Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Mescaline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chinche
Encycoplédie ambulante
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6343
Age : 35
Localisation : Bordeaux
Humeur : ^^
Animal préféré : corbeau
magic code : Mch/de/ta x3- pwm/gr/eg w s- n* d A a+ c* g4+ QH3+ 666 2+ Y2+
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Mescaline   Lun 04 Avr 2011, 09:39

La mescaline :

La mescaline (3,4,5-triméthoxyphénéthylamine) est un alcaloïde de la classe des phényléthylamines utilisée comme drogue hallucinogène. L'effet hallucinogène particulier de cette substance l'inclut dans le vaste domaine des enthéogènes. La mescaline peut être de provenance naturelle ou synthétique.

Historique :
Les premières études sur la mescaline datent de 1888, mais la molécule n'a été isolée et identifiée qu'en 1894 par l'allemand Arthur Heffter et synthétisée en 1919 par Ernst Späth. Mais une étude avait été faite par le pharmacologiste allemand Ludwig Lewin en 1886. Aldous Huxley la découvre grâce au psychiatre Humphry Osmond en 1953, et suite à ses propos élogieux dans son ouvrage "Les portes de la perception", de nombreux psychiatres l'utiliseront comme moyen d'investigation de la pensée morbide.

Chimie :
Elle est proche de l'adrénaline (ils partagent la même base phényléthylamine, qui est un dérivé de la phénylalanine, un acide aminé). Sa structure est également proche de celle de l'amphétamine.

La molécule est présente à l'état naturel dans différents cactus (famille des cactacées) dont le Lophophora williamsii ou Anhalonium lewinii[4] (voir aussi peyotl), le Trichocereus pachanoi (San Pedro) et le Trichocereus peruvianus (peruvian torch).

Il est possible d'extraire la mescaline en faisant sécher les boutons puis en les faisant tremper dans du méthanol pendant une journée. Le résultat est ensuite filtré, en laissant le méthanol s'évaporer. La poudre obtenue est ensuite traitée avec du chloroforme et de l'acide chlorhydrique pour extraire les alcaloïdes.

Un procédé moins évolué consiste à cuire les boutons dans un autocuiseur.

La demi-vie est de l'ordre de 6 heures. La plus grande partie est éliminée par les urines.

Elle agit comme un agoniste sur les récepteurs de sérotonine.

Le dosage effectif est 200–500 mg (3,75 mg·kg-1) avec des effets qui durent au moins 12 heures. Ce dosage en fait une drogue à faible activité comparée aux quelques dizaines de microgrammes de celui du LSD.

Les effets physiques sont :
* mydriase (dilatation des pupilles),
* nausée, vomissement (surtout lors de l'ingestion),
* hypertension artérielle (augmentation de la pression artérielle),
* tachycardie (augmentation du rythme cardiaque),
* hyperthermie, sudation (transpiration) voire fièvre.

Les effets psychiques et d'altération de la perception sont :
* euphorie,
* phosphènes et autres hallucinations visuelles de type psychédélique,
* hallucinations auditives,
* perception déformée du corps,
* troubles de la concentration,
* désorientation,
* altération de la mémoire immédiate.

À forte dose, la mescaline peut provoquer :
* maux de tête (céphalées),
* hypotension artérielle (diminution de la pression artérielle),
* bradycardie (baisse du rythme cardiaque),
* assèchement de la peau,
* dépression respiratoire,
* confusion onirique et perte des rapports spatio-temporels.

Dans le cas d'un bad trip, les effets seront plutôt négatifs, l'euphorie et l'extase pouvant laisser place à l'angoisse et la peur.

La mescaline ne semble pas provoquer de dépendance physique. Aucun cas de décès directement lié à la mescaline n'a jamais été recensé en France. Utilisée dans un contexte traditionnel (chamanique) ou dans le cadre d'un groupe religieux comme l'église des Indiens Natifs aux USA (NAC), elle possède des propriétés anti-addictives, permettant de lutter contre l'alcoolisation de ces populations ("La médecine psychédélique-Le pouvoir thérapeutique des hallucinogènes", O.Chambon, 2009, Editions Les Arènes).

En revanche comme toute substance hallucinogène elle peut causer des accidents psychiatriques graves et durables, parfois dès la première prise. On parle alors de « syndrome post-hallucinatoire persistant », à savoir angoisses, phobies, état confusionnel, dépression voire bouffées délirantes aiguës.

En général : les hallucination sont de ce type : couleurs altérées, dans les tons de rouge à vert en passant par le jaune. Surface semblant vitrifiées et lumineuse, effets parfois sombres.

En cas de bad trip, ménager la personne, la mettre dans un endroit tranquille ou qu'elle connait bien avec un peu de musique. Éviter d'être trop nombreux autour d'elle, il n'y a rien de plus désagréable en cas d'angoisses. Si la personne angoisse et délire car elle ne s'est pas rendu compte de ce qu'elle a pris, lui expliquer la situation. Un opiacé léger peut aider à casser l'effet de la mescaline.


Dernière édition par chinche le Lun 04 Avr 2011, 10:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magiemetapsychique.org
chinche
Encycoplédie ambulante
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6343
Age : 35
Localisation : Bordeaux
Humeur : ^^
Animal préféré : corbeau
magic code : Mch/de/ta x3- pwm/gr/eg w s- n* d A a+ c* g4+ QH3+ 666 2+ Y2+
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Mescaline   Lun 04 Avr 2011, 09:45

Expérience personnelle:

J'ai trouvé que la mescaline était peu agressive. Elle a un aspect florissant, les lieux semblent grands (aspect de temple), les surfaces solides semblent en pierre vitrifiée. Les gens semblent entourés de trainées rouges. Il y a aussi au départ des idées colorées qui s'ajoutent à ce qu'on voit, avec un aspect de plumes très colorées, limite fractales. J'ai aussi eu des aspects très fractaux avec un centre, comme un puits.
Parfois elle est sombre et limite noire, des fractales sombres (violines à bord rouge et une légère sensation d'angoisse si il y a des gens de mauvais poil autour de moi). Je suppose que c'est ce qu'on appelle la partie morbide de cette substance.

La variation générale de couleur (vert-jaune-rouge) évolue en fonction de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magiemetapsychique.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mescaline   Sam 07 Jan 2012, 16:55

À mon sens, la mescaline est une drogue assez chamanique qui rapproche notre perception du royaume des esprits.

Tout d’abord, rien ne se passe. Il est impossible de savoir si ce que vous avez ingéré est véritablement ce que vous pensez avoir ingéré avant une bonne heure. Ensuite, il y a la phase nauséeuse. Celle-ci est assez désagréable et peut se révéler difficile à passer. En revanche, si vous ingérer à nouveau de la mescaline par dessus, cette étape saute.

Après la nausée, vous commencez à percevoir un changement autour de vous sans vraiment en comprendre la nature. Les choses vous paraissent bizarres sans que vous n’arriviez véritablement à savoir d’où vient et où réside cette impression de bizarrerie. Trois heures après l’ingestion, ces questions ne se posent plus.

Vite, vite, rentrons à la maison! Le métro souterrain est une torture, être comme ça sous terre c'est déjà être enterré ! Légère paranoïa, les gens, la ville, brrr...

Les objets subissent des déformations internes mais néanmoins perceptibles. Certains livres sur votre bibliothèque semblent s’avancer, peut-être désireux d’être lus mais vous n’avez pas l’esprit à ça. Les couleurs sont magnifiques, je crois que le cerveau complète chaque lumière avec sa complémentaire sur le cercle chromatique. Lumière jaune ? Ombre violette ! Lumière rouge ? Ombre verte ! Et ça continue. Les peintures semblent animées d’une vie qui leur est propre, le noir et blanc se colorisent de manière particulière, les plantes même immobiles semblent spiralantes, tentaculaires. Mais qu’est ce qui vient de passer sur le plafond ? Phénomène fugitif non-identifiable.

Les sens s’aiguisent et prennent des proportions troublantes. Un sachet de bonbon ? L’odeur est agressive, elle emplit l’espace. Osez-vous en porter un jusqu’à votre bouche ? Une avalanche chimique sature votre palais ! C’est donc ça que je mange tous les jours sans même y prendre garde ? Le toucher est exquis, surtout les tissus et la peau. Sensation de vie. Mon bras droit, je le vois tel qu’il est réellement, transparent sans être transparent, avec le derme, les os, la chair, le réseau veineux, l’aura. La musique est belle mais peut rapidement devenir angoissante (surtout avec une discothèque telle que la mienne). Mais, à ce propos, quelle heure est-il ? 2 heures, que c’est étrange, j’aurais cru qu’il était plus tard… ou plus tôt… non, même pas, la notion de temps ne veux plus rien dire, aberrante absurdité ! Impossible de dormir, trop de stimuli internes et externes, le don de clairvoyance que je possède à l’état embryonnaire semble s’épanouir. La psyché devient un élément semblable à l’eau ou au feu. À propos d’eau, où est la bouteille ?

Bref, bonne expérience, moins morbide que l’acide lysergique, plus doux, moins casse-tête. Attention, mon post n’a pas pour but d’inciter à la consommation. J’ai simplement voulu partager une expérience que je considère digne d’être partagée par le biais d’un commentaire.

La magie métapsychique me semble incroyablement maniable sous mescaline mais le problème est que l’esprit n’est pas forcément occupé à vouloir la manipuler. Une confusion limpide semble régner mais celle-ci peut se révéler incapacitante notamment au niveau de la concentration et de la structuration de la volonté. Je ne suis pas sûr que l’on puisse s’en servir même si j’aimerais bien (ré)essayer.


Dernière édition par Asenath Blake le Mar 06 Mai 2014, 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
chinche
Encycoplédie ambulante
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6343
Age : 35
Localisation : Bordeaux
Humeur : ^^
Animal préféré : corbeau
magic code : Mch/de/ta x3- pwm/gr/eg w s- n* d A a+ c* g4+ QH3+ 666 2+ Y2+
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Mescaline   Mar 06 Mai 2014, 13:35

je vois que je ne suis pas la seule à avoir eu ce ressenti vachement désagréable sur les gens en général ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magiemetapsychique.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mescaline   Mar 06 Mai 2014, 19:46

Ce phénomène est moins prégnant lorsque la mescaline est directement extraite du peyotl sans être synthétisée, mais quel goût épouvantable ! Enfin bon, cela reste une substance qui ne pousse pas particulièrement à sociabiliser. Mescalito est un esprit-guide de l'exploration des zones frontières et non pas un joyeux drille pour petites sauteries récréatives.
Revenir en haut Aller en bas
Yato
Prend goût à la discussion
Prend goût à la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45
Age : 18
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: Mescaline   Mar 06 Mai 2014, 19:48

Pourquoi parlez vous des drogues ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrakn
Citronastis
Citronastis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 587
Age : 18
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : Ecrire/jouer (JV, musique)/Parkour
Humeur : ...
Animal préféré : félins, lézards & rapaces
magic code : MCH/PA/SH/SX/TA/MO X--- S W++ N* PNO/CE/cm/eg/hi P++++ D A a C+++++ G Q 666- Y
Date d'inscription : 01/10/2012

MessageSujet: Re: Mescaline   Mar 06 Mai 2014, 20:41

"Les EMC (Etats Modifiés de Conscience) :: EMC des substances psychoactives"
De plus, si je puis me permettre, nombre de drogues (naturelles du moins) ont longtemps été utilisées soit à des fins médicales, soit ésotérique. (le jus du peyotl, alias la mescaline justement, était utilisée par les chamans, le plus souvent vers le Mexique. Le jus pavot, alias opium, était quand à lui destiné à être un anesthésiant très courant. Etc.)

Arrêtez moi si je me trompe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfic-fr.net/fanfics/auteur/Tyrakn/21786.html
Yato
Prend goût à la discussion
Prend goût à la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45
Age : 18
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: Mescaline   Mar 06 Mai 2014, 21:05

Ok merci de m'avoir répondu et les drogue sont aussi utiliser pour faire des PA mais t'aura une basse vibration.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ynozoël
Presque trop bavard(e)
Presque trop bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1794
Age : 21
Localisation : Valence
Emploi/loisirs : Étudiant en programmation / Cosplayeur / Anime-Mangas / Jeux-vidéos
Humeur : Contemplateur
magic code : Mru S W2+ N3- Pgr+Ot D A+ G Q 666--- Y (pas à jour)
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Mescaline   Mer 07 Mai 2014, 14:35

Ah bon Yato ?

Il me semblait que les chamans et divers pratiquants datant des anciennes époques s’enivraient de drogue pour aller justement dans les "hautes sphères" de l'astral pour parler à leurs guides ou justement induire un voyage en soi afin d'y découvrir ses animaux Totem.

De plus qu'entends tu par "basse vibration" exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yato
Prend goût à la discussion
Prend goût à la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45
Age : 18
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: Mescaline   Mer 07 Mai 2014, 20:13

Les chaman utilisent un breuvage nommé Ayahuasca sa leur permet de faire leur PA la kétamine aussi joue se rôle.D'apres wikipédia (je sais que certaine chose peuvent etre fausse dessus) tout les auteurs déconseille se genre de méthode car il pourrait ne plus controlé se phénomène se qui pourrait provoquer un bad trip et vue que les symptôme sont une forte montée d'angoisse,crises de phobie, paranoïa, crise de panique toute ses émotions négatives feront de lui quelqu'un qui a une basse vibration et qui attira certainement des entité négatif.
Les pratiquants datant des anciennes époques qui fesait sa je pense qu'ils ont choisi la voie de la facilité au lieu de pratiquer d'autre méthode qui limiterait les risque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mescaline   Jeu 08 Mai 2014, 14:49

Pas de comparaison possible entre ayahuasca (psychédélique très puissant à base de lianes utilisé dans certains rites initiatiques d'Amérique du Sud lui attribuant un caractère sacré) et kétamine (anesthésiant pour cheval créé en laboratoire et engendrant un fort état dissociatif chez le consommateur).

La confrontation avec ses propres peurs fait partie du processus de dépassement et n'engendre pas forcément un affaissement vibratoire. Il est donc ridicule de dire qu'il s'agit là d'une solution de facilité car les risques encourus ainsi que l'intensité de l'expérience demandent bien plus de préparation qu'il n'y parait.

La drogue n'est pas un raccourcit mais un labyrinthe.  
Revenir en haut Aller en bas
Yato
Prend goût à la discussion
Prend goût à la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45
Age : 18
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: Mescaline   Jeu 08 Mai 2014, 16:27

Ok mais je n'aime pas l'idée de prendre de la drogue pour avoir un voyage astral.
Je préfère des méthode plus sure qui ne nuirré pas ma santé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ynozoël
Presque trop bavard(e)
Presque trop bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1794
Age : 21
Localisation : Valence
Emploi/loisirs : Étudiant en programmation / Cosplayeur / Anime-Mangas / Jeux-vidéos
Humeur : Contemplateur
magic code : Mru S W2+ N3- Pgr+Ot D A+ G Q 666--- Y (pas à jour)
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Mescaline   Jeu 08 Mai 2014, 18:47

Cela peut se comprendre Yato. Et il faut savoir qu'on encourage en rien l'utilisation de Drogues, il ne s'agit ici que d'informations pour ceux qui s'interessent aux effets de ses produits. De plus, pour certaines personnes, l'utilisation de ses substances les aident à atteindre un but. Cependant, je suppose que ce sujet relève plus du rôle et des effets des drogues dans la Métapsychique, je me trompe Chinche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oliv
Va finir par devenir bavard(e)
Va finir par devenir bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 138
Age : 34
magic code : MDE S* W N* PWM A- a C G++>+++++ Q 666* Y!
Date d'inscription : 09/09/2013

MessageSujet: Re: Mescaline   Jeu 08 Mai 2014, 19:52

Je suis d'accord avec Ynozoel, il ne faut pas voir ça comme une incitation à en consommer. Comme dans tout les domaines en éso c'est une voie parmi tant d'autres que tu peu emprunter ou pas pour réussir. De plus c'est toujours mieux d'avoir des infos avant que de se lancer aveuglement  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mescaline   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mescaline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mescaline
» vision récurrente d'un symbole genre vortex
» [Info] Pour se protéger (2 recettes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Métapsychique :: Les EMC (Etats Modifiés de Conscience) :: EMC des substances psychoactives-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit