Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La magie noire. Définition.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milabréga
Anime la discussion
Anime la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 72
Age : 27
Localisation : Excusez-moi, je croit que je me suis perdu...
Emploi/loisirs : Lycéen a temps plein -__-
Humeur : I believe I can fly, I believe I can touch the sky.
Animal préféré : Oiseaux
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: La magie noire. Définition.   Mer 31 Oct 2007, 17:38

Ce qui attire surtout les individus vers la magie noire, c'est le pouvoir que celle-ci nous confère contre les enemis ou les personnes qui nous font du mal, contre les injustices qui sont commises envers nous-même.

Essentiellement, la magie noire est une pratique de maléfices dirigés vers d'autres personnes. On se sert de l'énergie des autres plus souvent qu'autrement et on dépense toujours le moins d'énergie personnelle possible pour obtenir les résultats désirés. C'est la loi du moindre effort pour obtenir le maximum en retour.

La magie noire se nourrit des énergies humaines négatives, comme la jalousie, l'envie, l'esprit de vengeance, la cupidité, etc., pour les transmettre aux sortilèges et aux charmes du magicien. Elle est aussi très spécifique, car un magicien noir tient à contrôler tous les éléments de ses sortilèges et l'aide qu'il demande exige un prix. En ce sens, les offrandes sont autant de moyens de contrôler les forces éthériques ou les créatures qui lui viennent en aide. Ces créatures sont dominées par le magicien, et c'est la raison pour laquelle le sorcier doit toujours être sur ses gardes afin de ne pas tomber sous le joug de la créature ou du démon qu'il appelle. En effet, ceux-ci n'aiment pas être contrôlés et la vengeance qu'ils excercent, si et quand ils parviennent à se libérer, n'est pas toujours agréable. Il faut toutefois préciser, ici, que cette vengeance n'est jamais mortelle, car les magiciens appellent surtout des créatures de petite envergure.

Il est essentiel de retenir que, dans le domaine de la magie, tout est une question d'intention. Une personne qui fait de la magie noire, qui ne se soucie que de ses propres intérêts, de ses propres besoins matériels (comme l'argent) ou immatériel (comme la vengeance), qui ne fait pas
attention aux conséquences de ses actes, de ce qu'elle pourrait provoquer chez les autres, risque de côtoyer des énergies efficaces mais aussi bien fortes que destructrices.

On associe depuis toujours la magie noire au Mal. La personne qui pratique des rituels de magie noire se met au service des Ténèbres dans notre culture chrétienne. Par contre, noire ou blanche, la magie vient de bien plus loin que les fondements de nos religions monothéiste, qui ne se réfère qu'à un seul Dieu, représentant le Bien. Comme elle est plus ancienne, elle ne peut donc pas s'opposer à cette conception du Bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: ok   Mer 31 Oct 2007, 19:13

Salve, voici une explcation de la magie noire celon Abraxas et moi même, certain passage sont identique à ton texte désoler j'ai pas eu le temps de trier lol:

Dans l'antiquité, la pratique de la magie noire était appelée la « Goëti » c’est-à-dire l’art d’invoquer, par des incantations, des forces malfaisantes pour faire du tort à une ou à plusieurs personnes.
C’est de cet art que proviennent toutes ces histoires autour du « mauvais œil », qui n’est en fait que l’habilité à diriger des pensées et des force négatives, malicieuses ou pernicieuses, vers une autre personne « ordinaire », par exemple, et un praticien de magie noire, est que ce dernier parvient à obtenir ce qu’il désire, peu importe les conséquences.
Magie noire et sorcellerie sont aujourd’hui deux termes que l’on peut considérer comme synonymes, car l’un et l’autre réfèrent à l’art d’utiliser des forces surnaturelles afin d’obtenir une victoire ou un gain dans un but égoïste, ou de causer un tort ou un préjudice à autrui.
Si la magie est une force naturelle, en ce sens qu’elle recourt à des « chose » ou à des forces réelles, tangibles ou occultes, palpables ou immatérielles, elle n’en est pas moins reliée directement à l’intention de celui qui la pratique : tout ce qui est blanc peut ainsi devenir noir lorsque le but visé est nuisible ou que la magie a pour objectif de forcer quelqu’un à faire un geste contraire à sa nature, à sa volonté ou à ce qui est bon pour lui.
Mais la magie noire, en particulier, comment peut-on la définir ?
Avant de le faire, il faut d’abord prendre le temps de définir ce qu’est la magie.
Alors, qu’est-elle exactement ?
Et bien, il s’agit ni plus ni moins que de l’art de transformer des choses et de provoquer des changements en utilisant des forces qui ne sont pas clairement définie par la science.
En soi, il faut bien le réaliser, la magie n’est ni bonne ni mauvaise.
Elle est tout simplement l’utilisation de certaines énergies ou forces occultes, surnaturelles, pour obtenir un résultat, provoquer des changements, attirer quelque chose ou quelqu’un vers soi.
Par contre, comme dans toute chose, il existe une dualité dans la magie : il y a la part de droite et celle de gauche, la part d’ombre et la part de lumière, la part de bon et la part de mauvais.
En soi, la magie ne possède pas de caractère propre ; elle prend les attributs de la personne qui s’en sert.
Tout devient donc une question d’intention, de perspective, de la part de l’individu qui manipule cette énergie occulte.
Si les intentions de la personne sont pures, la magie sera qualifiée de blanche ; si les intentions de la personne sont moins nobles, mauvaises ou maléfiques, on parlera de magie noire.
Cette distinction peut sembler un peu simpliste, mais elle illustre bien notre propos.
Tout, dans la magie, est une question d’intention : voilà vraiment la chose à retenir.
La magie noire implique la domination d’un individu sur les autres afin de satisfaire ses propres besoins, que ceux-ci soient matériel- argent, gloire, sexe- ou immatériels, comme la vengeance.
De plus, dans ces pratiques, il est coutumier de s’adjoindre des esprit malicieux ou carrément maléfiques, voire des démons.
Une personne qui pratique la magie noire ne se soucie donc que de ses propres intérêts et fait fi des conséquences de ses actes, de ce qu’elle risque de provoquer chez les autres, des événements qu’elle pourrait y déclencher.
Car conséquences et risques il y a, mais c’est ELLE MEME qui en décide en toute connaissance de cause.
En ce sens, toute forme de magie qui s’avère nuisible, qui implique des éléments destructifs, qui invoque des esprits et des forces maléfiques et qui est pratiquée dans le but de provoquer délibérément du tort, des malheurs, des blessures aux autres, ou pire encore, comporte des risques.
Car la pratique de la magie, noire comme blanche, est régie par la « loi du triple retour », c’est-à-dire que si une personne fait quelque chose à une autre, cette chose, bonne ou mauvaise, lui sera remise en triple.
Je le précise que pour le praticien de magie voie à mesurer la portée et les conséquences de ses actes avant de pratiquer son art, mais toutefois il existe un moyen de sen protéger, ses le bouclier d’hermès.
Cela dit, dans le cas particulier de la magie noire, il n’existe aucun moyen d’empêcher quelqu’un de la pratiquer, et il y a même des moyens de le protéger contre le choc en retour, outre le bouclier il existe des moyen simple comme du sel et de l’eau bénite dans deux récipient prés de soit, ou un cercle magique avec un cercle de confinement pour emprisonner l’entité et mieux la diriger.
Qu’on se le dise, et qu’on ne s’en offusque pas vainement, la magie noire a toujours existé, car autant ont toujours existé des personnes aux sentiments altruistes, autant ont toujours vécu des individus égoïstes (comme je le fus un temps et encore un peu maintenant) normal je pense vu la situation actuel des choses (je fus un temps généreux, mais pour se que sa ma rapporter, ingratitude, profiteur, et gens malhonnête alors maintenant on comprend mon égoïsme).
La magie noire n’est donc pas quelque chose d’exceptionnel lorsqu’on observe la nature de l’être humain.
Elle est tous simplement la contrepartie d’ « autre chose ».
La magie blanche fonctionne de façon lente et incertaine.
Elle exige de l’énergie et toute personne qui la pratique doit s’y donner entièrement, sans certitude que le sortilège ou le charme puisse fonctionner, car c’est un type de magie qui tient compte du libre arbitre et du libre choix des individus visés et qui ne sert jamais à dominer quelqu’un ou à lui faire commettre des actions contraires à sa nature.
La magie noire, d’autre part, est en quelque sorte son « contraire ».
Celui qui la pratique ne se fatigue pas parce qu’il puise aux énergies maléfiques qui n’attendent que d’être appelées pour agir et parce qu’il puise aussi aux énergies des autres pour obtenir ce qu’il désire.
La magie noire est donc une magie d’intention, facile à pratiquer et efficace comme ne pourront jamais l’imaginer ceux qui ne l’ont pas fréquentée.
Mais il faut savoir qu’il est également facile de devenir son esclave plutôt que son maître, pour sa il faut de la pratique et de la volonté.
C’est d’ailleurs là la rançon de ce pouvoir et de cette forme de magie, car, si la magie blanche est positive et bénéfique, la magie noire, elle, peut se retourner contre celui qui la pratique, j’en n’est fait les fraie au début.
Il ne faut pas se leurrer : les forces du mal, les énergies négatives, ont besoin d’un point d’ancrage pour exister ; une fois qu’on leur ouvre la porte, elles ne veulent plus partir et, comme il s’agit de forces malicieuses, elle feront tout ce qui est en leur pouvoir pour demeurer auprès de celui ou de celle qui les a invoquées.
C’est là le principal risque, (c’est pour sa que je suis parfois enfin bref « noire » car je les pratiquer pendant 10 ans sans protection), pour ne pas dire danger, de la magie noire, la raison pour laquelle les cercles de protection et de confinement y sont encore plus importants que dans les pratiques de magie blanche : ils protègent le praticien contre les forces qu’il invoque et qu’il appelle à son aide.
En résumé, pour que vous sachiez exactement ce qu’il en est , il faut retenir qu’une fois ce chemin pris il sera difficile de vous en détourner car, comme vous obtiendrez des résultats, vous risquez d’être de plus en plus attiré vers l’obscur, vers les ténèbres, comme moi et si en plus vous venez des ténèbres cela sera encore plus dur, quoi qu’il en soit on n’en revient pas complètement une partie de nous restera après quelque année de pratique dans les ténèbres pour l’éternité.
Aussi, avant d’emprunter cette voie de la magie noire, il faut savoir que, s’il est assez facile d’y accéder et encore plus facile d’y obtenir des résultats, du moins à vos débuts, son impact sur le praticien n’en sera pas moins élevé car, une fois sur cette route, il vous deviendra de plus en plus difficile de vous en éloigner.
Concocter un petit sortilège de rien du tout pour vous venger de quelqu’un peut vous sembler anodin, mais jusqu’où irez-vous la prochaine fois ?
Comme moi trop loin et la mort sur votre conscience comme moi pourra vous pesez et vous ronger, et pour finir vous plaire pour certain.
Dominer les autres pour une cause qui vous tient à coeur ou pour votre satisfaction perso peut vous sembler juste ou justifier, mais une fois l’habitude prise…
Mais je ne veut pas être moraliste : c’est le praticien seul (vous) qui peut décider si la fin justifie les moyens… (Je parle par expérience personnelle) ! voila se texte et surtout la pour les jeunes qui débute en magie et qu’il veulent choisir cette voie, pour qu’il n’aillent pas trop loin comme moi car après il est difficile voir impossible de revenir, ses le fameux côté obscure de la force dont on n’entend parler dans certain films, car les films on était réalisez pour montrer certaines choses qui dérange sous une autre forme et déformer pour ne pas paraître trop réelle pour ne pas provoquer de panique ou de choc de la population ou pour cacher certaine information regarder bien et comparait a la réalité par des documents ou autres et vous verrez que ce n’est pas loin de la réalité pour une grande partie d’entre eux et bêtement la plupart ne réponde « se n’est que du film » en n’êtes vous certain ?
Voila ses tous ce que je peut dire de la magie noire en mes connaissances don certaine me vienne des écrits d’abraxas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Ven 17 Oct 2008, 20:15

Bonjour Milabréga,

Merci pour toutes l'information que vous avez rassemblez concernant la magie noire. J'aimerais beaucoup que vous m'aidiez. J'ai fait un rituel de rupture d'union avec Agaliarept. J'ai peur de la loi du triple retour. J'ai lu plein d'informations sur internet, mais elle semble un peu contradictoire. Il parait que le retour est ce que nous avons demandé... donc je suppose que mes 3 prochaines relations finiront en rupture ? Il parait que c'est un retour mais à la puissance 3... Est-ce que je peux encore me protéger contre le triple retour si j'ai fait le rituel le 14 octobre à la pleine lune. J'ai également fait plusieurs fois le rituel avec Chochariel pour la rupture d'union.

Pour ce qui est du rituel... je ne l'ai pas fait dans la nature, est-ce qu'il va fonctionné quand même. Mais j'ai senti qui m'a donné de l'énergie en moi, est-ce que c'est correct ?

Une dernière question... la coupe où j'ai versé le vin pour le rituel, je l'ai conservé, est-ce que c'est correct ?

Encore une dernière question... est-ce que l'on doit repenser comme dire " le maléfice de rupture de ... et de ... sera fait dans la réalité " à chaque jour pour qu'il y est plus de pouvoir... ou simplement attendre... car il dise 3 à 6 semaines...

Merci beaucoup pour toutes vos réponses.

Angeblanc
Son premier vrai rituel de magie noire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Ven 17 Oct 2008, 23:45

Bas fallait pas le faire Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Sam 18 Oct 2008, 06:13

Je regrette pas de l'avoir fait... j'ai plutôt peur du triple retour simplement. Et j'ai bien hâte que ma demande soit une réalité. Il y a des limites à être utilisé comme un objet qu'on jette après usage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Sam 18 Oct 2008, 10:47

Bas je sais pas du tout, il parait que chez les druides il y avait des technique pour réduire le choc en retour mais c'était un truc à faire pendant le rituel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Sam 18 Oct 2008, 22:34

Merci pour l'information. J'assumerai les conséquences de mon rituel... mais est-ce que tu peux me dire si c'est ce que nous avons fait comme maléfice qui nous retourne nécessairement ou c'est le mal sous n'importe quel forme ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Sam 18 Oct 2008, 23:54

je ne sais pas du tout je ne suis pas pratriquand
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Ven 27 Mar 2009, 14:19

Magie noire ou magie blanche celà reste de la magie . Comme il à déjà été dit sur le forum, "celui qui pratique la magie blanche sait pratiquer la magie noire " ceci est une évidence.

On l'oriente soit vers le MAL soit vers le BIEN; c'est une question de choix personnel.

Aset83 disait qu'un couteau sert à couper la viande , mais à assassiner aussi. L'eau sert à boire ou pour nager, et faire cuire les aliments . Elle sert aussi à noyer une personne. Le feu sert à s'éclairer, à se chauffer mais aussi à provoquer un incendie criminel .

Ce qui peut être bénéfique peut devenir mortel. Tout dépends comment on s'en sert ...
La magie c'est très exactement la même chose . Avec on fait le bien ou le mal . On l'oriente vers la DESTRUCTION ou vers ce qui est "bien" et "bon" pour l'être humain .
Il est possible d'être un bon conducteur ou un chauffard . Il est de la même façon possible de réaliser de belles choses ou de mauvaises choses par le biais de pratiques "magiques".

Connaitre la MAGIE BLANCHE c'est obligatoirement connaitre la MAGIE NOIRE, c'est mon cas et celui de 100% des mages , même si l'orientation est soit d'un côté ou de l'autre ...parfois les deux . On ne peut pas faire autrement que de connaitre les deux faces d'une même chose .

Ne pas connaitre les deux faces de la magie et être parfaitement en mesure de les appliquer c'est tout méconnaitre de la magie.

Pour défaire un sortilège , pour effectuer une protection etc.. pour désenvoûter une personne...Encore faut-il savoir comment et par quel procédé le "mal" à été lancé . Ne sachant pas comment le mal à été fait comment le retirer ? IMPOSSIBLE.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Ven 27 Mar 2009, 15:46

Bonjour à tous,

J'aimerais ajouter que le magie n'a pas de couleur à la base. Lorsque l'on parle de magie noire, rouge, blanche, rose, sexuelle... on parle de la même chose mais on en distingue l'utilisation par des couleurs. On aurait pu choisir des chiffres ou tout autres symboles humains.

Je me ralie donc à Sortilège lorsqu'il dit que le mage connaît aussi bien la magie noire que blanche. En fait, un vrai mage connaît la magie tout cour et il l'utilise comme il l'entend.

Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Ven 27 Mar 2009, 22:57

Citation :
Aset83 disait qu'un couteau sert à couper la viande , mais à assassiner aussi. L'eau sert à boire ou pour nager, et faire cuire les aliments . Elle sert aussi à noyer une personne. Le feu sert à s'éclairer, à se chauffer mais aussi à provoquer un incendie criminel .

Oui cependant de couper mon pain à tué un homme il y toute un univers

Citation :
Connaitre la MAGIE BLANCHE c'est obligatoirement connaitre la MAGIE NOIRE, c'est mon cas et celui de 100% des mages , même si l'orientation est soit d'un côté ou de l'autre ...parfois les deux . On ne peut pas faire autrement que de connaitre les deux faces d'une même chose

C'est comme si on apprenait à un enfant à couper sa viande il faudrait ausi lui apprendre l'art de tué avec son couteau

Bien non sa il l'apprendra à l'armée

Il devrait alors en être de même pour la magie NON ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Sam 28 Mar 2009, 08:51

Lorsqu'on a un couteau entre les mains pour couper la viande, on sait aussi que l'introduire dans le corps d'une personne peut la tuer.

Ce n'est pas parce que tu connais quelque chose que tu dois t'en servir. Savoir et faire sont deux choses bien différentes.

Tu apprends le bien et le mal durant toute ta vie, à toi de décider de la voie que tu choisis.

Mais si tu choisi le bien, rien ne t'empêche d'user du mal un jour dans ta vie, c'est toi qui décide, c'est le libre arbitre.

Pour la magie c'est pareil. Tu dois tout connaître et ensuite tu choisis ta voie. Celui qui connaît la magie, connaît LA magie, ensuite il décide de ce qu'il veut en faire avec les conséquences qui s'y greffent bien entendu ange

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Galaadrîële
Très bavard(e)
Très bavard(e)
avatar

Nombre de messages : 544
Age : 42
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Mer 20 Oct 2010, 08:35

Bonjour,

J'aimerais donner mon opinion à ce sujet.
La magie peut revêtir de multiples couleurs selon l'intention que l'on y met. Mais... de la magie blanche à la magie noire, il n'y a pour moi qu'un pas : il réside dans le respect du libre-arbitre.

Chaque fois que nous agissons y compris pour le bien d'autrui mais que cette personne ignore que nous travaillons sur elle ou que nous le faison "pour son bien" sans avoir son accord (pire on sait qu'elle est contre...) nous pratiquons de la magie noire.
Chaque fois que nous agissons pour le bien d'une autre mais que cela implique une tierce personne, qui elle se retrouve "contrainte" ou que nous "contraignons" des entités à agir selon notre volonté, il s'agit de magie noire. Pour moi, la magie rouge est une branche de la magie noire, par exemple.

Quand au retour du triple choc, je dirais que c'est une notion qui a été développée pour mettre une barrière à nos actes : celle de notre conscience.
Si par exemple après avoir fait un rituel, nous avons peur des conséquences, si nous doutons de son efficacité, si nous craignons le "triple retour", nous nous conditionnons pour avoir des retombées.
Si au contraire nous avons le sentiment d'avoir "bien agi", notre conscience est tranquille voire se trouve "relevée" par nos actes et notre ego flatté s'en trouve bien mieux (ce qui ce traduit par un triple retour "positif").

Le mieux, pour parer les éventuels remords est d'être très au clair avec nos motifs avant de pratiquer tout rituel, après il convient d'anticiper les protections.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Jeu 10 Mar 2011, 14:11

J'aimerais mettre mon avie sur cette magie :
La magie noir n'apporte certainement rien de bon, vengeance, heine, abbut de pouvoir...
(de mon poitn de vue).
Alors je ne vois pas pourquoi on devrait l'exercée ?!Pourquoi faire une section là dessus ? Cela n'apporterais que destruction. On ne peut pas agir pour le bien des autres avec de la vangeance, heine...!
Rien qu'à voir le nom de cette magie me donne une image destructive.
Revenir en haut Aller en bas
Ynozoël
Presque trop bavard(e)
Presque trop bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1788
Age : 21
Localisation : Valence
Emploi/loisirs : Étudiant en programmation / Cosplayeur / Anime-Mangas / Jeux-vidéos
Humeur : Contemplateur
magic code : Mru S W2+ N3- Pgr+Ot D A+ G Q 666--- Y (pas à jour)
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Jeu 10 Mar 2011, 16:26

Je ne suis pas d'accord avec toi Wink

On peut très bien utiliser la magie noire pour faire le bien ^^ Disons que la magie noire n'est pratique que pour ce que n'apporte pas la magie blanche, sauf qu'il y a plus de risque. Personnellement je trouve sa utile ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Jeu 10 Mar 2011, 16:51

Milabréga a écrit:
La magie noire se nourrit des énergies humaines négatives, comme la jalousie, l'envie, l'esprit de vengeance, la cupidité, etc.
Rien qu'à lire ça ne donne que mauvaise impression...
Mais je ne m'interesse pas à ce genre de chose, je ne "sens" pas cette énergie... Alors pourrai-tu me donner un coté positif là dessus ? =)
Revenir en haut Aller en bas
dougan
Anime la discussion
Anime la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 40
Humeur : zen
Animal préféré : Tigre
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   Jeu 02 Juin 2011, 07:01

J'aimerais moi aussi donner mon avis sur le sujet,d'autant que je partage le même point de vue que Isigul.(a quelques choses prêt)
Effectivement,les couleurs que l'on donnent a tel ou tel pratique de la magie ne sert juste qu'a situer l'orientation de celle ci.
Pour ma part,je ne croit pas réellement aux lois du triples retours,car comme le soulignait Isigul,je pense que tout ceci a été écrit et dit pour réfréner l'envie de certains(en particulier les novices et les curieux),de pratiquer une facette de la magie que la morale populaire réprouve et rejette...
Je pense plutôt que le prix a payer si tel est le cas,ce fera sous forme de dette karmique,dans une autre vie par exemple...

Pour revenir sur ce que disait Milabréga au début de ce post,ce qui attire selon moi de nombreuses personnes(notamment les plus jeunes),vers ce coté sombre de la magie relève plus du fantasme et de l'impression de pouvoir suprême que celle ci pourrait apporter.

Pour finir,tu as le droit de penser tatai,que cette pratique ne te parait pas des plus nobles mais tu ne peux pas dire que cette section ne sert a rien,la magie au sens large du terme est tellement vaste et riche que chacun a le droit de se documenter et de choisir la voie qui sera la sienne.Il ne s'agit pas trouver un coté positif sur cette pratique,juste disserter sur le sujet afin de mieux comprendre ce coté dit sombre des arts occultes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La magie noire. Définition.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La magie noire. Définition.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La magie noire. Définition.
» Les dangers de la magie noire.
» magie noire
» La magie noire existe elle dans le bouddhisme?
» La Magie Noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Magie d'imitation :: Magie de manipulation-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Esotérisme