Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Fiction] Ma fiction démoniaque. ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astaroth
Prend goût à la discussion
Prend goût à la discussion


Masculin
Nombre de messages : 35
Age : 23
Date d'inscription : 10/06/2012

MessageSujet: [Fiction] Ma fiction démoniaque. ^^   Mar 26 Juin 2012, 22:04

Donc voilà mon récit. Les premiers chapitres sont court mais il grandissent au fur et à mesure, pour les fautes d'orthographe il peut y en avoir quelque une donc désolé. Ma fiction est sous copyright, toute copie ou imitation est sanctionnée par la loi. ^^



Chapitre 1 : L’apparition d’une ombre.

Les Hommes ont peur de l'inconnu et de ce qu'ils ne comprennent pas autant sur le futur, le passé ou le présent mais, ce qu'ils craignent le plus se trouve être leur propre ombre ou plutôt leurs parts d'ombre ce que l'on peut appeler un démon intérieur certain vivent avec cette part d'eux-mêmes dissimulée et cachée, d'autres se comportent tels des animaux vivants du malheur des faibles voilà la vérité de ce monde. Mais existe-t-il de vrai démon voilà une des histoires qui hante le passé, le futur ou qui se passe dans le présent.

Quelque part en Enfer :

Les Démons une race que l'on considère comme maléfique et effrayante, enfermée dans un enfer fumant avec des monstres et les défunts qui n'avaient pas eu accès au paradis. Hélas les gens avaient raison, le Monde des démons était rempli de choses affreuses et sans nom, ou plutôt personne ne voulait chercher à le qualifier.
C'est pourtant dans cette Fournaise qu'un Démon particulier vivait depuis la nuit des temps, dénommé Angelus.
Il était grand avec les cheveux Noirs d'ébènes, les yeux vairons, l'un rouge sang et l'autre aussi bleu que le ciel, une musculature développée et une intelligence hors du commun mais, avec une apparence humaine, seules ses ailes montraient son appartenance à ce monde dévasté, il avait appris à connaître son Monde, même avec tous ses défauts, c'était jusqu'à présent sa maison et son refuge.
Pourtant, dans un sens rien ne le retenait dans cet enfer perpétuel, cela faisait des siècles qu'il côtoyait des démons parlant du monde des humains, avec un certain plaisir dans le regard.
Une chose à savoir les démons ne sont pas bloqués en Enfer ils peuvent très bien partir mais, les anges n'aiment pas lorsqu'ils attirent trop l'attention sur eux.

L'hybride décida que son enfermement était trop dur à supporter, alors il décida de partir visiter le monde des Humains, il pouvait dissimuler ses ailes ainsi que ses pouvoirs particuliers alors Angelus décida d'aller vivre chez les Humains, une expérience qui promettait d'être enrichissante et amusante.
Les Enfers sont composés de cinq territoires ou Niveaux qui reflétaient l'importance et la puissance des Démons.
Angelus appartenait aux niveaux cinq vu sa position de bâtard Mi-Ange et Mi-Démon mais, il possédait en lui un potentiel énorme. Pour son voyage, il ne perdit pas de temps sans famille ni amis à dire adieu, il prit directement son envol en direction du monde des Humains, pour cela il se dirigea vers un portail, qui ressemblait à un trou Noir, la peur le prie, il se retourna et se surpris à hésiter, "pourrais-je revenir un jour ?" voilà la question qui le tourmentait, mais il ne s'agissait plus d'hésiter, il reprit ses esprits et fonça dans le trou Noir.

Des milliers d'étoiles, voilà ce qui entourait Angelus. Il volait avec les étoiles, le transfert semblait durer des heures mais finalement il réapparut sur Terre en pleine nuit à la campagne, il sentit le vent sur son visage ainsi que la senteur du soir, il avait réussi, enfin il était dans Le Monde des Humains, surprit par le froid il s'approcha d'une rivière et vit son reflet dans l'eau, il se rendit compte qu'il était nu et partit donc à la recherche de vêtement. Il prit son envol, et après quelques kilomètres il vit une maison et atterrit avec grâce dans le jardin où se trouvait du linge étendu, un simple jean et un T-shirt noir avec une veste en cuir.

Il repartit dans le ciel, en quelques coups d'ailes, hélas ses ailes avaient troué la veste, "dommage" se dit-il, mais il continua sa route en direction d'une grande ville, ces lumières ses distinguaient dans le ciel avec une beauté à couper le souffle.

Sa nouvelle vie allait pouvoir commencer, et avec cette idée en tête il accéléra son vol vers son futur pour le moins incertain.



Chapitre 2 : Mauvaise manières.

Après plusieurs minutes de vol, Angelus atterrit dans une ruelle sombre de la ville. Il y régnait un calme effrayant, même s'il savait qu'il était le plus gros danger des environs, et donc rien ne pouvait lui faire le moindre mal. Angelus dissimula ses ailes grâce à ses pouvoirs pour passer inaperçu et ainsi il put visiter cette ville humaine. Ce qu'il aperçut, en premier fut les lumières éclatantes nuancées de rouge et de vert d'un hôtel casino.

Il pénétra dans l'établissement mais, fut arrêté par les deux videurs de la réception, l'un était grand et trapu avec des cheveux blonds tandis que l'autre était brun et élancé. Le premier lui adressa la parole :

- "Nous ne voulons pas de jeunes voyous dans notre établissement, avec tes habits en lambeaux et tu ne portes même pas de chaussures"; il se rapprocha et le souleva par sa veste mais le vigile continua de lui hurler dessus, "Raclure, les gens comme toi ne font que polluer notre ville".

- "Arrête tout de suite il n'a rien dit et tu l'agresses sans aucune raison !", intervint l'autre vigile.

Mais sans aucun effort il vit la « victime » de son collègue lui envoyer un coup de genou dans l'abdomen avec tellement de force qu'il percuta le mur en laissant une fissure puis répondit avec dédain :

- "Pauvre Humain les seuls déchets ici c'est vous, mais je ne veux pas perdre mon temps en m'amusant avec vous donc je vais partir. Vous avez une chance de continuer à vivre, alors ne la gaspillez pas."

- "Tu vas payer espèce de rat !" dit le vigile en se relevant puis il fonça sur l'intrus qui avait osé le frapper.

Angelus évita là les coups de poing de son assaillant qui essayait tant bien que mal de toucher sa cible, mais Angelus n'avait pas de temps à perdre donc il arrêta le point qui s'approcha de son visage d'une main et lui tordit le bras, il enchaîna avec un coup de genou dans le visage et le projeta dans la salle du casino. Son œuvre accomplie, Angelus regarda le dernier vigile qui, paralysé par la peur, ne bougeait pas d'un pouce, l'effroi se lisait sur son visage. Pourtant Angelus s'est retenu au maximum pour ne pas le tuer, mais les Humains sont tellement fragiles, il se détourna de ce spectacle et prit la direction de la sortie sous le regard des clients.

Une fois seul il se demanda pourquoi les humains aimaient tant la violence, en fait ils ne sont pas si différents des démons les plus sanguinaires, lorsqu'ils voient une personne qui a l'air faible, ils essayent de la rabaisser voire de la blesser, c'est affreux mais, hélas il n'avait pas le temps pour ça. Il reprit ensuite la route principale, pour admirer les magasins et autres merveilles de cette ville.





Chapitre 3 : Rencontre Inattendue.

Après des heures à visiter cette ville, Angelus vit tout ce qui l'intéressait, il rentra dans une ruelle en vérifiant que personne ne l'avait suivi, et libéra ses ailes. Les cacher était plus difficile qu'il avait pensé mais, les libérer lui procura une grande satisfaction. Il regarda vers le ciel infini, qui avait pris une couleur Ambre avec le lever du soleil, et il pris son envol vers une autre destination. La chaleur du soleil l'attirait donc il se dirigea en direction du Soleil levant.

Voir le Monde des humains en plein jour était magnifique, les rayons du soleil donnaient une teinte dorée au paysage, un spectacle magnifique. Jamais Angelus n'avait vu pareil vue dans son monde d'origine, où seules les pluies de flammes ainsi que les cris de douleur se démarquaient du silence morbide, qui régnait dans son monde, tandis qu'ici le chant des oiseaux était comme une douce mélodie à ses oreilles, telle le chant d'un ange. Pris dans ses songes, Angelus ne fit pas attention et il risquait de se faire voir par des mortels, même s'ils ne lui causeraient aucun problème, des anges responsables de la surveillance de ce monde pourraient essayer de l'éliminer. Ce qui le fit sourire malgré lui.

La violence était monnaie courante et l'accident de la veille, avait fait ressortir ses plus noirs désirs de sang mais, il refusa de céder à cette tentation qui lui causerait du tort.

Alors qu'il volait, le vent lui apporta des odeurs de souffre et de sang et vit au loin une colonne de fumée. Alerté, il s'envola dans cette direction et atterrit quelques minutes, plus tard dans la cour d'une sorte de ferme qui était assez inaccessible par voie terrestre. Angelus remarque un corps calciné dans la cour, une femme selon ces restes, qui partaient vers l'intérieur de la maison en flamme, il décida donc de pénétrer dans cette demeure, et lorsqu'il passa le porche un autre corps était étendu sur le sol recouvert de croûte noire, craquelé, où du sang coagulé se démarquait de ses blessures mais, avant qu'il puisse continuer son inspection, un cri strident se fit entendre en dessous de lui. Il donna un grand coup de poing sur le sol qui s'effondra sous sa force, et atterrit dans ce qui semblait être la cave sous les yeux exorbités d'une jeune fille.

Angelus se rendit compte que ce n'était pas lui qui faisait peur à cette enfant, et se retourna devant lui se dessina la forme d'un autre démon avec un corps rouge sang et ses mains étaient pourvues de griffes étonnamment aiguisées, où perlaient des gouttes de sang, il était un démon « pur » qui selon son odeur et son apparence, était au moins de Niveau trois, la hideuse créature examina l'intrus, avec ses yeux qui ressemblaient à des perles sombres où luisait une grande malveillance.

Le démon renifla l'air avec ce qui s'apparentait à son nez soit deux trous au-dessus d'une bouche remplie de Crocs aiguisés et mortel, puis avec un sourire il commença à parler à son adversaire :

- "Toi, ton odeur me dit que tu ne serais pas humain et en toi je ressens une part diabolique, tu dois être un bâtard, comme cette fille je croyais qu'il s'agissait de la dernière mais, bon je vais rectifier cette erreur de mes propres mains." Puis il ricana tout en s'avancent vers sa proie.

« Bâtard » ce mot résonna dans sa tête, Angelus détestait ce mot qui le mettait hors de lui, alors il n'était pas le seul; une raison de plus pour sauver cette fille. Ses yeux se posèrent sur le monstre, qui était juste devant lui, il fonça sur lui à toute vitesse et le projeta par le trou, qu'il avait fait juste avant, puis il le balança dans la cour de la ferme, il hurla à la petite de ne pas bouger mais, ne sachant pas si elle avait écouté il sortit affronter cette monstruosité.
Une fois à l'extérieur il vit que le démon s'était relevé, et qu'il l'attendait avec un sourire aux lèvres. Une fois face à face le démon pris la parole :

- "Bravo bâtard tu as réussi à me frapper mais, maintenant tu vas mourir."

- "Mourir ! à toi l'honneur espèce de déchet, tu es seulement capable de t'attaquer à des enfants et des mortels sans défense." Rétorqua Angelus.

Le Démon fit apparaître des flammes dans ses mains et les lança sur son adversaire, qui les évita une à une, se rapprochant dangereusement du Démon qui rassembla ses forces et rejoignit ses mains pour lancer une énorme boule de feu, Angelus utilisa la pression de l'air causée par sa création, pour sauter sur le côté, tandis que la boule se perdit dans la grange, qui prie feu aussitôt. Angelus accéléra le mouvement, et se retrouva devant le monstre, il attrapa son bras droit et l'arracha avec force, du sang noir gicla sur son visage et sur le sol, le démon hurla en tenant son moignon mais, Angelus attrapa son autre main et la broya pour ensuite lui asséner un coup de pied qui fit atterrir le démon dans la grange en flammes.
Le démon ressortit en titubant, et regarda son tortionnaire, celui-ci, à peine essouffler se rapprocha de lui tout en parlant calmement :

- "Maintenant tu peux me dire lequel d'entre nous va mourir, je te laisse le droit à une dernière phrase avant de te finir."

- "Je… je serai vengé et toutes les abominations comme toi seront détruites."

Angelus était à portée du monstre, donc il envoya son poing vers le cœur du monstre, qui traversa sans problème le thorax de celui-ci, il retira sa main, avec le cœur dans sa paume et murmura à son oreille « Tu vois j’ai le cœur sur la main » il l’arracha et l’envoya dans les flammes, ainsi que le corps inanimé de ce monstre.

Angelus repartit dans la maison où la jeune fille était restée cachée, il la retrouva la tête dans les genoux, il leva les mains en signe de paix et déclara :

- "Je ne te ferai aucun mal je suis comme toi et je me suis débarrassé de ton agresseur. Quel est ton nom ?

- ...........................

La jeune fille resta muette, la peur et l'effroi se lisait encore sur son visage, Angelus décida de l'amener avec lui avant que les humains arrivent en masse, il vit que les ailes de la petite étaient endommagées, alors il la pris dans ses bras et la portât dehors, la petite ne se débattit pas. Une fois à l'extérieur, Angelus détendit ses ailes et s'envola en direction des nuages car, aucun mortel ne les verra s'ils se déplaçaient au-dessus des nuages. Ainsi Angelus pris son envol, avec la jeune fille dans ses bras sans savoir ce qui les attendrait.





Chapitre 4 : Les Mystères du passé.

La nuit retomba lorsque la jeune fille ouvrit les yeux, elle se trouvait sur un lit moelleux dans une chambre sombre, aucun son ne lui parvenait, jusqu'à l’arrivé d’une ombre à travers la porte et le bruit d’une porte qui s’ouvre. Angelus rentra dans la chambre, après avoir sentit que sa protégée s’était réveillée, il approcha du lit et dit d’une voix douce :

- "Tout va bien, tu es en sécurité. Je ne te veux aucun mal nous sommes semblable tous les deux."

La couvant d’un regard affectueux, il n’avait pas vraiment fait attention à son apparence, elle était fine et assez petite avec les yeux vairon comme tous ses semblables, ainsi que des cheveux argenté, se qui montrait un plus grand, appartenance aux milieux divin des anges, peut-être avait-elle vécu là-bas mais, il continua :

- "Je suis Angelus, Moitié Ange et Moitié Démon, comme toi, nos semblables se sont tous fait tuer lors d’une expédition punitive contre nos géniteurs. Tu te souviens de ce qu’il t’est arrivée ? Ou de ton nom ?

La jeune fille fini par ouvrir la bouche pour la première fois :

- Je m’appel Céleste je ne me souviens de rien, avant mon arriver dans la ferme ou vous m’avez trouvez. Elle reprit son souffle et continua. Je vous remercie d’avoir venger mes protecteurs, ils prenaient soin de moi depuis quelque semaines, avant que cette bête n’attaque mais, grâce à vous elle est morte.

- Tu n’as pas à me remercier ni à me vouvoyer, je n’ais fait que détruire une pourriture, qui aime tuer pour le plaisir même si il semblait te chercher toi.

Après un instant de réflexion, il s’assit dans le canapé et commença à lui décrire le fonctionnement du monde des démons :

- Le Monde des démons est composée de plusieurs caste, de la première avec les démon de sang royale , la deuxième avec les démons de grande famille , la troisième est composée de soldat ou mercenaire, comme celui qui t’as attaquer, la quatrième est surtout habiter par des « paysans » sans véritable pouvoir, et le dernier le cinquième où les rebus comme ils les appellent, sont parqué tel des animaux, je viens de cette dernière, je mis suis caché car vu ma condition d’hybride, je me serait fait tuer, je ne pouvais pas me faire d’amis sans les mettre en danger par ma seule fréquentation.

Je ne me souvient pas de mes parents, ni quel était lors rang, cela n’a hélas aucune importance je suis maître de mon destin.

Céleste l’étudia en détail cet hybride avait fais preuve d’une grande force, pour tuer le monstre qui l’avait attaquer et d’un sang froid étonnant pour ne pas se laisser déstabiliser, elle commençais à l’admirer mais, elle lui demanda :

- Pourquoi me raconter tout ça ? Pourquoi me garder en vie, je vous causerais du tord ?

- Non trop des nôtres son mort pour des fautes que nous n’avions pas commise, et puis je te raconte cela car tu es la première hybride que je rencontre, et tu as besoin de savoir se qu’il peut t’attendre, dans le futur.


Angelus pris son courage à deux mains, et lui dit en la regardas droit dans les yeux :

- Je veux continuer la route avec toi, si tu reste seul d’autre risque de te trouver je pourrais te protéger contre tout ces monstres et avoir de le compagnie ne serait pas de refus.

Céleste était étonner de sa question mais, heureuse qu’il ne la chasse pas. Après un moment d’hésitation, elle mis la main sur son cœur en déclarent du fond de son âme :

- J’accepte j’ai encore énormément de question, et mon passé est encore flou Angelus, je souhaite t’accompagner où que tu ailles.

Angelus sourit, et se releva en direction de la porte et avant de partir, il se retourna et déclara :

- Ton passé nous le découvrirons ensemble en attendant repose toi, j’ai trouvé une maison abandonnée, mais nous allons devoir partir à la tombée de la nuit je te porterais, jusqu'à se que tu retrouve la mobilité de tes ailes. Repose toi bien, je reviens dans quelques heures je vais aller chercher de quoi nous sustenter.

Il referma la porte derrière lui, et se dirigea vers la fenêtre pour prendre son envol. Tandis que Céleste réfléchissait à ces propos.

Elle fini par s’endormir, et dans c’est songe elle se rappela son arriver dans le monde des humain, tous se qui précédais cette période était flou dans son esprit, elle se rappela avoir été récupérer par un fermier et sa femme qui s’appelais Luc et Catania, juste après son accident, elle s’évanouie sur le chemin, suite à cette rencontre quand elle ouvrit les yeux l’homme se pencha vers elle, et l’aida à se lever et pris soin d’elle avec sa femme.
Après plusieurs semaines, le fermier et sa femme gardèrent Céleste qui s’accommoda vite à cette vie mais, hélas cela ne dura pas, car un jour alors que Catania pendait le linge, dehors un horrible monstre apparu dans la cour de la ferme en reniflant l’air, il attrapa Catania par la gorge pour lui demander, où se trouvais la jeune fille qu’ils avaient récupérer elle et son Mari.

Luc entendit cela, et ordonna à Céleste de descendre à la cave paniquée, elle obéit et attendit dans les ténèbres, du sous-sol, elle entendit des bruits de pas dans l’escalier qui menait à la cave, son cœur se sentit léger en pensent qu’il devait s’agir de Luc, pour la rassurer mais, un rire diabolique ce fit entendre, et un monstre rouge avec des griffe apparu les griffes recouvertes de sang, Céleste paniqua elle hurla de toute c’est force, et là un miracle se produit le plafond éclata et un homme tomba devant elle, craignent qu’il se fasse tuer elle regarda en direction du monstre et l’inconnu suivit son regard, ils parlèrent mais elle ne comprit rien tellement elle était paniquée, son sauveur expulsa le monstre de la maison, après un combat une dizaine de minutes, l’homme revint la chercher et l’emmener en sécurité.

Célesta se réveilla paniqué, et elle vu qu’Angelus était là à regarder le soleil se coucher par la fenêtre, de sa chambre elle vit aussi de la nourriture sur la table et des vêtements propre, elle se leva et commença à manger sous le regard curieux de son sauveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Fiction] Ma fiction démoniaque. ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fiction] Ma fiction démoniaque. ^^
» DECOUVERTE D'UNE PLANETE HABITABLE : fiction ou réalité ?
» en troisième l'Histoire à travers une oeuvre de fiction
» narration et fiction
» Débats à la Cité des livres par Non Fiction : C. Fourest, la bioéthique, L. Thuram, M. Rocard, E. Guigou, P. Moscovici, M. Wieviorka

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Espace membres-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit