Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Légendes Urbaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saly
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 427
Age : 22
Emploi/loisirs : La pensée.
Humeur : Changeante.
Animal préféré : Mes nombreux familiers.
Date d'inscription : 11/04/2010

MessageSujet: Légendes Urbaines   Dim 19 Juin 2011, 22:17

Commençons par la plus connue : Bloody Mary.

« Dans une pièce sombre, devant un miroir éclairé à la chandelle, prononcez ''Bloody Mary'' treize fois de suite fait apparaître un visage de femme ensanglanté dans le miroir. À ce qu'on dit, elle est vraiment effrayante : son visage est recouvert de sang et elle vous regarde fixement. Si on ajoute "I killed your baby" ("J’ai tué ton bébé") lors de la treizième répétition, l'entité attaque sauvagement celui qui a osé la provoquer.

Une femme à qui l’on venait de raconter cette légende a voulu prouver que ce n’était qu’une histoire, et a invoqué Bloody Mary le soir même, chez elle. Le lendemain, elle était retrouvée sans vie dans sa salle de bain, la gorge tranchée. »

Comme pour toute légende urbaine, il existe différentes variantes de la légende de Bloody Mary (appelée aussi la Vierge Sanglante), qui divergent notamment sur le nombre de fois où le nom doit être prononcé. Quant à savoir qui est cette Mary, là encore les explications divergent.

Qui est-elle ?

Certains pensent que ce pourrait être la Vierge Marie en personne, d'autres racontent qu’il s’agirait d’une sorcière s'appelant Mary, brûlée il y a une centaine d’années pour avoir pratiqué la magie noire. Elle vivrait dans les miroirs pour se venger, en tuant les curieux qui essaieraient de l'appeler. D’autres encore considèrent qu’il s’agit là de l'esprit d'une femme morte brûlée vive avec son fils après un accident de voiture, qui a décidé de vivre dans les miroirs, pour se venger de ceux qui ont tué son enfant.

La légende de Bloody Mary pourrait également être liée à l’histoire anglaise, notamment à la reine Marie Tudor, dont la vie a été marquée par de nombreuses fausses couches et grossesses nerveuses, et qui était surnommée Marie la Sanglante (Bloody Mary) parce que de nombreux protestants ont été mis à mort sous son règne.
Autre origine possible : Élisabeth Bathory, comtesse hongroise qui a torturé et tué de nombreuse jeunes filles au 17e siècle, et qui dit-on se baignait dans leur sang pour conserver sa jeunesse.

Le miroir, passage entre deux mondes.

Quant à la légende elle-même, elle pourrait prendre sa source dans une carte distribuée pour Halloween au début du XXe siècle. Celle-ci représente une jeune femme dans le noir, un miroir face à elle, tentant d’y trouver le visage de son futur mari. Ce rituel du miroir rappelle la croyance populaire selon laquelle les jeunes filles pouvaient voir apparaître le visage de leur futur mari dès lors qu’elles remontaient un escalier dans le noir, une bougie à la main, un miroir dans l’autre. Détail macabre : si c’était le crâne de la Grande Faucheuse qui apparaissait, cela signifiait qu’elles étaient destinées à mourir avant de se marier.

La coutume a toujours offert au miroir la capacité de faire le lien entre deux mondes : le nôtre et celui de l’au-delà, où se côtoient la magie et les morts. Ainsi, traditionnellement, lorsque quelqu’un venait à mourir, tous les miroirs de la maison étaient voilés jusqu’à ce que le corps soit enlevé par les pompes funèbres, de peur que le défunt ne voit son reflet dans un miroir, et que son fantôme soit coincé à jamais dans la demeure, le miroir ayant attrapé son esprit.

Tester son courage.

À l’âge où les enfants jouent à se faire peur, invoquer Bloody Mary, comme invoquer les esprits d’ailleurs, est un « jeu » qui permet de tester son courage, Bloody Mary étant supposée attaquer ou tuer celui qui l’a invoquée, et si elle ne le tue pas, le hanter ou le rendre fou. Une façon de flirter avec le danger, d’affronter ses peurs en toute sécurité.

Tous à vos avis, Salyans !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saly
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 427
Age : 22
Emploi/loisirs : La pensée.
Humeur : Changeante.
Animal préféré : Mes nombreux familiers.
Date d'inscription : 11/04/2010

MessageSujet: Re: Légendes Urbaines   Dim 19 Juin 2011, 22:22

Le jardinier

C'est l'histoire d'un jardinier qui adore son métier. Un jour, il acquit une nouvelle parcelle de terrain. Et comme tous les matins, il la bêcha. Mais un jour, il tomba sur un os. Au début, il n'y prêta aucune attention, se disant que c'était peut-être un os enterré là par un chien. Mais au fil des jours, il découvrit d'autres ossements dans sa parcelle. Il se rendit alors à la mairie et il découvrit que sa parcelle se trouvait sur un ancien cimetière indien. Il demanda conseil au maire, qui lui recommanda de ne rien toucher jusqu'à l'arrivée des experts le lendemain. Mais le jardinier ne put s'en empêcher, attiré par des richesses hypothétiques, et il creusa une bonne partie de la nuit. Le lendemain, quand les experts arrivèrent, ils découvrirent le corps du jardinier, mort, et toutes les fleurs étaient fanées autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saly
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 427
Age : 22
Emploi/loisirs : La pensée.
Humeur : Changeante.
Animal préféré : Mes nombreux familiers.
Date d'inscription : 11/04/2010

MessageSujet: Re: Légendes Urbaines   Dim 19 Juin 2011, 22:27

Pleurs de bébé

Deux jeunes personnes, nouvellement mariés, achètent leur première maison à prix très abordable dans un petit quartier du Maine. Ils aménagent alors dans leur nouvelle demeure quelques jours plus tard. Le soleil se couche et les deux nouveaux tourtereaux aussi. Mais pendant la nuit, vers 2 heures du matin, la jeune femme se fait réveiller par des pleurs de bébé. Mais elle n'en tient pas compte car elle se dit qu'elle est très fatiguée à cause du déménagement. Mais son Mari l'entend aussi mais se rendort très vite. Toutes les nuits le jeune couple se faisait réveiller par ces horribles pleurs de bébé. Jusqu'au jour où le couple décide de démolir les murs de leur chambre... Ils y découvrit le cadavre d'un bébé mort depuis presque 5 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saly
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 427
Age : 22
Emploi/loisirs : La pensée.
Humeur : Changeante.
Animal préféré : Mes nombreux familiers.
Date d'inscription : 11/04/2010

MessageSujet: Re: Légendes Urbaines   Dim 19 Juin 2011, 22:30

Les hommes aussi peuvent lécher.

Une jeune femme doit passer la nuit seule dans sa maison, elle a pour seule compagnie, son fidèle toutou. Peu de temps avant de se coucher, elle entend un bulletin à la radio, qui annonce qu'un fou dangereux s'est évadé de l'asile tout proche. Pendant son sommeil, il lui semble entendre des bruits étranges provenant de la salle de bain. Elle sort une main du lit, afin de vérifier si son chien est bien à côté d'elle. Son chien lui répond par une lèche affectueuse sur la main. Le lendemain matin, la jeune femme va dans la salle, et y trouve son chien, égorgé, éviscérer. Sur le miroir, il était écrit : "Les hommes aussi peuvent lécher".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saly
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 427
Age : 22
Emploi/loisirs : La pensée.
Humeur : Changeante.
Animal préféré : Mes nombreux familiers.
Date d'inscription : 11/04/2010

MessageSujet: Re: Légendes Urbaines   Jeu 11 Aoû 2011, 21:00

Robert la poupée.

Si le film Chucky, la poupée de sang, vous fait faire des cauchemars, passez votre chemin, car l'histoire qui suit en a été la source d'inspiration...

Il n'est pas inhabituel pour un jeune enfant d'avoir un ami imaginaire, un ami espiègle qui sert souvent d'excuse pour diverses bêtises. La majorité des parents pensent que ceci est mignon. Certains trouvent aussi que ce genre de comportement est sain, et que cela aide l'enfant à développer son imaginaire.
Mais qu'advient-il lorsque l'enfant commence à être tourmenté par son ami imaginaire, au point qu'il ne puisse plus dormir la nuit, sans que son ami ne vienne le déranger pour jouer ? Qu'advient-il lorsque le jeu devient brutal et effrayant pour l'enfant ?

Tout a commencé dans la maison de Mr et Mme Otto, en 1896... Ils étaient très désagréables avec leurs employés de maison et étaient détestés dans leur voisinage. Caractériels, hautains, ils avaient également peu d'amis. Ce couple avait un jeune fils, prénommé Robert Eugène (surnommé Gene). Ils le faisaient garder par une nounou qui avait un sérieux penchant caché pour le vaudou.

Au fil du temps, cette dernière est devenue très irritée par l'attitude des Otto et elle aurait décidé de faire un travail sur eux. Un beau jour, elle offrit une poupée de paille à l'enfant. Ce dernier aurait décidé de la nommer Robert, comme lui. Ce cadeau est bien vite devenu son meilleur compagnon de jeu. Les parents du petit Robert l'entendaient souvent, à l'étage, discuter avec sa poupée. Que pouvait-il y avoir de mal à ça ?

Les jours passaient et Robert jouait sans cesse avec sa poupée de paille. Il lui parlait pendant des heures, comme à un ami. Un jour, les parents du petit Robert remarquèrent que lorsque leur fils parlait à sa poupée, son timbre de voix était différent du sien. Il s'exprimait avec une voix roque, qui aurait pu faire croire qu'un adulte se trouvait dans la pièce. Beaucoup de choses étranges ont commencé à se produire dans la maison... De nombreux voisins prétendaient voir la poupée se déplacer d'une fenêtre à l'autre, alors que la famille était de sortie. L'enfant commença à gronder sa poupée pour les mésaventures qui se produisaient.

Les Otto ont affirmé avoir déjà entendu la poupée rire aux éclats, et l'avoir déjà surprise en train de courir dans la maison.

Le petit garçon a commencé à faire des cauchemars et à crier dans la nuit... Lorsque ses parents entraient dans sa chambre, ils trouvaient, à chaque fois, les meubles retournés. Leur enfant était pris de frayeur et la poupée trônait au pied du lit, avec un sourire malsain dessiné sur sa face. Au bout d'un moment, les parents commencèrent à se poser des questions concernant la poupée. Ils décidèrent de l'enfermer dans le grenier afin de voir si cela pouvait aider Robert à retrouver un sommeil paisible.

Pendant des années, la poupée est restée au grenier. Les choses ne s'étaient pas calmées pour autant, bien au contraire...

Robert avait bien grandi et vivait sa vie. Il s'était marié et habitait en appartement. Il n'avait pas encore d'enfants. Lorsque les parents de Robert décédèrent, il hérita de leur maison et retrouva la fameuse poupée au grenier... L'influence de cette dernière était toujours aussi forte. Et sous l'emprise d'un simple regard, Robert repris la poupée avec lui. Sa femme ne mit pas longtemps avant de se sentir oppressée par le regard de cette dernière, et demanda fermement qu'elle retourne dans son sanctuaire au grenier. Robert n'était pas d'accord et il décida de dédier une pièce de la maison à sa poupée. Il y avait une grande fenêtre. De cette manière, la poupée pourrait regarder à l'extérieur comme bon lui semblerait.

Robert était pris pour un fou. Sa femme commença a avoir de gros doutes quant à la santé mentale de son mari.

Les citoyens de Key West entendirent parler de la poupée et de ses actions maléfiques. Beaucoup de gens marchant devant la maison ont déclaré que la poupée les regardait depuis la fenêtre, et se moquait d'eux lorsqu'ils passaient. Les enfants du quartier n'osaient même plus passer devant la maison, au risque de croiser le regard maléfique de la poupée.

Robert a même affirmé à des journalistes locaux qu'une fois, il avait retrouvé sa poupée dans le rocking-chair, et qu'elle lui avait fait comprendre qu'elle en avait assez de cette chambre. Robert, lui aussi, commençait à en avoir marre de cette poupée et la remit au grenier. Mais elle avait d'autres plans...

Les visiteurs qui sont entrés dans la maison pouvaient entendre quelque chose marcher à l'étage. Ils ont même reporté avoir entendu des rires. Plus personne ne voulait pénétrer dans cette maison !

Robert mourut en 1972. La maison a été vendue à une nouvelle famille, et la malédiction de la poupée disparut avec lui....

Jusqu'à ce que la fille des nouveaux propriétaires, âgée de 10 ans, ne tombe sur la mignonne petite poupée. Il ne fallut pas longtemps avant qu'elle ne déclenche son mécontentement sur la fillette. La petite fille a affirmé que la poupée l'avait tourmentée, et a fait de sa vie un enfer. Même trente ans plus tard, elle affirme fermement que la poupée était vivante et qu'elle voulait la tuer.

Aujourd'hui, cette poupée représentant un périt garçon habillé en costume de marin blanc et serrant son lion en peluche, vit très confortablement et sous haute surveillance, au Musée de Key West Martello.

Des employés du musée racontent que la poupée n'a jamais cessé de jouer ses tours, même aujourd'hui...

Source et photo de la poupée : http://normal-paranormal.skyrock.com/3020476251-L-histoire-de-Robert-et-sa-poupee.html

Je sais pas vous mais perso quand je la regarde j'ai l'impression qu'elle m'observe et qu'elle bouge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeMiLuNe
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 312
Age : 21
Localisation : nulle part
Humeur : changeante
Animal préféré : le chat,le loup
magic code : les sourires rageurs les sourires malicieux
les sourires chat les sourires et pas de chat sourires sans chat
les sourires sur la rivière la lune sourit
le chat sur la branche, le chat du chechire
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: Légendes Urbaines   Jeu 25 Aoû 2011, 19:19

Oui, par exemple : massacre à la tronçonneuse est tiré de l'histoire véridique d’Édouard Gein (bien qu'il n’utilisait pas de tronçonneuse), un fermier qui devint vite un cannibale, psychopathe. Un vrai boucher, de la pure folie.
Voilà son histoire et les horribles choses qu'il a fait sur un site que je ne connais pas bien :
http://tyron29.kazeo.com/Jack-l-eventreur-ed-Gein/Massacre-a-la-tronconneuse-fait-reel,a369550.html

Attention, si vous êtes fragiles, je ne vous conseille pas de lire cet article !

Quand on lit ça, on se demande dans quel monde on vit, entourés de personnes qui peuvent péter les plombs à tout moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légendes Urbaines   Sam 26 Nov 2011, 09:35

bonjour,

Ah!
Les légendes urbaines ça me fait penser au temps où j'habitais en Transylvanie, le fameux compte Vladimir Tepes Dracula qui n'était en fait pas un vampire, mais un Tyran utilisant le sang de ses victimes à des pratique d'Arts Noirs!

La plus grande des Légendes qui m'a intéressé c'est une légende d'un village en particulier donc malheureusement je ne pourrais vous filer de lien, peu importe.

Je ne sais pas si vous avez entendu parler de la Mélodie du diable.
Selon la légende, toutes les pleine lunes, le soir du solstice d'hiver, un faune ferait son apparition prés du fameux châteaux du comte Dracula et jouerait une Mélodie qui attirait les jeunes enfant.
Le faune serait une entité en liaison avec Dracula et il chercherait un Humain qui serait intéressé par un pacte.

Il est vrai que j'ai entendu une mélodie un soir prés de ce château, et les gens de la région on tous donné une description précise de leur rêves sur ce faune qui avait une apparence humaine et qui apparemment les mutilait, en écrivant leur prénom au couteau sur un membre de leur corps.

C'est une légende urbaine de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Ombre
Va finir par devenir bavard(e)
Va finir par devenir bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 196
Age : 19
Localisation : Error 404 : Not Found
Emploi/loisirs : Spoon.
Humeur : Spoon.
Animal préféré : Spoon.
magic code : MO/W/N/PGR/A/a-/C/G/Q!/666--/Y-
Date d'inscription : 23/10/2011

MessageSujet: Re: Légendes Urbaines   Dim 04 Déc 2011, 15:42

Moi j'en connait une :

Dans Gignac (petite ville du sud de la France), on peut voir sur le bord de la route une petite maison murée...

On dit que des personnes l'ayant acheté, la retapèrent et emménagèrent dedans. Une nuit ils entendirent des pas... Croyant qu'ils avaient halluciné, il ne s'en inquiétèrent pas. Il moururent un peu plus tard.

Cette maison resta longtemps abandonnée, quand un couple de jeunes mariés décidèrent d'emménager dans cette maison... Ils entendirent les bruit de pas et tout les deux moururent peu de temps après dans un incendie.

Je ne vais pas vous raconter tout ce qui c'est passé dans cette maison...mais au bout de plusieurs années, la maison fut rachetée par la mairie et murée, afin que d'autre morts n'aient pas lieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Missvpr
Timide
Timide
avatar

Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 20
Animal préféré : Les loups et les souris.
Date d'inscription : 10/01/2012

MessageSujet: Re: Légendes Urbaines   Lun 08 Oct 2012, 19:24

Pour Bloody Mary, la version que je connais est complètement différente de celle que tu as raconté :
Mary était la fille d'un docteur, un jour elle a été frappée par une terrible maladie qui s’apparentait à la mort, en effet, elle ne pouvait plus bouger aucun muscle et les médecins ne pouvaient dire si elle était vivante ou morte.
Cependant son père croyait dur comme fer que sa fille n'était pas morte, il décida tout de même de l'enterrer, à cause des nombreuses épidémies très fréquentes à cette époque. Pour s'assurer qu'elle ne meure pas sous terre, il relia une clochette au doigt de sa fille grâce à une ficelle puis il referma le cercueil. Son épouse était inconsolable et ne voulait pas quitter la tombe de sa fille, mais le bon docteur qui ne voulait pas que sa femme, qui avait déjà la santé fragile, ne meure d'un rhume lui administra une dose de calmant et l'emmena dans sa chambre où ils s'endormir tous les deux.
Au petit matin, le docteur revint sur la tombe de sa fille. Il vit que la clochette qu'il avait solidement plantée dans le sol était tombée à terre. Il sentit la peur s'emparer de lui. Il se précipita sur sa pelle et déterra le cercueil de sa chère fille. Lorsqu'il ouvrit le cercueil, il découvrit la pauvre enfant couverte de son propre sang, le visage affichant une moue d'horreur et de souffrance.
La jeune fille s'était éveillée peu après que ses parents se soient endormis. Elle avait tiré de toutes ses forces sur la frêle ficelle jusqu'à ce que cette dernière de rompe. Elle avait ensuite essayé d'ouvrir son cercueil en le grattant avec ses ongles jusqu'aux os. Malgré tous ses efforts, le cercueil refusait de s'ouvrir ou de ne faire passer ne serrait-ce qu'un peu d'oxygène. Elle finit enfin par mourir dans d'atroces souffrances, seule au fin fond des entrailles de la terre.
Depuis, la malheureuse qui n'a pas pu s'en aller en paix est restée coincée entre deux mondes. Elle hante désormais les miroirs en espérant un jour pouvoir rejoindre sa famille, déjà montée au ciel. Si vous l'invoquez en l’appelant 3 fois et en tournant sur vous-même devant un miroir éclairé d'une chandelle pendant la pleine lune, elle vous apparaîtra et vous fera probablement mourir de peur en vous faisant revivre l'horreur de sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Légendes Urbaines   Lun 08 Oct 2012, 20:55

je connaissais pas cette version merci =) même si u_u j'aime pas les trucs qui font peur .. je sais j'ai lu quand même ._.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Légendes Urbaines   

Revenir en haut Aller en bas
 

Légendes Urbaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hoax, canular, rumeur et légendes urbaines.
» Légendes urbaines d'inventeurs de langues
» Atlas occulte de paris
» Le suicide
» [Légende célèbre] L'île de l'Atlantide ou l'Atlantis (1/2).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Mythologies du monde :: Contes et légendes-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit