

édit: Elo, merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Jeu 05 Mar 2009, 16:14

Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous.
[Gandhi]

Et croyez-vous vraiment que le monde à besoin de nous pour changer?
Ego Humain, quand tu nous tiens...

"Pensez globalement, mais agissez localement."
ça sera déjà bien...

Non FoxY... Merci à toi. ^^
Revenir en haut Aller en bas
ice-vodka
Anime la discussion
Anime la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Jeu 05 Mar 2009, 18:16

le monde change ... mais sont futur dépendra de nous



maintenant il est évident pour que le monde change en mieux que ses habitant aient changés en mieux également

vue les temps de crise nous verront peut être des chose comme le partage , la solidarité revenir

l'être humain ne change que lorsque sa lui est nécessaire pour sa survit ( je parle encore une fois de la majorité , il existe toujours des gens qui sont dans un cadre d'une évolution personnelle )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   Lun 30 Mar 2009, 22:49

Je ne sais plus si les autres sont hypocrites, lâches,... ils ont leurs possibilités de grandeurs et de faiblesses, de circonstances ou peut être ils pourront surprendre ? Il y a des "lois" sociologiques qui semblent régir les comportements collectifs. Essayer de faire comprendre ces comportements "gregaires", de les expliciter, afin que chacun, dans la mesure de ses moyens, arrive à s'extraire et se construire au delà de la masse. Une mentalité se construit sur des atavismes qu'il faut apprendre à dépasser, il n'y a pas de recettes pré-établies. Chacun doit trouver sa route. Là où il y a des moutons, il y a des loups. Hasard ou nécessité ? Il faut chercher à analyser les couples "pervers", dominant/dominé, amour/haine, bien/mal, réalité/illusion... la liste est looooonnnggue... Nous somme tous embarqué sur le même vaisseau spatial qui s'appelle Terre. Il y a des "magiciens" qui croient en connaître d'antiques règles de pilotages, mais l'on s'aperçoit que l'histoire des différentes civikisations et cultures qui se sont succédées ont des similitudes quant à leurs évolutions qui ressemblent à des cycles - mais n'en sont pas exclusivement et nécessairement - qui jusque là ne l'ont pas fait exploser en plein vol... aujourd'hui le risque semble réel... L'intelligence cybernétique orffre peut être une chance ultime par le développement de la construction d'un système nerveux élctronique intercontinental, l'apparition d'une noosphère planétaire, sorte d'égrégore globale, qui permettra de sortir de nos réflexes reptiliens antédiluviens. Il nous faut apprendre à vivre en symbiose, depasser la commensalité et le parasitisme. Le vieil adage "connais-toi toi même et laisse la nature aux dieux" semble toujour d'actualité. Rester curieux des autres possibles, ne pas s'enfermer dans des certitudes éternelles, c'est la folie - positive - de l'homme. Le "ravi" de la crèche provençale, c'est l'idiot du village, le "fada" c'est celui qui est pris par les fées, populairement parlant. C'est la magie de la magie...mais le monde actuel a aussu ses urgences du moments. "Magiciens" de ce site, esthètes du merveilleux, unissez-vous et ouvrez des voies nouvelles et constructives, devenez "Mages et Savants".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Philo] De la non-humanité de l'homme et de la joyeuse hypocrisie
» Correction de DM de philo : j'ai des doutes
» [Lettres en lycée, première] Question de l'homme : recherche textes sur l'hypocrisie et la vie en société.
» Philo: l'humanité en chacun.
» [Philo] Le but de l'homme dans ce monde?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Le café des Arts :: Carré philo-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit