Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Athanaël
Madame Trébonez
Madame Trébonez
avatar

Masculin
Nombre de messages : 394
Age : 27
Localisation : Là où vadrouille mon esprit
Emploi/loisirs : Artiste, medium et tarologue
Humeur : Cela dépend de l'énergie qui m'accomagne
Animal préféré : Les minous !
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides   Mar 05 Fév 2013, 23:27

*
*
*

Je me trouve au beau milieu d'une foule, pressé par les individus qui se massent de tous côtés dans un mouvement unidirectionnel. Je suis enfermé dans un lieu où il y a du carrelage aux murs, dans les couleurs blanc et bleu. C'est ignoblement impersonnel et froid, out comme l'attention que me portent les personnes tout autour de moi, qui me laisse dans leur ignorance la plus complète. Je suis le seul à ne pas me mouvoir, observant, cherchant un repère.

Après quelques minutes, je me soumets au désire de suivre le flux humain, allant donc dans la direction du "troupeau". Je sors par ce qui semble être une bouche de métro - je suis à Paris ! A cet instant, le décore n'est plus le même et, toujours dans ma peau et mon corps, je suis avec un groupe de personnes (4) devant une voiture noire. Je sais que je dois chercher Notre-Dame, cathédrale magnifique de Paris, mais c'est bien la seule chose dont je suis sûr. Nous sommes sur le bord d'une longue rue bordée de grands arbres. Pas de maison vraiment apparente ; cela ressemble à un cartier calme. La discussion arrivant à sa fin, ce petit monde prend place dans le véhicule et démarre. Il me faut du temps pour réaliser la logique ou même l'utilité de la scène, scène que je ne contrôle pas. Lorsque je réalise que je ne pourrai pas gagner Notre-Dame à pied - je sens que je suis limité en temps, comme si je ne devais pas manquer quelque chose à une heure dite - car la distance est trop longue, je cours après la voiture mais, hélas, la distance qui nous sépare se creuse et personne ne me voit paniquer. Persuadé que ma condition humaine ne suffira pas à me faire économiser du temps, voilà que je me mets à quatre pattes pour me déplacer aussi vite qu'un "chien". Je franchis les obstacles avec une facilité déconcertante, sautant par dessus les barrières ou les pierres avec l'aisance d'un cabri. Je cours à en perdre haleine.

Je me trouve, après une bonne course, devant un édifice religieux autre que le but recherché, surement une église de banlieue. J'entre. Dès l'instant où je suis à l'intérieur - je ne contrôle pas encore le rêve à ce stade - du bâtiment, je sais que la personne que tantôt j'incarne, tantôt j'observe comme en dehors du corps, n'est pas moi. Je sais que ce que je vis et vois ne me concerne pas vraiment. C'est d'un jeune prêtre d'environs vingt-trois ans dont il est question ici. Je sens une émotion empreinte de colère, enracinée dans une idée révolutionnaire, pleine de courage. Il... je... nous nous apprêtons à prendre la parole devant un dizaine de personnes. Nous sommes très peu nombreux. Les fiches à peine tapées sur le pupitre que le prêtre prend la parole :

<< Nous aimons différentes choses, nos peurs sont variées et notre système de pensée est individuelle. Nous ne sommes pas inscrits et encore moins soumis dans une évolution universelle. Nous sommes libres ! [...] >

Deux individus parlent entre eux sans faire attention à leur volume cependant qu'un autre ricane. Le prêtre observe d'un sale oeil, marquant une pose agacée...

<< [...] Nous sommes libres dans nos actes personnels, libres de faire tomber les barrières comme ce sont celles qui définissent notre normalité et notre moralité, avec toute la tolérance et le bon sens que notre race nous permet, car personne, aucune dogme ni aucun droit ne possède la divine permission de nous astreindre. >>

Alors que la maigre assemblée s'amuse de ce qu'elle prend comme un théâtre religieux, le jeune homme voit rouge d'un coup, plie ses écrits et sans grande colère exprimée explicitement, il tourne les talons et s'en va, aussi perdu dans sa destination que ce que je l'ai été dans mon arrivée dans ce monde onirique. << Nous sommes de science et pourtant si primaires face à la machine du changement. >>, pense-t-il.

Il marche d'un pas lourd et affirmé. Il veut emprunter le métro, entre dans une bouche et descend les marches. Dans son cheminement, il arrive à un croisement, où le choix doit être fait de prendre la voie de gauche ou la voie de droite. Ce sera la gauche ! Il se renfrogne dans sa frustration quand, tout à coup, il entend une voix, ce qu'il pense et se fait surprendre à être la voix de Dieu : << Vas-y, même si tu n'y est pas invité ! Ne manque pas ta chance !>>. Il s'arrête net. Il réfléchit qu'un très court instant, regarde sa montre, puis fait volte-face. Reviens sur ses pas et prend alors la voie de droite. Il court, visiblement pressé, également.

Je reviens à moi, à nouveau au milieu de cette première foule qui m'oppressait. Cette fois, je prends conscience de mes membres, de ma présence. J'arrive à voir les gens, leur visage, leurs émotions... je contrôle le rêve ! Je réalise que tout ce que je viens de voir n'aura été que visions. Les gens autour de moi sont constitués de prêtres, de rabbins, de moines, de nones, de croyants... c'est une véritable exode religieuse ! Notre-Dame me reviens. Quelques mètres plus loin, dans ma marche, je reconnais l'endroit où le jeune prêtre de ma vision entendit Dieu lui conseiller "d'y aller quand même". Je ne comprends rien mais je suis mon intuition qui me dicte de suivre le chemin qu'il a emprunté aussi. Je cours, encore, mais cette fois, j'ai l'impression que cela sert vraiment et pas juste pour une symbolique. Je cours, j'évite les gens, demande pardon, me heurte au langues étrangères, puis, après cinq minutes, je sors au pied de Notre-Dame de Paris. L'édifice est gigantesque et, fait qui ne me semble pourtant pas sorti de la réalité lorsque je le rêvai, la cathédrale n'a qu'une moitié ! Seule la moitié droite de l'établissement est construite, comme si ce fut une maison de poupées. La foule est encore plus massée que dans les dédales du métropolitain.

Le ciel est beau et il fait chaud. Dans le champs de vision, il n'y a que les arbres entourant la cathédrale. Nulle maison, nulle route. Juste la nature. Au centre de tous, je semble être moi-même un représentant d'une religion quelconque ; je suis un pratiquant païen. Même si je ne sais toujours pas pourquoi je suis là, mon désire est de me rapprocher du coeur de la bâtisse vu qu'il s'y déroule ce qui a déplacé tout le monde, je suis curieux. Arrivé à bonne distance, je comprends que ce sont des figures emblématiques de toutes les religions du monde qui sont en train de tenir une sorte de conférence dans laquelle sont traitées les "vérités". Je réalise la raison qu'avait le jeune prêtre d'être présent, seulement, seuls les grands hiérarchiques ont l'autorisation d'être là.

Ma fibre de médium s'éveille tout à fait. Je me sens étrangement bien puis mal à la fois. L’atmosphère gagner en densité. Cela devient oppressant, à tel point que le malaise se fait aussi sentir chez les moins sensibles. D'instinct, je regarde le ciel azur. Des formes translucides et inconnues, de taille titanesque, commencent à apparaitre. Cela n'est franchement pas flagrant car personne n'en semble inquiété. Pourtant c'est là, et bien là, comme une masse invisible aux mortels, planant au dessus de nos têtes, au dessus de la cathédrale, du côté où celle-ci n'est pas construite. L'homme d'église nous parle, il diffuse à la population de fidèle la "vérité" de sa religion, les principes que les hommes doivent connaitre. Je ne peux m'empêcher de penser à mon jeune prêtre, se frayant un chemin pour pouvoir faire éclater sa propre vérité qui, à mon sens, sonnait mieux à mes oreilles que le discours actuel d'un soit-disant élu de Dieu.

Lorsqu'il arrive sur le sujet que la force de Dieu n'est disponible que par des hommes d'église, le ciel est parcouru, depuis l'horizon derrière nous jusqu'à l'horizon devant nous, par un jet de lumière éclatant. L'onde le traverse aussi rapidement qu'un clignement de paupière. L'incompréhension et la panique gagne les personnes qui l'ont aperçu. A peine dix secondes après, la lumière est devenue plus forte que jamais et, ce qui semblait demeurer invisible, translucide et informe jusqu'ici, a soudain pris un visage. Plusieurs visages même. De proportion plus grande que ce que nous n'ayons jamais vu, d'une puissance inégalée et, toujours translucides mais parfaitement perceptibles, cinq énormes trônes d'apparence de pierre blanche se sont matérialisés, portant chacun une personne, asexuée. Le spectacle se déroule à hauteur du plafond de la cathédrale mais donne sur l'extérieur, les cinq trônes côte-à-côte, en léger cercle. Ils ne sont pas très haut au final mais ils semblent remplir l'entier du ciel, comme s'ils l'avaient fendu pour nous dévoiler une dimension encore plus grande que ce que nos yeux pourrait contempler. Plus personne ne parle, pas même les membres des églises avec leurs belles phrases.

L'un des cinq prend la parole et annonce qu'ils sont les "cinq Saints de la Lumière". Des cris s'élèvent de la foule, devant leurs formes empruntes de bleu et de blanc laiteux qui nous fixent. Sa voix rempli tout l'espace et elle vibre en chaque chose. Tout comme un arc-en-ciel est révélé par le soleil dans la pluie, ici, il semblerait que ce soit le même genre de phénomène. Le soleil les dévoile dans l'air. Ils sont majestueux et imposants. Lorsque le deuxième prend la parole, il nous affirme que leur présence n'a pas de préférence et qu'ils aideront n'importe qui et que leur force n'est pas le monopole des religieux. Moi, je sais qui ils sont. En tant que païen, je les ai toujours senti, ces Guides, ces Saints titanesques. Je pose un genou à terre et joins mes mains en me courbant devant eux. Autour de moi, les gens s'interrogent et, déjà, d'autres m'imitent. Quand le troisième prend la parole, toujours aussi ferme que les deux autres, aussi calme mais néanmoins tonitruante, l'entier de la foule s'agenouille. Il dit qu'il fera se courber devant LEUR vérité n'importe quel menteur et que l'homme ferait mieux de ne pas s'approprier un pouvoir car il n'en a aucun droit. Il dit que nous sommes libres de toute pensée, de toute pratique. Les deux derniers Saints ne parlent pas. Il nous regardent à l'instar des trois auditeurs, avec un regard neutre mais soutenu. Je relève la tête pour contempler la scène divine qui se joue. Ces présences sont aussi irréelles que gigantesque. Aussi effrayante de rassurante. Je me plonge dans leurs yeux, à eux qui semblent avoir la possibilité de se plonger personnellement dans tous les regards à la fois.

Fraichement arrivé sur la scène, le jeune prêtre se place juste en dessous de leur présence en étant, seul, encore debout pour nous réciter le même sermon que j'avais visualisé. Une fois finit, les cinq trônes se sont dissipés dans le ciel comme de la fumée au vent, leur visages s'effaçant en dernier. Jusqu'au bout, leurs yeux nous ont fixé.



Sur cette image, je me réveille dans mon lit, il fait jour. Je me répète la phrase du jeune prêtre...

Après toute une journée, le rêve est encore tellement présent et les Saints on laissé une telle marque en moi, que je suis persuadé que ce n'était pas qu'un simple rêve. Je devais le communiquer ! Smile

Apparemment, les Guides sont bien présents pour tout le monde... n'en doutez pas, moi je peux vous le dire ! .__.


*
*
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://murmures-infinis.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides   Mer 06 Fév 2013, 14:35

Bonjour,

Puis-je te donner mon avis pour ton rêve ?

La foule c'est la manière dont tu relies aux autres, on voit ici qu'ils vont dans tous les sens cela symbolise ton énergie qui s'éparpille par ci et par là dans plusieurs directions .

L'enfermement représente pour moi le fait que tu te sentes prisonnier dans ton désir d'avancer, d'évoluer. Le blanc reflète la lumière et la pureté et le bleu la spiritualité peut-être te sens-tu prisonnier car tu as du mal à savoir dans quelle direction aller pour avancer sur ton chemin .

C'est un rêve hautement spirituel pour moi et je pense que tu as dus avoir une sensation forte en te réveillant .

Par la suite, on voit que tu cherches à avancer mais en suivant plusieurs avis ( quand tu dis le troupeau ), on a l'impression que c'est à contre coeur . Le groupe de 4 personnes représentent des fragments de toi comme toutes les autres personnes ici présentee, c'est l'ébauche de tes entreprises et de tes édifices avec la voiture, on se rend compte que cela a rapport à la manière inconsciente dont tu voyages quant au caractère spirituel d'où le coté Notre Dame . le fait que tu regardes dehors montre que tu observe et cherche un point de repère niveau spirituel. Lorsque tu te transformes en " chien " et que tu surpasses les obstacles, on fait alors écho à ta propre part animale, ton " animus ", une manière de dire que tu dois te retrouver avec cette partie de toi en tant qu'alliée pour ne pas dire ( tu connais surement l'expression " le chien est le meilleur ami de l'homme" )

Lorsque tu te retrouves devant l'édifice religieux, on te montre encore plus que tu dois te montrer ouvert à d'autres formes de spiritualité ou de croyances. C'est une manière de te dire de montrer ouvert et cela se verra plus tard. Le jeune prêtre représente le coté presque initiateur de la manière dont tu regardes les religions ou globalement la manière de et relier aux autres croyances mais c'est comme je l'ai dis tous les personnages ici de ton rêve sont des fragments de toi et on voit que cette partie de toi est empreinte de colère, révolutionnaire et le courage. Quant au nombre dix, il représente l'univers, le macrocosme, l'unité, l'univers c'est la manière de se lier à un ensemble .

Pour les paroles, c'est disons ton âme ou ta conscience qui s'exprime ( j'ai du mal à m'expliquer là-dessus mais tu comprendras peut-être )

Les deux individus qui ricanent représente la dualité mais aussi ta manière de et conduire en somme peut-être n'es-tu pas attentif à d'autres formes de croyances. Le prêtre montre que tu cherches à imposer ton propre point de vue et que tu regardes salement ceux qui n'écoutent pas ou ne suivent pas tes propres croyances.
On voit que tu as une certaine intolérance à ceux qui ont des points de vue qui différents des tiens, tu ne te montres pas assez compréhensif, le rouge fait écho à la colère, la brutalité, la violence et c'est la manière dont tu regardes les autres croyances autres que les tiennes ou celle qui diffèrent de la tienne .

Le métro ou la manière de te diriger dans un sens ou l'autre, la voie de gauche ou de droite actuellement tu sembles avoir un tiraillement et tu es un peu coté de gauche ( la voie de gauche ) et ( la voie de droite ). Ce qui est pas commun c'est entendre la voie de Dieu dans ce rêve et oui Dieu pour certains parlent dans les rêves enfin bref passons. Cela fait écho à une certaine disons dialectique des âmes ou comment comprendre ce que elle nous exprime. Ici, je pense que l'on te dit, même si tu n'es pas d'accord avec eux, il est bon d'apprendre et de voir ce que l’autre coté te dit car Dieu est un tout ....

On voit aussi que c'est par ce choix de t'ouvrir que ta spiritualité n'est plus oppressée ou enfermée. Le fait que tu contrôles ce rêve montre que tu n'es plus entravé d'une manière ou d'une autre et par ainsi tu es libre d'explorer ta conscience ou ta partie spirituelle. L'exode religieuse n'est pas anodin dans ton expression c'est la manière dont tu vas observer et vivre en accord avec d'autres croyances. Tes bases sont plus stables et désormais plus riches aussi puisque tu te retrouves aussi à ton lieu fixé ( Notre-Dame ) même si tu te heurtes à certaines incompréhension ( les langues étrangères ...) .

Les arbres entourant la cathédrale montrent l'âme, la Terre et aussi l'épanouissement spirituel. Le fait que tu sois un pratiquant païen ? Il faudrait peut-être que tu regardes le coté païen pour comprendre ...La réunion et les traitées des " vérités " pour moi cela veut dire que chaque religions et croyances forment un tous et que chacun forme ensemble une vérité.

Tu observes, devient plus attentif ... Ici, on confronte le prêtre avec l'homme d'église, on voit que malgré le fait que tu puisses évoluer, le coté prêtre domine toujours. En même temps c'est ton rêve mais il me semble que l'on te demande de faire très attention à ces deux points de vue et manière de s'exprimer .

Avant dernier paragraphe Pour moi le jet de lumière symbolise ta volonté de faire entrer la lumière dans ta spiritualité. Les 5 trônes symbolisent des domaines et aussi des savoirs et des connaissances et en partie une compréhension du domaine sacré. C'est par le savoir que l'on peut vivre en paix et en communion avec autrui et par là-même faire entrer une jolie lumière chez soit .

Scène digne de l'Apocalypse de Saint Jean. Cela va t'étonner mais on est pas loin selon moi. Je pense que ce paragraphe t'es très personnel en somme ....


Et oui les guides sont présents partout ...

Voilà, j'espère que tu ne m'en voudras pas d'avoir voulut te donner une interprétation.

Cordialement




Dernière édition par Athanaël le Jeu 07 Fév 2013, 20:52, édité 1 fois (Raison : Gramm. / Otrho. / Ponctu. / Conjug.)
Revenir en haut Aller en bas
Ethéria
Très bavard(e)
Très bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 500
Age : 39
Localisation : Dnkerque
Humeur : en mode &quot;LOVE&quot;
Animal préféré : Ma renarde et mes dragon(ne)s ^^
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides   Mer 06 Fév 2013, 15:51

merci d'avoir raconté ton rêve mon ami ....c'était plaisant a lire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanaël
Madame Trébonez
Madame Trébonez
avatar

Masculin
Nombre de messages : 394
Age : 27
Localisation : Là où vadrouille mon esprit
Emploi/loisirs : Artiste, medium et tarologue
Humeur : Cela dépend de l'énergie qui m'accomagne
Animal préféré : Les minous !
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides   Jeu 07 Fév 2013, 22:14

ANTITOUT :

Citation :
a foule c'est la manière dont tu relies aux autres, on voit ici qu'ils vont dans tous les sens cela symbolise ton énergie qui s'éparpille par ci et par là dans plusieurs directions .

Alors justement non. Je parle d'une foule "unidirectionnelle". Le monde se presse donc dans un élan de mouvement commun à tous --> un troupeau dans le même sens (ce qui est frappant en fait pour moi quand je le rêve.)


Citation :
L'enfermement représente pour moi le fait que tu te sentes prisonnier dans ton désir d'avancer, d'évoluer. Le blanc reflète la lumière et la pureté et le bleu la spiritualité peut-être te sens-tu prisonnier car tu as du mal à savoir dans quelle direction aller pour avancer sur ton chemin .

Je sais parfaitement où je vais et, fait qui en étonnera, je sais exactement et plus que jamais où je suis et comment évoluer. Je me sens bien et sans soucis d'un point de vu tant spirituel. Pour la vie de tous les jours, il résulte en effet un aspect d'entrave mais il m'est très facile de passer par dessus. L'enfermement dans ce contexte est surout le symbole que je ne suis pas encore confronté à des énergies externes ; même si le monde représente la grandeur des échanges et des influences, je ne vois pas leurs visages et leur direction unique ne représente donc pas les "gens" mais le flux énergétique.


Citation :
Par la suite, on voit que tu cherches à avancer mais en suivant plusieurs avis ( quand tu dis le troupeau ), on a l'impression que c'est à contre coeur . Le groupe de 4 personnes représentent des fragments de toi comme toutes les autres personnes ici présentes, c'est l'ébauche de tes entreprises et de tes édifices avec la voiture, on se rend compte que cela a rapport à la manière inconsciente dont tu voyages quant au caractère spirituel d'où le coté Notre Dame .

Il faut bien comprendre que, dès le début, je sais que je rêve, mais je ne peux pas contrôler le rêve tout de suite car j'ai des éléments à observer avant. Je ne suis pas le "troupeau" à contre coeur - je me trouve planté là sans avertissement ; je passe plutôt outre mon désire de "savoir pourquoi" au profit de me laisser guider (la foi).

Pour ce qui est du groupe de personnes, là j'avoue ne pas bien comprendre la scène mais l'aspect voiture est intéressant de ce que tu m'en dis. A méditer.


Citation :
le fait que tu regardes dehors montre que tu observe et cherche un point de repère niveau spirituel. Lorsque tu te transformes en " chien " et que tu surpasses les obstacles, on fait alors écho à ta propre part animale, ton " animus ", une manière de dire que tu dois te retrouver avec cette partie de toi en tant qu'alliée pour ne pas dire ( tu connais surement l'expression " le chien est le meilleur ami de l'homme" )

Pour les repères spirituels, pareil : J'ai ce qu'il me faut. Pour ce qui est de la transformation canine, dans mon rêve, je me conduis comme un chien, mais je reste humain (j'ai pas du me payer l'air con !! x'D). Cela pourrait d'autant plus représenter l'aspect du refus de l'animalité, hors, je suis en parfaite harmonie avec mon instinct animal et ma forme "totem". Le fait de passer les obstacle, même si ta théorie de l'entrave précédente (l'enfermement) me correspondait, cela symboliserait que j'ai surpassé cela. Pour moi et avec ce que j'en ai ressenti, cette scène, avec l'oubli de monter dans la voiture pour gagner du temps, expose surtout le doute ou l'ignorance qui m'a longtemps laissé sur - littéralement - "le côté de la route". Fait totalement réglé aujourd'hui.


Citation :
Lorsque tu te retrouves devant l'édifice religieux, on te montre encore plus que tu dois te montrer ouvert à d'autres formes de spiritualité ou de croyances. C'est une manière de te dire de montrer ouvert et cela se verra plus tard. Le jeune prêtre représente le coté presque initiateur de la manière dont tu regardes les religions ou globalement la manière de et relier aux autres croyances mais c'est comme je l'ai dis tous les personnages ici de ton rêve sont des fragments de toi et on voit que cette partie de toi est empreinte de colère, révolutionnaire et le courage. Quant au nombre dix, il représente l'univers, le macrocosme, l'unité, l'univers c'est la manière de se lier à un ensemble .

L'ouverture aux autres horizons, aux autres idées ou religions ... que le Ciel me frappe si je ne l'ai pas ! :P
Pour le côté initiateur, aussi juste soit-il (à mon avis, et visage intéressant de ton interprétation) n'est pas approprié car je dis clairement que ce prêtre est un autre que moi. J'ai conscience dans ce rêve que ce personnage n'est pas moi. Je peux l'incarner, mais cela n'expose que ma manière de fonctionner en tant qu'empathe ; je me retrouve toujours dans la peau de celui ou de celle que je "sens", passants par le flot émotionnel justement. La manière dont je regarde les autres croyances ... à méditer mais, personnellement jugée bonne. Pour le nombre de personne, au final je ne peux affirmer un chiffre précis... je dis "une dizaine" car je n'ai pas vu précisément. J'ai senti.


Citation :
Pour les paroles, c'est disons ton âme ou ta conscience qui s'exprime (j'ai du mal à m'expliquer là-dessus mais tu comprendras peut-être )

Les deux individus qui ricanent représente la dualité mais aussi ta manière de et conduire en somme peut-être n'es-tu pas attentif à d'autres formes de croyances. Le prêtre montre que tu cherches à imposer ton propre point de vue et que tu regardes salement ceux qui n'écoutent pas ou ne suivent pas tes propres croyances.
On voit que tu as une certaine intolérance à ceux qui ont des points de vue qui différents des tiens, tu ne te montres pas assez compréhensif, le rouge fait écho à la colère, la brutalité, la violence et c'est la manière dont tu regardes les autres croyances autres que les tiennes ou celle qui diffèrent de la tienne .

Les paroles qui sortent ne sont pas les miennes car issu d'une personne autre que moi dans le rêve. Au final et au réveil, OUI, cette phrase est une facette inconsciente ce moi, mais pas dans le rêve. Comme si ce prêtre fut un "moi d'avant" (ce qui me fait être d'accord avec ton analyse d'un deuxième visage ... mais seulement en second temps).

Et... NON, ferme et catégorique ! Je ne cherche aucunement l'imposition de ma vision. Je m'efforce et est en perpétuel conflit interne pour analyser chacun de mes gestes pour que toujours je conserve mon fer de lance : L'ouverture, l'acceptation et la compréhension. Je recherche par excellence les avis autres que les miens car ils me font évoluer par synthèse. Donc non, cette analyse n'est pas appropriée à mon fonctionnement. Je ne possède pas la moindre once de violence ou de brutalité lorsque je regarde d'autres mouvements. Cependant, les orientations extrémistes et "aveugles", là, j'ai en mon fond, en effet, une colère immense, mais que je conserve en moi car je ne veux pas correspondre à cela. J'ai des principes, je m'y plie, sans pour autant renier mes émotions.

Dans ce rêve, le prêtre s'énerve car il sait qu'il n'est pas à sa place dans son église miteuse. Il sait que quelque chose de plus grand se joue autour de lui et il ne peut plus juste rester là et ne plus être acteur du changement commun ou même universel, d'où peut-être son discours (hummmm j'y avais pas pensé 0.0 merci Smile ). Les deux personnes qui ricanent, pour moi, sont la présence des ignorants (qui se rient du savoir) dans ce monde, des sceptiques, des idées contraires qui peuvent combattre dans un sens général.


Citation :
Le métro ou la manière de te diriger dans un sens ou l'autre, la voie de gauche ou de droite actuellement tu sembles avoir un tiraillement et tu es un peu coté de gauche ( la voie de gauche ) et ( la voie de droite ). Ce qui est pas commun c'est entendre la voie de Dieu dans ce rêve et oui Dieu pour certains parlent dans les rêves enfin bref passons. Cela fait écho à une certaine disons dialectique des âmes ou comment comprendre ce que elle nous exprime. Ici, je pense que l'on te dit, même si tu n'es pas d'accord avec eux, il est bon d'apprendre et de voir ce
que l’autre coté te dit car Dieu est un tout ....

Le métro en tant que tel, en tant que véhicule, OUI, je dirais comme toi. Là il est ici question des couloirs qui mènent au véhicule. Nous sommes dans le stade juste avant de passer à l'acte de "se diriger". Nous en sommes plutôt à l'analyse, à la réflexion d'un chemin à prendre. La phase de maturité d'une idée ! Dieu prend ici parole comme étant un guide emblématique voire universelle. "La Voix"... le Verbe ... "rendre possible". Il soutient les désire de celui qui demande son aide au final (prêtre = dévoué à Dieu, ici). Déjà là, on voit le soutien omniprésent de l'être de conscience supérieure pour tout système de pensée, de projet, de réalisation. N'oublions pas cependant que ce prêtre n'est pas moi... Pour ce qui est du conflit des langues, ton analyse n'est pas à ignorer ! Moi ce que j'en retiens surtout, c'est que, même dans ce stade du rêve, je n'ai toujours pas d'assurance de la compréhension de mon environnement. La foi est donc encore et toujours la seule possibilité ---> écouter Dieu, se diriger dans le "flou".

Ici se trouve l'axe charnière entre le prêtre et moi. Je reviens à moi, dans toutes les possibilités d'un rêve lucide, à l'endroit même où le prêtre est passé/passe/passera (le temps n'est pas indiqué). Tout cela, je comprends dès ce moment que ce fut une vision... dans une vision ! Très déroutant si on réfléchit à la chose 0_o . Il m'aura donc fallut voire un tableau cent fois plus vaste que ma simple condition pour comprendre l'univers du rêve, l'univers de ce qui se jouait là. La symbolique est : Ouverture (en effet), compréhension, analyse, recherche voire étude d'un sujet. Dans ma pratique, je dirais qu'en permanence, je suis "activé" avec ces éléments. Ma tête ne se repose jamais vraiment en fait ... j'analyse en permanence et, quasiment tout le temps, je prends le même recule que ces scène (Ma personne --> regarder le monde --> regarder au-delà du monde --> revenir à l'individualisme --> revenir à ma personne --> enfin comprendre le monde.) Qui a dit que c'était facile l'ésotérisme déjà ??? (lol).


Citation :
On voit aussi que c'est par ce choix de t'ouvrir que ta spiritualité n'est plus oppressée ou enfermée. Le fait que tu contrôles ce rêve montre que tu n'es plus entravé d'une manière ou d'une autre et par ainsi tu es libre d'explorer ta conscience ou ta partie spirituelle. L'exode religieuse n'est pas anodin dans ton expression c'est la manière dont tu vas observer et vivre en accord avec d'autres croyances. Tes bases sont plus stables et désormais plus riches aussi puisque tu te retrouves aussi à ton lieu fixé ( Notre-Dame ) même si tu te heurtes à certaines incompréhension ( les langues étrangères ...) .

Lorsque je fais un choix de voie pour le métro, il est encore question d'écouter son instinct et sa foi, tant personnelle que spirituelle générale. Franchement, le fait que je contrôle le rêve ne symbolise rien ... j'ai été amené dans un plan onirique (astral ?) pour y être le témoins d'une apparition, ce que je peux toujours faire en contrôlant mes actes. Voyage astral au final Smile ? Il n'est pas impossible - je ne m'y ferme pas - que cela symbolise en effet et aussi l'aspect de la liberté spirituelle. Je pensais l'avoir depuis un moment, mais surement que cela finalise cette sensation. Pour le monde religieux varié, je suis d'accord avec l'acceptation que tu y vois. Mais je l'ai toujours eue.

Je verrais plutôt les langues comme étant la preuve formelle que je ne comprends pas tout - qui le peux vraiment au fond ? Je reste en grande partie un étranger, un touriste pour beaucoup de sujet, visiblement et littéralement, les "sujets du monde... et des autres ! ". Heureusement que je vois cette symbolique car tout le début du rêve peut aussi démontrer une parfaite maitrise de plusieurs sujets (prise de décision, foi, voix de Dieu, passer les obstacle, flux mondain ...), ce qui n'est franchement pas vrai. Je maitrise à mon niveau ce que j'ai travaillé et ce que je peux avoir en savoir guidé et/ou intuitif. POINT BARRE ! Je ne suis qu'un homme :P !


Citation :
Les arbres entourant la cathédrale montrent l'âme, la Terre et aussi l'épanouissement spirituel. Le fait que tu sois un pratiquant païen ? Il faudrait peut-être que tu regardes le coté païen pour comprendre ...La réunion et les traitées des " vérités " pour moi cela veut dire que chaque religions et croyances forment un tous et que chacun forme ensemble une vérité.

Rien à dire pour les arbres. Je vais t'expliquer la symbolique des arbres, vraiment. Les immeubles ne sont pas présents comme aucune forme d'urbanisation ou te technologie. On se trouve purement dans le naturel, dans ce qui est "normalité de la nature". Le visage païen prend tout sont sens ! Homme de Terre, homme de foi, homme d'ancienne magie et pensées. Le vecteur de "premières pratiques". Je suis adepte de cela.

Pour moi, les "vérités" prônées par tous ces représentants de "nouvelles religions" est à confronter avec les "anciennes religions". Je sens le mensonge, je sens la perfidie de l'esprit d'interprétation de l'homme. Suis-ici influencé par ma propre analyse du monde, par ma propre croyance ? Oui, je pense. A ce stade, c'est comme si je recevais en avertissement ou en "preuve" : Tu as raison, certains visages actuels de pratiques sont faussés et dans une mauvaise direction de "ce qui doit être" (l'arbre).

Ton interprétation de "chacun forme ensemble une vérité"... oui... et non. C'est le grand débat ensuite de qu'est-ce que la vérité (bobo la tête !) ?!?! Si c'est comme je semble le ressentir, il y aurait tout de même la "vérité" de base, principes inchangé de certaines pratiques et ce qui a été inventé/adapté/interprété par dessus. Somme toute, OUI, cela reforme un ensemble de nouvelles vérités, mais est-ce judicieux ? (Là on voit la matérialisation onirique de ma propre grande question intérieure, d'où mon doute quant au fait d'être impartial à ce stade du rêve)


Citation :
Tu observes, devient plus attentif ... Ici, on confronte le prêtre avec l'homme d'église, on voit que malgré le fait que tu puisses évoluer, le coté prêtre domine toujours. En même temps c'est ton rêve mais il me semble que l'on te demande de faire très attention à ces deux points de vue et manière de s'exprimer .

OUI OUI OUI !!! Je ne peux que saluer ici ton regard car il va véritablement me servir !!! "confronter l'homme d'église au prêtre"... (mais c'est du génie ça !). Deux plans de hauteur différente mais néanmoins de visage similaire. Par cette confrontation de hiérarchie, on peut confronter, analyser et observer l'imbrication des différentes pensées, des différents savoirs, des différentes missions ... BREF, les deux visages (une sorte d'opposé) d'un sujet en particulier. Deux visage mais qui ont la dimension d'évolution, de cause à effet... (si on ne me comprend pas, moi je me comprends bien et j'assure que cette simple analyse m'a ouvert les yeux sur quelque chose !).

De plus, oui, tu as raison, je reste néanmoins ce "prêtre" plutôt catholique. Faits intéressants : Je suis baptisé et théoriquement reconnue par la sainte église protestante. J'ai senti un engagement en moi le jour du baptême, non pas qu'il faille être baptisé pour bénéficier de la force de "Dieu", mais ... il demeure dans ma pratique un fait que je n'explique pas vraiment ... certains démons ne fuient que devant les écritures de cette église (Christianisme). Je me dis qu'en étant baptisé, je suis peut-être d'avantage sous la bénédiction naturelle du geste rituel. De plus, ma mère, grande lucide de ce monde, m'a toujours dit que je finirais dans les ordres ! J'ai toujours ris car je suis issu d'une famille qui n'aime pas vraiment les bondieuseries ^^'' . Cependant, c'est un aspect que déjà plusieurs personnes ont vu en moi : Le prêtre ... *soupire méditatif*. Il viendrait en opposition au païen que je pense plutôt être.

Je ferai attention en effet à la manière de m'exprimer. Bien que cela ne m'ait pas causé de tord jusqu'ici, je ne peux qu'être à l'écoute d'un avertissement éventuel.


Citation :
Avant dernier paragraphe Pour moi le jet de lumière symbolise ta volonté de faire entrer la lumière dans ta spiritualité. Les 5 trônes symbolisent des domaines et aussi des savoirs et des connaissances et en partie une compréhension du domaine sacré. C'est par le savoir que l'on peut vivre en paix et en communion avec autrui et par là-même faire entrer une jolie lumière chez soit .

Scène digne de l'Apocalypse de Saint Jean. Cela va t'étonner mais on est pas loin selon moi. Je pense que ce paragraphe t'es très personnel en somme ....

Je vais maintenant vraiment t'expliquer cette partie, vu que tu as fait l'effort d'interpréter, je ne vais pas te laisser dans l'hypothétique.

Je n'ai pas le désire de faire entrer la Lumière dans ma spiritualité ... elle s'est imposée à moi, littéralement. A l'égale du déploiement énergétique dans le ciel de ce rêve. Même si je voulais me vouer aux Enfers, je ne le pourrais qu'à 99.9 %, ce qui fait de moi, bien que "neutre" en terme d'énergie, une personne issue de la "Lumière" (pour moi, "Lumière" correspond à la force de création de ce monde, mise en opposition complémentaire de la force de destruction, tout aussi nécessaire). Je possède les deux, MAIS, je suis premièrement de "création".

Les cinq trônes sont juste ce qu'ils sont. Si j'ai posté ce rêve, c'est précisément pour cette partie. J'ai vécu dans ce voyage "astral" la manifestation d'une force que j'ai toujours sentie, mais dont j'ai aussi toujours un peu douté. Il est visiblement venu le temps pour moi d'avoir un contact avec ces entités, ces forces. Elles sont pris un visage, car il fallait que je les reconnaisse, j'en suis conscient, mais ce n'était pas un rêve. Je l'affirme et n'en démordrai pas ! J'ai encore le regard de ces cinq manifestations divines en mémoire. Leur présence était si impressionnante, tant par leur présence même que par leur force et grandeur, que, de peur ou de foi, les gens se sont tous courbés, moi premier. Oui, cela fait bien penser à une entrée de l’apocalypse, quand les anges viennent, comme pour un jugement. Ils le disent " [...] Il dit qu'il fera se courber devant LEUR vérité n'importe quel menteur
et que l'homme ferait mieux de ne pas s'approprier un pouvoir car il
n'en a aucun droit. [...] ". Leur vérité est dans un premier sens du terme LEUR existence, leur manifestation. Ils ont inspiré, dans la foule, tant le respect, que l'effroi.

A mon réveil, j'en ai été persuadé ; cette sensation est beaucoup trop forte pour que ce soit un simple symbole. J'ai reçu l'image et la présence de ces "Saints" dans ma sphère énergétique, et ... ils sont magnifiques ! Cinq est un chiffre clef, certes, mais ... je ne suis pas sûr qu'il possède ici une dimension quelconque.

Ils me sont apparu comme les Guides de toute choses, de tout horizon et, je voulais partager ce passage pour, peut-être, inspirer par un témoignage ce qu'ils m'ont inspiré à moi-même. Cinq émanations spirituelles qui me remplissent encore au moment où j'écris, en y repensant. Je n'ai pas de mot ...




Merci dans tous les cas d'avoir interprété ce rêve, ton travail est complet et soulève des pierres intéressantes. Je ne manquerai pas de m'y pencher méditativement.

Au plaisir de prochains échanges !!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://murmures-infinis.over-blog.com
Ethéria
Très bavard(e)
Très bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 500
Age : 39
Localisation : Dnkerque
Humeur : en mode &quot;LOVE&quot;
Animal préféré : Ma renarde et mes dragon(ne)s ^^
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides   Ven 08 Fév 2013, 18:45

je pense que l'ont ne va plus te voir pendant un moment ...je me trompe ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanaël
Madame Trébonez
Madame Trébonez
avatar

Masculin
Nombre de messages : 394
Age : 27
Localisation : Là où vadrouille mon esprit
Emploi/loisirs : Artiste, medium et tarologue
Humeur : Cela dépend de l'énergie qui m'accomagne
Animal préféré : Les minous !
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides   Sam 09 Fév 2013, 16:28

??? pas comprendre ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://murmures-infinis.over-blog.com
Ethéria
Très bavard(e)
Très bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 500
Age : 39
Localisation : Dnkerque
Humeur : en mode &quot;LOVE&quot;
Animal préféré : Ma renarde et mes dragon(ne)s ^^
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides   Sam 09 Fév 2013, 16:42

tu ne va pas prendre un peux de recule par apport a ce que tu a vu/vécu ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athanaël
Madame Trébonez
Madame Trébonez
avatar

Masculin
Nombre de messages : 394
Age : 27
Localisation : Là où vadrouille mon esprit
Emploi/loisirs : Artiste, medium et tarologue
Humeur : Cela dépend de l'énergie qui m'accomagne
Animal préféré : Les minous !
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides   Dim 10 Fév 2013, 01:44

Heu .. non pourquoi je ferais cela alors que je vis ces choses tous les jours ? xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://murmures-infinis.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides   Dim 10 Fév 2013, 14:34

la voiture noire pourrait représenter "la face obscure de ta personnalité" incarnée en conduite humanisée.
Cela pourrait aussi avoir trait à une voiture funéraire, donc, peut être la conduite que tu aurais dans un cortège funeste.

Controler sa conduite => comportement typique de l'humain
je crois que ca peut être cela le symbole de la voiture

à moins qu'il ne s'agisse d'un jeu de mot: "voi tu re" "re vois tu?"
genre "vois tu à nouveau ce que tu n'avais pas vu de cette facon"

bref ^^


Citation :
Je m'efforce et est en perpétuel conflit interne pour analyser chacun de mes gestes pour que toujours je conserve mon fer de lance : L'ouverture, l'acceptation et la compréhension.
Si l'on veut comprendre une autre culture que la sienne, on est obligé de sortir de sa culture, de s'impregner de l'autre culture, de "devenir" dans l'autre culture. Ca, c'est peut être ce que l'on peut appeler l'Ouverture, en tant que ethnologue.
Pourtant l'ouverture du coté religion ou culte sacré peut aussi demander ce genre de ... démarche pour vraiment "comprendre" une autre culture religieuse et non pas "croire comprendre" (je suis toujours un peu agacé par la démarche qu'on eu les évangélisateurs en afrique ou en amérique du sud :/ )

Bref Wink

Citation :
Les deux personnes qui ricanent, pour moi, sont la présence des ignorants (qui se rient du savoir) dans ce monde, des sceptiques, des idées contraires qui peuvent combattre dans un sens général.
"Ries devant un sage, si il s'énerve tu sauras que sa sagesse n'avait que pour source son propre égo et non le "grand tout dépourvu de jugement." (citation)

Ceux qui rient, face au savoir, parfois dénoncent, et non ne renoncent.

Sans prétention, ce sont juste des pistes alternatives Wink


Citation :
Le métro en tant que tel, en tant que véhicule, OUI, je dirais comme toi.
je me suis arrété ici pour le moment Wink

bien à ... vous
a+
Revenir en haut Aller en bas
Athanaël
Madame Trébonez
Madame Trébonez
avatar

Masculin
Nombre de messages : 394
Age : 27
Localisation : Là où vadrouille mon esprit
Emploi/loisirs : Artiste, medium et tarologue
Humeur : Cela dépend de l'énergie qui m'accomagne
Animal préféré : Les minous !
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides   Mar 12 Fév 2013, 12:53

Nous en avons discuté en privé et je t'en remercie infiniment Costa ! Very Happy Intéressante cette citation ! Très intéressante ...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://murmures-infinis.over-blog.com
Athanaël
Madame Trébonez
Madame Trébonez
avatar

Masculin
Nombre de messages : 394
Age : 27
Localisation : Là où vadrouille mon esprit
Emploi/loisirs : Artiste, medium et tarologue
Humeur : Cela dépend de l'énergie qui m'accomagne
Animal préféré : Les minous !
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides   Mar 12 Fév 2013, 23:48

Ha lol, après avoir repassé toutes les scènes de mon rêves et surtout l'aspect des foules qui se pressent dans un état de "panique" à la fin du rêve, et que je vois la démission du Pape Benoît XVI une semaine après avec des visions du télé journal presque similaires, je ne peux m'empêcher de sourire !!!! XD

(moi je dis cela mais je sais que mon rêve n'est peut-être qu'une coïncidence d'images.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://murmures-infinis.over-blog.com
elferine
Va finir par devenir bavard(e)
Va finir par devenir bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 135
Age : 42
Humeur : en mutation
Date d'inscription : 02/08/2012

MessageSujet: Re: [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides   Jeu 14 Fév 2013, 16:31

J'espere en tous cas que ton récit aura touché le plus grand nombre.
Merci pour le partage, car il n'est pas évident de livrer ainsi ses nuits et ses pensées Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Rêve] Les Cinq Saints ou la voix des Guides
» Le Mutilé de la Voix
» Benoit XVI s'adresse aux jeunes a Londres: SOYEZ DES SAINTS !
» article de la voix du nord de 1998
» Apparition des saints

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Symbolique :: Magie des rêves :: Racontez-nous vos rêves-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com