Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Sujet complet sur le druidisme (en plusieurs posts)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sujet complet sur le druidisme (en plusieurs posts)   Dim 23 Oct 2011, 16:39

Druidisme

Qu’est-ce le druidisme ?

Arrêtez de lire si vous voulez réellement le savoir…

Et mettez boissons et nourritures dans un sac à dos. Habillez-vous selon le temps, prenez un pull ou une veste imperméable si c’est nécessaire. Arrêtez-vous alors un instant. Regardez autour de vous. Marchez dans votre maison et regardez tout ce qui exprime qui vous êtes : ce que vous avez fait, ce qui se passe, ce que vous espérez devenir ou comment vous voulez que les gens vous voient. Regardez ce qui a de la valeur pour vous et ce qui n’en a pas. Choisissez quelque chose qui exprime ce qui a le plus de valeur pour vous. Vous devez être près à le lâcher, le donner, mais cette chose doit avoir tellement de valeur que la décision de le lâcher ou de le donner doit être très difficile à prendre.
Mettez le dans votre sac à dos, abandonnez votre maison et les immeubles, l’asphalte et le béton, pour la nature la plus proche de chez vous (mais assez sûre pour y être seul). Où que ce soit, restez y, un jour, quelque jours, marchez y, ressentez le. Asseyez-vous, et écoutez – vous-même, le monde qui vous entoure.
L’écouter n’est pas une tâche ardue. C’est une façon simple de devenir conscient, sans devoir agir ou réagir. Et pendant que l’on écoute, nos sens prennent vie. Nous respirons avec nos pores, nous commençons à observer et ressentir avec notre force corporelle. Et c’est pourquoi notre présence ce remarquera moins dans le monde qui nous entoure. Ecoutez un moment ainsi, et partagez – quand vous allez manger – votre nourriture ouvertement. Faîtes ceci en rendant une grande partie à la terre. Laissez-le à un endroit caché où les petits animaux pourront le trouver ; versez votre boisson dans le sol ou le sable.
Quand vous sentez que votre présence s’atténue dans l’environnement, vous pouvez dirigez votre esprit à votre recherche ; votre vœu d’en apprendre plus sur les anciennes traditions des druides. Quel est votre raison ? Qu’espérez-vous y gagner ? Qu’en attendez-vous ? Quand vous écoutez avec un esprit ouvert – devenu silencieux par l’union entre vous et la nature – les réponses à ces questions seront le premier pas pour découvrir le druidisme. Par cette clarté, vous apprendrez plus que par des mots écrits.
Maintenant il est temps d’abandonner votre cadeau, aussi bien comme une offrande à la terre qui vous nourrit, qu’à ceux qui vous ont précédés sur le chemin, aux anciens druides qui vous guideront pendant votre voyage. Vous choisissez comment vous allez donner le cadeau. Vous pouvez le mettre dans le creux d’un arbre, le laisser flotter dans la rivière ou le laisser à une œuvre de charité. Vos choix vous sembleront logiques par le type de cadeau, votre monde, ensemble avec du bon sens. Le plus important est la manière dont vous le donnez.

Le vieil homme

Quelque part dans notre esprit nous voyons tous le prototype du vieux druide, le druide originel. Il est maigre, aux alentours des 70 ans, presque deux mètres de long, avec de longs cheveux blancs et une barbe encore plus longue. Il porte un vêtement simple, blanc avec une cape foncée autour de ses épaules, un capuchon, des sandales à ses pieds. À la main il tient une branche, un faucille doré ou un bâton de bois.
Les détails peuvent varier, mais il a plusieurs aspects de sensibles et puissants vieux hommes que nous avons connus dans notre vie, d’images de comptes de fées, de films que nous avons vus. De vieux druide, foncé ou blond, est une source de sagesse universelle. Il se déplace avec une sérénité surhumaine, et réunit calme et vieillesse.

La réalité

Les pouvoirs spirituels du vieil homme – sont la sureté et son union avec la nature – forment une source d’inspiration importante, mais il est rarement une présence réelle. Si on regarde les druides modernes, on voit une différence énorme et qui s’accentue encore. De ce temps le druide peut être aussi bien une femme qu’un homme, indépendant de son groupe social, religieux ou éducationnel, de son statut économique, de sa sexualité, race ou origine. Des gens de tout âge y prennent part, des enfants de druides, comme les plus vieux de notre société. Les druides viennent de la ville ou de la campagne et peuvent être tout : avocat, instituteur, étudiant à l’université d’art, aide-soignante ou un consultant en informatique.
Qu’est-ce qui réuni toutes ces personnes différentes entant qu’étudiants de la même tradition ? Qu’est-ce le druidisme ?

Les problèmes avec la recherche d’une définition

Le nombre de personnes qui découvrent l’étude des druides s’accroit. Et ainsi aussi le nombre d’ordres et de petits groupes qui sont chacun inspirés par une autre facette de la tradition et y donnent un sens : chacun avoir de différentes priorités, différentes structures spirituelles et rituelles. Dans une tradition avec autant de différents points de vues il est presque impossible de formuler une définition parfaite. Il y a eu des groupes qui discutaient de cette question, d’une façon sérieuse ou avec de l’humour, par l’étude de l’ancienne Brehon Laws irlandaise et en regardant leur propre centre. Un écrit sacré auquel chaque druide peut référer, n’existe pas. Il n’y a pas de prophètes qui ont obligés de grandes vérités et des rituels – que des mélanges de grands personnages historiques et mythiques.
Le druidisme est en différents aspects encore plus compliqué que le paganisme ou que d’autres croyances comme l’hindouisme. C’est une véritable religion polythéiste avec de la place et de la reconnaissance pour chaque entité ou concept divin et des prêtres, croyants et philosophes. Dans la tradition beaucoup se nomment chrétiens, et certains disent que le druidisme n’est pas du tout une religion mais plus une philosophie de la vie.
La plupart des druides sont des païens. C’est pourquoi il est nécessaire de définir le paganisme comme dans la tradition. Un païen est quelqu’un qui honore les esprits et divinités de son entourage – de la terre sous ses pieds, la source de son eau, forêts et rivières, les champs et les immeubles, le soleil et la lune, et encore plus.
La plupart des druides acceptera que ceci est la majeure partie de leurs vie quotidienne, indépendamment de qui sont leurs dieux. Chaque druide apportera des offrandes et fera des prières de remerciement à chaque fois qu’il visitera un lieu sacré.

Spiritualité avec l’ancêtre de la terre

Le druidisme peut se décrire comme une spiritualité basée sur la terre. L’origine peut être floue, mais l’essence en est toujours le fait d’honorer la terre fertile et les ancêtres porteurs de vie et de sagesse.

De bonnes bottes et un compas

Si on voit le druidisme de cette manière, on comprend le fait d’honorer les ancêtres et la terre comme deux choses importantes de la tradition. Nos ancêtres commencent par nos parents et remontent alors aussi loin que l’on puisse s’imaginer. Beaucoup d’entres nous savent peux ou rien de nos ancêtres ; notre origine devient floue passé nos grands-parents, mais ceci ne forme pas de barrière pour le druide. Les ancêtres existent comme un peuple spirituel qui ne comprend non pas seulement notre arbre généalogique, mais aussi celui de chacun qui vit et est mort sur cette terre sous nos pieds.
Vu la transmigration de l’âme – sans frontières d’arbre généalogique ou espèce – soit généralement accepté dans le druidisme, le don aux ancêtres par le druide est vu comme le fait d’honorer l’esprit des descendants, par le lien de sang, la terre et la tradition.

Le voyage

J’ai déjà écrit auparavant d’arrêter de lire et d’abandonner le monde civilisé pour trouver le monde de la nature, où les bruits humains ne sont pas présents en permanence. Dans cette nature vous avez apportés une offrande de vous-même, pour prouver que vous voulez en apprendre plus. Avec de pareilles offrandes nous fêtons qui l’on est et ce qui nous est donné par le fait que l’on veuille bien offrir quelque chose qui nous appartient, et ils nous aident à voir ce que nous avons plus clairement, et en quel sens nous sommes prêts à changer.
Dans l’étreinte de la nature, dans les couleurs du couché du soleil, par les pensées qui nous traversent quand on marche dans l’herbe en regardant l’horizon, avec la terre que l’on ressent en dessous de nous, écoutant, éveillé, l’esprit de vie du druidisme brille. La terre même, avec les cycles de la nature, est le livre sacré de la tradition et la source de notre savoir. Mes mots ne forment qu’un brouillon d’une carte et un seul point de vue, avec des idées de ce que vous pourriez rencontrer en chemin.
Vous ne devez pas vous battre pour croire en quelque chose, aimer quelque chose ou suivre quelqu’un aveuglément. Le druidisme est un voyage spirituel de l’âme, et à du respect pour chaque vision et expression.

Qui pouvons-nous rencontrer en chemin ?

Sur chaque chemin du druidisme le voyageur trouvera à un certain moment d’autres druides ou d’autres personnes qui recherchent le druidisme. Souvent il est nécessaire de faire une partie de votre voyage seul, mais ça peut être intéressent de se joindre à d’autres.
Le voyageur peut rencontrer des personnes de chaque aspect de l’expression du druidisme, mais ils peuvent aussi travailler à un tout autre niveau de la tradition. La spiritualité mystique est le centre du druidisme et est un espace personnel, qui inspire le druide à consacrer sa vie entière à sa conviction. Autour de ce centre il existe une grande communauté de druidisme qui demandent moins d’intensité et de discipline ; ce groupe est constitué surtout de personnes qui veulent simplement en apprendre plus, qui veulent se réunir pour les célébrations et les rituels, et qui veulent essayer de vivre selon les bases du druidisme.
Qui que l’on rencontre, retenez que chaque individu, en chair ou en esprit, se représente seulement soi-même et pas toute la tradition ou toute la communauté de druides.

Où va ce chemin ?

Le druidisme est une expédition à la découverte de la nature et la divinité de la vie, aussi bien physique que spirituelle. Le druide n’est pas content en pensent uniquement que toute la création est sacrée. Le chemin l’amène encore plus loin, vers un lieu où l’empreinte des dieux peut être ressentie dans l’âme du monde.
Une des clefs de cette tradition est le ‘awen’. Cet un ancien mot Welsh qui peut être traduit comme ‘esprit coulant’, l’écoulement de l’inspiration divine qui prend place au moment précis de cette réunion, à partir de la divinité vers le druide. Avec cette inspiration vient l’énergie, le pouvoir que le druide à besoin pour laisser couler cette inspiration divine dans une force de création.
Cette force de création, créé par cette union avec l’inspiration divine, peut prendre différentes formes, dépendent du talent de la personne, de ses besoins ou ceux des gens pour ou avec qui elle travaille. Souvent le pouvoir de création du druide prend forme en poésie et musique, en racontant des histoires et des mythes magiques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sujet complet sur le druidisme (en plusieurs posts)   Mar 25 Oct 2011, 21:30

D’où provient-il ?

Commençons notre voyage en s’arrêtant sur le chemin choisi, et en regardant comment le chemin a été créé. Nous ne voyons pas de traces qui mènent à l’horizon. Quand ceux qui veulent apprendre une ancienne tradition avec enthousiasme pensent qu’il y a un lien direct avec le passé et le druidisme, une confrontation avec un chemin à demi inconnu peut être décevant. Tout de même le druidisme existe entant qu’une tradition grandissante. Comment est-ce possible ?

Les sources

De la préhistoire il n’y a presque aucune preuve restante de pratiques spirituelles sur les îles Britanniques. Il y a beaucoup de location pour des découvertes à l’âge de pierre et l’âge de bronze éparpillées dans le pays, mais rien qui nous offre un point de vue clair sur les dieux qui étaient vénérés, ou des rituels qui prenaient place. Après l’âge de fer on trouve déjà plus, mais seulement avec les Romains dans le premier siècle avant Jésus-Christ on a une image plus claire des religions en Grande-Bretagne. Le druidisme était associé pendant une bonne période avec la culture celte et les sources plus classiques sont souvent niées pour celles du moyen-âge Irlandais et Welsh, pour certains druides, du travail d’écrivains du 18eme et 19eme siècle.
Le druidisme n’est pas uniquement basé sur ces sources. Cet une spiritualité qui trouve ses racines dans le pays, fondé sur les besoins du pays et des gens qui y faisaient confiance, se déplaçant, s’adaptant, cherchent son équilibre, comme notre entourage le fait en ce moment. Quand on regarde le paysage et les parties du chemin à la recherche du type de tradition, ce n’est pas la continuité, mais les couleurs, les détails et les images qui sont le plus important.

Les traces les plus anciennes

Les premières statues remontent à un temps où le climat se réchauffait en Grande-Bretagne, et que la période néolithique commença. C’est ici que nous trouvons la première preuve de l’utilisation d’une spiritualité. Nous sommes maintenant de l’avis que les pierres tombales néolithiques – des pierres tombales datant de 4400 avant Jésus-Christ – soient les plus vieilles constructions humaines sur terre. Il y en a des milliers en Europe de l’Ouest, et elles différent trop l’une de l’autre pour y voir une systématique. L’énergie de ces tombes est riche, noir et terrestre, faisant le lien avec un temps d’incertitude, quand le monde était infini et la nature avait faim. Chaque petite partie de savoir que les prêtres avaient en ce temps sur les mystères des étoiles, des saisons, de la croissance, des mouvements de troupeaux sauvages, de la naissance et la mort, devait être célébrée. Ceux qui possédaient le savoir, étaient sans aucun doute respectés – et craints.
Vers 3200 avant Jésus-Christ les pierres tombales étaient fermés avec beaucoup de soin – peut-être pour stopper le pouvoir des puissants esprits des ancêtres, peut-être pour éviter qu’ils soient gênés, peut-être de peur – et on construisit des murs de terre ronds autour de ceux-ci. En Irlande, et dans le nord-ouest de Grande-Bretagne on construisit d’autres tombes sur les anciennes qui créèrent des tombes que Newgrange ; Ceci montre un autre comportement envers les religions anciennes.
Certains de ces murs de terre devenaient des cercles de piliers ou plus tard de pierres. Certains ont survécus au temps ou ont étés restaurés, comme l’énorme cercle d’Avebury en Wiltshire, Grande-Bretagne. Les prêtres de ces personnes ont dus avoir une toute autre tâche que les prêtres de la période néolithique. Il régnait un climat chaud, et l’énergie de ces endroits et plus légère et ouverte.
La période de cercle semble s’être arrêtée vers 1200 avant Jésus-Christ ; les cercles étaient abandonnés probablement à cause d’un climat qui devenait de plus en plus mauvais. La température baissa subitement, et atteignit en 1000 avant Jésus-Christ son point le plus bas. Le ciel clair et les nuits étoilés qui allaient si bien avec les temples de pierre dans les champs, appartenaient au passé. Il pleuvait – et sans changements climatiques prévisibles la position du soleil, de la lune et des étoiles en rapport avec le temple et des tombaux perdaient toute importance.
La spiritualité se déplaçait vers le nouveau pouvoir élémentaire qui régnait sur la vie du peuple, plus précisément l’eau. Des fouilles archéologiques nous dévoilent aujourd’hui un surplus d’objets métalliques, de bijoux et d’armes qui étaient offerts à des rivières, des lacs et des puits en cette période, quand les hommes appelaient les esprits de l’eau.
Revenir en haut Aller en bas
 

Sujet complet sur le druidisme (en plusieurs posts)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation/Sujet/Explication intelligente de la pédophilie/ clique ici/
» Un sujet sur l'obésité infantile
» Légumes secs
» progression 3e
» REVE SUR PROPHETE MOHAMED SWS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Religions et spiritualités :: Druidisme-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit