Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Cinéma] Hellraiser (saga 1 à 9) - fiction.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chinche
Encycoplédie ambulante
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6343
Age : 35
Localisation : Bordeaux
Humeur : ^^
Animal préféré : corbeau
magic code : Mch/de/ta x3- pwm/gr/eg w s- n* d A a+ c* g4+ QH3+ 666 2+ Y2+
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: [Cinéma] Hellraiser (saga 1 à 9) - fiction.   Sam 14 Juil 2012, 15:12

Bonjour, et bien comme convenu voici un petit topic sur Hellraiser.


Pour être dans l'ambiance, écoutez Coil ou Hellraiser de Suicide commando (VNV nation remix), ou code BTK de suicide commando (Blind, torture and Kill, dont le clip est tiré d'un des plus récents Hellraiser.)

Citation de Clive Barker : « Les morts ont leurs artères. Elles défilent, infaillibles alignements de trains fantômes, de rames de rêve, à travers la désolation qui s’étend derrière nos vies, portant un trafic éternel d’âmes envolées. Elles ont leurs panneaux de signalisation, ces artères, et leurs ponts et leurs aires de repos. Elles ont leurs carrefours et leurs croisements. […]Les morts ont leurs artères. Seuls les vivants sont perdus. » Livre de Sang (épilogue) : Jérusalem Street.

Allons-y.

Hellraiser c'est au total 9 films et une pléthore de comics basée sur la nouvelle de Clive Barker, The Hellbound Heart. Ce style littéraire très particulier (mélangeant violence extrême, personnages déjantés) est nommé slatterpunk.

Couverture de l'un des comics:

La saga cinéma a débuté en 1987 : Hellraiser : Le Pacte (réalisé par Clive Barker lui-même) et se termine en 2011 avec : Hellraiser : Revelations de Victor Garcia.

Un autre film est prévu en 2012 mais il s'agit simplement d'un remake du premier.

Voici la base : 1784, Paris. Philippe Lemarchand confectionne un jouet mécanique, un cube, bijou d'orfèvrerie en or et acajou, pour le duc de L'Isle qui s'avère être un grand prêtre de la magie noire. Grâce au cube, de L'Isle, aidé de son domestique Jacques, ouvre la porte de l'Hellraiser et fait venir un démon, qu'il baptise Angélique, dans la peau d'une jeune paysanne fraîchement tuée. Lemarchand observe toute la scène de dehors. Horrifié par ce qu'il a créé, Philippe décide de créer un autre objet pour contrer le Cube. Manquant de patience, il décide qu'il sera plus simple de voler le cube à de L'Isle mais lorsqu'il pénètre chez le duc, celui-ci est mort. Angélique est désormais sous le pouvoir de Jacques qui lui ordonne de tuer le fabriquant de jouets. L'épouse de Philippe arrive à temps pour recueillir son témoignage. Sa lignée devra trouver le moyen de réparer sa faute. Angélique, aidée de Jacques, construit d'autres Cubes. Son but est de créer un Cube qui ouvrira les portes de l'Hellraiser pour toujours.

Donc on a en gros une équipe qui cherche à faire venir les Cénobites (habitants de l'Hellraiser) pour que l'enfer soit sur Terre, et une autre qui cherche à détruire les passages. Et au milieu de tout ça, un tas d'humains qui par curiosité, avidité ou envie, se retrouvent dans l'histoire.

En général ça commence par une jolie trouvaille (un des cubes) qu'on ouvre, qui se présente comme un puzzle en 3D et qui selon comment on le manie peut vous tuer, vous transporter, vous attraper avec des crochets pour vous emmener dans l'Hellraiser.

C'est un genre de Jumanji (pour ceux qui ont vu le film) en version beaucoup plus gore.

Les cénobites sont les habitants de l'Hellraiser, on dirait des humains ayant subi des tortures, et souvent vêtus de cuir, le plus connu étant Pin-head (celui qui est illustré au-dessus). La torture qu'ils ont subi et qui les a déformé peut être liée à leur vie passée, à leur façon dont ils se sont emparés du cube ou qu'ils y ont "échappé". Certains des cénobites semblent apprécier autant que haïr les tortures auxquelles ils tentent d'échapper.

Hop un portrait de famille :

« Certains liens sont faits pour être rompus et d'autres sont invisibles. Il est parfois préférable de ne jamais parler de certaines terres car elles bordent l'enfer. » Clive Barker’s Undying, Histoire d'Oneiros par Otto Keisinger.

En plus de son ambiance assez glauque et ses personnages bien tordus, ce film était un des premiers à mettre en scène un masochisme extrême et du cuir.

Déconseillé aux moins de 18 ans... et aux personnes ne supportant pas la vue du sang ou la méchanceté injuste.

Que trouve-t-on de "magique" ou de surnaturel dans ce film?

- Un hypersigil (sigil en 3D) ou artefact avec ce cube qui permet de communiquer entre 2 mondes et qui semble parfois avoir sa propre personnalité :


- Ce cube contient un autre sigil en 2D celui-ci :


- Des personnages inquiétants (entités ou humains on en sait plus trop bien, avec des capacité comme entendre sans oreilles, se téléporter, etc.
- Des pactes (il y a toujours des humains assez bêtes pour les accepter).
- Un genre de monde se manifestant au travers de rêves ou de visions.

Cette saga a inspiré beaucoup d'artistes, comme par exemple des illustrateurs de cartes magic :


Et aussi des fabricants de puzzle, etc., etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magiemetapsychique.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Cinéma] Hellraiser (saga 1 à 9) - fiction.   Sam 14 Juil 2012, 16:12

Euh... chinche tu vas un peu à l'envers de ce qu'a voulu Clive Barker là...

Je m'explique :
- Le seul synopsis que tu nous donne est celui du quatrième épisode, complètement désavoué par les auteurs originaux de la licence (ils l'ont d'ailleurs revendus après).
- Les films signés Alan Smithee sont rarement les meilleures références dans une saga, quelle qu'elle soit.
- Jumanji est plus récent que ce film.
- Le fait que les cénobites aient un attribut (souvent l'instrument qui a causé leur damnation) les rapprochent des saints chrétiens, cela m'étonne de la part de chinche de ne pas le faire remarquer.
- Mouais moi mon sang ça va, mais je n'aime pas le sadisme pour rien... très bon point Chinche!
- Bravo! Il y a beaucoup d'humains assez bêtes sur ce forum pour accepter un pacte en échange d'un petit service...

Pas mal comme sujet mais à mon sens les deux premiers épisodes sont de loin les meilleurs... chinche please!
Revenir en haut Aller en bas
Killerkev
Très bavard(e)
Très bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 561
Age : 24
Localisation : Partout et nulle part à la fois ^^
Emploi/loisirs : Musique, Kung fu, sorties entre amis, créativité...
Humeur : Toujours de bonne humeur ;)
Animal préféré : Scorpion
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: [Cinéma] Hellraiser (saga 1 à 9) - fiction.   Sam 14 Juil 2012, 16:27

J'approuve, ce film c'est de la patate, une grande réflexion sur le sado-masochisme Smile (sans que je le sois particulièrement) et le 3ième : Hell on heart, (Motorhead a composé une musique juste pour le générique de fin) est énorme, bien gore, bien bordélique, un film d'horreur en puissance. Very Happy
(Tu m'as donné envie de continuer à regarder la suite, merci. x))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chinche
Encycoplédie ambulante
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6343
Age : 35
Localisation : Bordeaux
Humeur : ^^
Animal préféré : corbeau
magic code : Mch/de/ta x3- pwm/gr/eg w s- n* d A a+ c* g4+ QH3+ 666 2+ Y2+
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: [Cinéma] Hellraiser (saga 1 à 9) - fiction.   Sam 14 Juil 2012, 16:59

Citation :
Jumanji est plus récent que ce film
C'était pour une comparaison pour ceux qui ne connaissent pas Hellraiser Very Happy peu importe si ce film est sorti avant ou après.

Citation :
Les films signés Alan Smithee sont rarement les meilleures références dans une saga, quelle qu'elle soit.
Heu j'ai jamais dit ça, et Clive Barker n'a pas renié le scénario présenté dans le 4, puisque c'est tiré de ses idées...!

Pour les cénobites, c'est plutôt des démons que des saints hein selon ta définition.

Je suis d'accord pour dire que les meilleurs sont les premiers films. ^^

---> Effectivement j'ai aussi zappé de parler de l'Hellraiser qui est un "labyrinthe sans fin", mais au milieu duquel, on trouve léviathan, un monstre trapézoïde créateur ce cet univers.
Bizarre de trouver un milieu à une chose qui n'a pas de taille vu qu'elle est infinie!


Dernière édition par Dragonfly le Dim 15 Juil 2012, 23:12, édité 1 fois (Raison : Multi.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magiemetapsychique.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Cinéma] Hellraiser (saga 1 à 9) - fiction.   Sam 14 Juil 2012, 18:18

Désolé chinche mais j'ai fait mes commentaires au fur et à mesure que je lisais (et je suis encore un fois désolé...).

Il n'empêche que selon moi il faudrait un post pour chaque épisode... prends le temps de te poser chinche, pour parler moins subjectivement.

Les démons pour certains sont des saints pour moi.

La chronologie est la base, dès qu'on s'intéresse un minimum à l'histoire. Mais je sais que (presque) tout le monde ici se contrefout de l'Histoire!

De toute façon j'espère que Clive Barker (qui est lui aussi prêtre luciférien mais plus vendeur que moi) aura réveillé l'attention de pas mal des trolls de ton forum.

Je suis méchant et espère rester méchant envers les pauvres gars qui pullulent sur ce forum et qui prennent les psyballs comme d'innocents jouets. Moi le choc en retour a été léger pour les quelques années de bonheur que j'ai pu avoir...

Avis aux amateurs... faites gaffe!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cinéma] Hellraiser (saga 1 à 9) - fiction.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Cinéma] Hellraiser (saga 1 à 9) - fiction.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Cinéma] Hellraiser (saga 1 à 9) - fiction.
» [Cinéma] Le Labyrinthe de Pan - fiction.
» Cinéma : Joyeux Noël
» DECOUVERTE D'UNE PLANETE HABITABLE : fiction ou réalité ?
» l'Apocalypse au cinéma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Le café des Arts :: La magie dans l'art :: Cinéma-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit