Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Infos]Science et alchimie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Infos]Science et alchimie   Ven 19 Avr 2013, 13:56

Bonjour,

Afin que commencer le sujet, je vais énoncer les principes de la thermodynamique afin que vous, lecteur, vous puissiez comprendre ce qui va suivre.

1er principe : Conservation
L'énergie d'un système se conserve, elle ne peut que se transformer.

2ème principe : Irréversibilité
Un processus tend à faire croitre l'entropie d'un système. L'entropie est à la fois un grandeur lié à l'organisation d'un système et la dissipation de son énergie. L'augmentation de l'entropie c'est le désordre.

Illustration du deuxième principe : Les organismes vivants s'organisent, aussi ils construisent. A première vu il réduisent leur entropie, mais afin de s'organiser, du niveau cellulaire au niveau macroscopique, ils ont dissipé de la chaleur. Cette chaleur dissipé vérifie ce deuxième principe, malgré une organisation, l'entropie du système a bien augmenté.

Autre illustration : La chaleur se dirige toujours de la source chaude vers la source froide.

Les deux énergies qui sont considérés en thermodynamique sont le travail et la chaleur (l'énergie électrique n'étant que le travail des électrons ect). C'est ce postulat qui fixe les limites de la thermodynamique classique.

Si nous prenons en considération l'énergie du vide qui est admise au niveau quantique, il faudrait alors reformuler la théorie, en partant de le statistique d'un gaz soumis à une perturbation du vide. Quant au vide et à la matière noir de la relativité, je fermerai volontairement les yeux étant donné qu'une telle théorie s'applique à des vitesse d'au moins c/10


Conséquence de ces limites :


Depuis plusieurs années des personnes conçoivent des systèmes, notamment à base d'aimant quasi permanents qui ont un rendement supérieur à 1. Ceci est impossible au vu de la thermodynamique classique cependant l'expérience le prouve, les brevets sont posés, mais la société reste sourde. L'argument des lobbies de l'énergie, c'est la validité de ce premier principe, voir du deuxième, qui ne sont pas respecté par la simple fonction de ces machines.


L'introduction du vide dans la thermodynamique :


Il faut imaginer que le vide n'intervient quasiment jamais dans le fonctionnement des systèmes de tous les jours, sinon quoi nous l'aurions vite remarqué. Il faut supposer alors que le versement de l'énergie du vide dans un système correspond à des situations exceptionnelles, ou volontairement provoquées.


Source : http://www.wikistrike.com/article-un-physicien-en-colere-parle-d-energie-libre-85824877.html




Metascience - Les lois de "comportement" formulées à partir de cette nouvelle thermodynamique permettrait de voir naître de nouvelles transformation physico-chimique faisant intervenir des sources d'énergie qui n'était pas envisagés au par avant :

* Certains phénomènes de modification de la microstructure des métaux par les sujets psi sans apport extérieur de chaleur, transformation qui ne chauffe pas le métal (donc sans dissipation !). Ici pas de transmutation, seulement un réarrangement des atomes.

* Certains phénomène de transmutation à basse température.

* Nous aurions un libre accès aux machines qu'on appellerait non plus machine thermique, mais machine à énergie du vide ect

* Tout un tas d'autres phénomènes dont l'ampleur serait considérable.


L'énergie du vide et le monde spirituel :

Rien ne permet malheureusement de considérer que cette énergie du vide est belle et bien l'énergie spirituelle, même si un grand nombre de phénomène de nature alchimique trouverait une explication. Il ne serait pas étonnant que le cerveau soit une machine à énergie du vide. La découverte de cette source (dans son ensemble, il pourrait exister d’innombrable ponts) en nous et son utilisation serait un moyen de réaliser la transmutation du cerveau lui même. Ça pourrait être une interprétation matérielle ce qu'on appelle l'évolution spirituelle. Malheureusement ma description, même si elle parle d'énergie, son domaine d'application ne concerne que le plan matériel, et on ne peut définitivement pas quantifier ce qu'il y a au dessus. Il serait absurde de vouloir la mesure de ce qui n'en possède pas.


Qualification et invariant :

A partir de ce moment j’essaie de qualifier l'espace du vide dont l'interface avec le monde matériel est le vide matériel. Je considère un postulat de la science hermétique qu'on appelle correspondance. Ce postulat existe aussi sous le nom de principe de Curie en physique. Si nous considérons ce qui se passe ici comme la conséquence de chose plus subtile qui se passe dans une dimension tout autre que la dimension tridimensionnelle et matérielle (la dimension du vide ?), alors il y a en ce monde matériel des symétries des causes qui l'ont provoqués. Ces invariances qui existent entre le monde matériel dont nous avons pleinement accès et le monde qui correspond au vide sont appelées correspondance. Exemple d'invariant matériel : pi, le nombre d'or ect ...

A première vue, l'invariant est une valeur abstraite qui se retrouve dans la nature. Ainsi avec le chiffre 7 les alchimiste ont essayé de décrire 7 astres, 7 métaux et 7 intelligence. Malheureusement cet invariant n'était invariant que pour pour l'époque et le lieu. Donc il ne s'agissait pas vraiment d'un invariant. Le seul moyen que nous avons de trouver des qualité à cet espace du vide, c'est de trouver un ou plusieurs invariants, et donc une ou des correspondances. Cela rapporterait à notre conscience du monde matérielle quelque chose qui nous échappe. Ceci correspond typiquement à une approche alchimique. Celle d'apprendre de l'observation de la nature et de rien d'autre. De ne pas se laisser influencer par quelconques illusions venant de l’extérieur, mais simplement faire germer une conviction intérieur.

Les alchimistes cherchaient ils en réalité des invariants permettant de rapporter à leur conscience la compréhension du vide, ce vide leur permettant de se transmuter eux même et de transmuter la matière ?


Je vous laisse y réfléchir,

Sur ce bonne journée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Infos]Science et alchimie   Ven 19 Avr 2013, 16:22

Malgré le ton messiano-apocalyptico-conspirationiste de ce "physicien en colère", la teneur du discourt n'est pas inintéressante. Cela permet de réfléchir entre autres sur la place des chercheur dans l'engrenage économique et politique. Le problème réside dans le fait que leurs travaux sont financés par le seul organisme capable de prendre en charge de tels projets (l’État) et, par conséquence, leur autonomisation me parait compromise.

Pour le rapport de symétrie entre notre dimension et celles qui nous sont pour l'instant inconnues, il faudrait d'abord admettre que de nombreuses lois physiques soient partagées entre elles, ce qui est une hypothèse quelque peu hasardeux. Cela dit, le parallèle fait avec le "monde spirituel" me semble l'être encore d'avantage.

Avoir placé le terme d'alchimie dans le titre du sujet est alléchant mais les rattachements ne sont qu'à peine esquissés.
Revenir en haut Aller en bas
 

[Infos]Science et alchimie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Alchimie] Réalgar / fumée
» Esotérisme, alchimie, le blog
» [Alchimie] Alchimie
» [Alchimie] l'élément feu / faire chauffer
» [Alchimie] Arsenic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Pseudo-science :: Sciences-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit