Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La Naissance du Spiritisme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La Naissance du Spiritisme.   Jeu 23 Fév 2012, 20:21

Discuter avec les morts : un rêve ancien de l'homme, qui s'appuie évidemment sur une croyance en la survie d'un principe spirituel, après la mort physique.
Au XIXème siècle, des médiums, ou spécialistes des phénomènes paranormaux, s'attachent à instaurer un dialogue suivi avec ces esprits. Le spiritisme naît et s'établit bientôt en véritable mode.


Hydesville est une bourgade de l’État de New York formée de petites maisons de bois accolées les unes aux autres. La tranquillité d'une de ces maisons est un jour troublée par des coups frappés à ses murs.

Une famille du nom de Fox, composée des parents et de deux filles demeurant au foyer, Margaret 14 ans, et Kate 11 ans, vivent dans une demeure de la petite ville, que l'on dit hantée. Des coups y retentissent régulièrement, mais les Fox sont incapables d'en découvrir l'origine malgré des fouilles répétées. En 1848, les bruits s'intensifient, au point que les locataires ne parviennent plus à trouver le sommeil. Dans la nuit du 31 mars, Kate, par défi, demande au trouble-fête de répondre à ses questions. À la surprise générale, " l'esprit " - car personne ne croit déjà plus qu'il s'agit d'un plaisantin humain - répond par une série de coups.
Alerté par la rumeur, un habitant de Rochester, la ville voisine, a l'idée de lire l'alphabet : selon les lettres qu'il prononce, l'esprit réagit ou non en faisant entendre de nouveaux coups... Une manière de dialogue s'établit, dont il ressort que l'esprit frappeur est celui d'un défunt du nom de Charles B. Rosma, colporteur de son vivant. Il a été égorgé cinq ans plus tôt par un ancien occupant de la maison, qui l'a dévalisé avant d'enterrer son corps dans la cave.
Des recherches aboutissent à la découverte, à environ 1,50 mètres sous terre, de cheveux et de quelques os qu'une expertise identifie comme étant d'origine humaine. Fait bizarre, les allégations de l'esprit sont " confirmées " une seconde fois 56 ans plus tard, lorsqu'un squelette, presque entier cette fois, est trouvé sous un des murs croulants de la maison. Une boîte de colporteur en fer blanc se trouve près de lui. La boîte est aujourd'hui conservée à Lilydale, quartier général du mouvement spirite. En revanche, malgré toutes sortes de recherches, il n'a été trouvé trace dans aucune archive d'un homme appelé Charles Rosma. Cette bizarrerie ne déconcerte pas les adeptes du spiritisme : pour eux, alors même qu'ils donnent des informations exactes, se trompent fréquemment sur les noms de famille...

Les Tables tournantes.

Quelque temps après les évènements de 1848, la famille Fox, aspirant à retrouver la tranquillité, change de maison. Dans la nouvelle demeure, de nouveaux coups sont frappés aux murs : Ils interviennent toujours lorsque les deux soeurs, Margaret et Kate, sont présentes.
Le bruit fait autour de cette étrange affaire détermine très vite un véritable engouement : nombreux sont ceux qui croient avoir trouvé le moyen de communiquer avec les morts. Le 14 Novembre 1849 se tient à Rochester, autour des deux jeunes Fox, la première réunion des adeptes du " spiritualisme " - comme l'on dit alors. Un comité d'études est fondé afin d'examiner les manifestations relevant de cette discipline. Par la suite, Kate et Margaret, accompagnées de leur mère, font des tournées dans tous les États-Unis, et jusqu'en Angleterre : à chaque fois, leur prestation connaît un immense succès. Elles n'attendent plus désormais que le hasard les mettent en communication avec les morts, mais elles suscitent la manifestation de ceux-ci, en concentrant leur capacité d'attention sur des tables rondes qui se mettent à se mouvoir lorsque le défunt veut intervenir. La mode des tables tournantes naît alors.
Mais la presse, dans son ensemble, continue à vilipender les deux soeurs, et les Églises se montrent totalement opposées aux pratiques qu'elles préconisent. Des disputes opposent bientôt les deux soeurs et, en 1888, Margaret confesse que tous les phénomènes provoqués sont le résultat de subterfuges. L'histoire du spiritisme manque de tourner court, mais, le 16 novembre 1889, la même Margaret revient sur ses déclarations, affirmant qu'elles lui ont été extorquées contre promesse d'argent... L'incident, en fait, n'a pas de conséquence : des gens trop célèbres, déjà, se passionnent pour ces manifestations, et les organisations spirites, telle que la Société pour la recherche psychique, créée en 1882, réunissent trop d'adeptes.

Source : Les Grandes Énigmes.
Revenir en haut Aller en bas
 

La Naissance du Spiritisme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vos témoignage sur le spiritisme.
» Victor Hugo et Spiritisme
» DIABLE, SPIRITISME, Père SAMUEL ROUVILLOIS
» spiritisme
» Victor Hugo & le spiritisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Entités :: Spiritisme :: Généralités-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Sciences et Savoirs | Esotérisme