Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Partage] Définition d'une entité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vark'
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 402
Age : 27
Localisation : Nantes/Le Mans
Emploi/loisirs : Vivre
magic code : (W / S / MSH++ / MRU ++ / MSX + / MTA +++ / MCH ++++ / MEN / MYO) X---
/ P / A+ / Y / G++(N'utilise qu'en de cas particulier) / Q++ / MO / MPA
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: [Partage] Définition d'une entité.   Ven 20 Sep 2013, 15:44

Suite à une réponse sur un autre post, j'ai eu envie (on me l'a conseillé ) de faire un petit post dédier à ce qu'est une entité, au sens littéral du termes.


Le mot entité représente l'ensemble de l'essence et de la conscience qui caractérise un être. Donc, à priori, tout être est considéré comme une entité à partir du moment où il a une individualité. On ne tient donc pas compte : de la race, du genre etc... (Un groupe d'entreprise peut d'ailleurs être décris comme entité individuel si elle a un centre de décision commun).
En terme juridique d'ailleurs, on nommera entité quelque chose que l'on observe et vérifie, en attente qu'il/elle fasse preuve de caractéristique répété où on pourra le cataloguer dans une classe individuelle.

Un petit exemple pour quitter les chemins du dico. Quand l'on parle d'entité, on regroupe donc TOUTE individualité. Une entreprise, un dauphin, un esprit, une divinité, un homme, un singe, un serpent.

Donc, en ce qui concerne l'emploi du terme "entité" dans l'ésotérisme, on pourrait y noter un abus de langage. En effet, en employant ce terme, on regroupe seulement le nombre d'individualité qu'on pourrait traiter de "spirituel", ou du moins qui n'a pas une enveloppe physique et matériel.

Abus de langage car : faire ainsi c'est classifier ces entités (au sens littéral du terme donc) dans une classe d'individualité propre, car on sait que leur caractéristique le permet. Or, le simple fait de les classifier prouve qu'elles sont des individualité propre. Et non de simple entité. Dans ce cas de figure, on devrait les nommer esprit, être surnaturelle ou encore démon (voir spoiler en bas de page).

Par contre, on pourra nommer entité quelque chose dont on ignore l'essence, et qui n'a pas encore prouver de caractéristique pouvant la classifier. Par exemple une nouvelle forme d'esprit inconnu jusqu'alors, ou lors d'un phénomène dont on sait qu'il est mis en cause par quelque chose, mais dont on ignore l'essence et la conscience.

Après je pense que des "abus", ou des raccourcis, on en trouve à la pelle en ésotérisme et partout sur différent forum.

On cataloguera Vouivre et dragon ensemble (non, les nâgas ne sont pas des dragons...), quand on dira ange on mettre les anges, les séraphins, les chérubins etc etc dans le même panier, "démon" au sens catholique on trouvera les succubes/incubes, les archidémons, les tourmenteurs... On nommera gnome tous les nains/farfadet etc alors que d'autres les nommeront petit peuple. D'autres encore diront "les élémentaux".


Ce sont, dans ces derniers points, des raccourcis simpliste. Mais combien se prenne le choux car les raccourcis de l'un ne fait pas le bonheur de l'autre. Nous avons tous des abus de langage, mais nous ne prenons pas le temps de savoir où est l'abus de langage, et où est la "Vérité".


Petit avis personnel, je sors de mon analyse :

D'avance je vois ceux qui diront : "oui mais cela ne les dérange pas qu'on les nomme ainsi car ils savent que cela pourrait être dur à saisir pour nous les humains".
D'accords, nous sommes donc une espèce consciente, évolué et éveillé, mais nous avons besoin de piètre excuse pour pardonner notre ignorance que nous n'allons, de toute façon, pas agrandir car nous nous complaisons dans nos fautes et mauvaises fois.

Ce n'est pas un mal d'être dans l'ignorance, de ne pas savoir. Ce n'est pas grave. Je trouve néanmoins qu'encourager cette ignorance et s'y complaire dans le temps car de toute façon cela nous va comme ça, et bien, c'est un choix. Mais il ne nous place pas en "bonne" position pour enseigner, ou établir une "vérité" sur la question qui ne serait que trop simpliste. Le fait de reconnaitre donc ces défauts et lacunes est donc parfois nécessaire que d'insister et/ou d'imposer quelque chose de partiel. Ce n'est pas parce que le discours est teinté de vérité qu'il n'en est pas faux pour autant.

"C'est un singe", oui, mais non. Car c'est un gorille.
"C'est un oiseau", oui, mais c'est un paon...

etc etc...

Notre langue a évolué et nous aussi, nous avons dépassé le stade du "dormir, chasser, utiliser femme pour reproduction intensive". On est ici pour apprendre, on apprend tous. On pourra toujours, après avoir acquis ces connaissances, faire des raccourcis, mais je pense qu'il est nécessaire de savoir et connaitre avant de prendre ce droit d'enseigner, de conseiller et de montrer la voie à ceux qui se lance dans cette aventure.


Bref, je prends ma révérence et m'arrête là avant de pondre un livre (car oui je suis timide et non je n'aime pas écrire des pavés >< ). Au plaisir de lire les futures et éventuelles réponses =)


Démon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dameblanche
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 404
Age : 21
Localisation : Dans mon univers
Emploi/loisirs : Lectrice assidue
Humeur : Enthousiaste
Animal préféré : Le chat. L'animal avec qui j'ai énormément d'affinité. Agile, malin, malicieux, beau et gracieux, il est la représentation du calme, de la sérénité et de la sagesse. Si il est obèse, c'est encore mieux.
magic code : 13-1-14-19-15-14
Date d'inscription : 09/03/2013

MessageSujet: Re: [Partage] Définition d'une entité.   Sam 21 Sep 2013, 10:28

Bonjour, merci pour ton analyse et ton point de vue qui m'ont appris pas mal de choses Smile

Jamais je n'aurais cru que "Entité" exprimait "l'individualité". Ainsi, les humains et les animaux seraient donc des entités également.

J'utilisais en partie ce terme pour désigner des êtres spirituels, c'était donc un "abus de langage" comme tu l'as dit. Parfois, c'est assez difficile d'identifier l'esprit ou la créature qui hante nos maisons, qui nous guide, qui nous apporte une aide etc....c'est pour cela que le mot "entité" est beaucoup plus facile à employer, parce qu'il est plus général.

Merci pour le partage de tes connaissances, bonne continuation Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaos
Très bavard(e)
Très bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 516
Age : 30
Date d'inscription : 20/08/2013

MessageSujet: Re: [Partage] Définition d'une entité.   Sam 21 Sep 2013, 11:38

Et pourquoi les plantes et les minéraux n'entreraient pas dans la catégorie aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vark'
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 402
Age : 27
Localisation : Nantes/Le Mans
Emploi/loisirs : Vivre
magic code : (W / S / MSH++ / MRU ++ / MSX + / MTA +++ / MCH ++++ / MEN / MYO) X---
/ P / A+ / Y / G++(N'utilise qu'en de cas particulier) / Q++ / MO / MPA
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: [Partage] Définition d'une entité.   Sam 21 Sep 2013, 15:11

Oui, car ce terme ce rapproche à ce qui "est". Étant des choses ou des êtres avec forcément une essence et/ou une individualité que l'on peut caractériser et reconnaitre parmi d'autre, ce sont donc des entités.

Mais il serait un autre débat de dire qu'une pierre à une volonté propre à une unique pierre, si au contraire toute les pierre d'une même race ont une même conscience, ou si les pierres ne sont que des amas de matière avec une forme particulière les caractérisant et une vibration atomique/moléculaire/énergétique particulière. De même pour les plantes. Question de croyance sur ce plan là.


Mais cela n'en resterais à mon sens, toujours un abus de langage. Car à partir du moment où l'on sait ce que c'est, cela devient un objet/un être individuel car reconnaissable parmi d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Partage] Définition d'une entité.   Sam 21 Sep 2013, 15:29

Merci bien pour cette définition. Je pense en avoir globalement la même, bien que certaines phrases, ou la manière de les tourner, aient pu me laisser dubitatif "Que'est-ce que...? j'vais relire... 2 fois.... 3 fois... 4 fois... pas compris Sad"

M'enfin, c'est peut-être moi qui ait un soucis pour comprendre hein, t'en fais pas Vark' ! Je ne peux m'empêcher de vous narrer une anecdote au sujet de ma crétinerie congénitale (mon frère est affublé de la même Laughing) : il y a 2 semaines, j'me suis fait cuir un poulet. Mais il était chelou ce poulet, les ailes et les cuisses n'étaient pas au bon endroit, pas de filet de blanc au dessus mais juste des os, en revanche sur-abondance de blanc en dessous "... un peu trop transgéniqué ou quoi ? >_< ". Après 3 jours, j'ai eu l'éclair de génie : je l'avais... cuit à l'envers -_-'
Passons ~.~

Citation :
Ce n'est pas un mal d'être dans l'ignorance, de ne pas savoir. Ce n'est pas grave.
Personne n'est parfait, on ne peut pas tout savoir :)Ma petite anecdote du dessus démontre que je sais me planter le 1er, au moins sais-je que je sais Razz

En revanche :
Citation :
Je trouve néanmoins qu'encourager cette ignorance et s'y complaire dans le temps car de toute façon cela nous va comme ça, et bien, c'est un choix.
J'suis un peu plus intransigeant à ce sujet. Je comprends qu'on puisse avoir du mal à dépasser cet état. Je le comprends, mais je ne l'admets pas. J'ai eu trop d'exemples (dont je fais parti) sous les yeux, ainsi que ce qu'il en résulte, pour accepter ce comportement sans rien dire. Mais je bifurque encore !

Tout ça pour en revenir à : Entité. C'est être, pas être conscient (qui est le fait de se savoir être). Un égrégore fraichement créé, avec zéro autonomie, est une entité, simplement non consciente.
Et pour moi oui, les minéraux et plantes sont des entités ^^Je n'ai pas encore éprouvé ce que sont les plantes pour pouvoir véritablement en parler, par contre les minéraux c'est un oui d'office.

Edit@Vark' : sur ta réflexion sur les minéraux. Je n'aurais pas pu résumer mieux mon avis ! J'en suis à peu près à me demander s'il s'agit d'une entité par minéral. D'ailleurs, que se passe-t-il quand un minéral se scinde ? La même entité dans les 2 morceaux, ou désormais 2 entité distinctes ? Ou un peu des 2, dont je n'ai pas encore saisi le sens !
Revenir en haut Aller en bas
Chaos
Très bavard(e)
Très bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 516
Age : 30
Date d'inscription : 20/08/2013

MessageSujet: Re: [Partage] Définition d'une entité.   Dim 22 Sep 2013, 10:04

Je suis bien étonné Vrak", pour une personne qui a des cranes, que tu puisse douter encore.

Bien sur que chaque cristal a sa conscience personnelle, en dehors du lien qu'il puisse exister avec les autres minéraux. Un humain n'aurait pas de conscience sous prétexte que d'autres de sa race existent ? Ne serai-ce finalement pas que des amas de chairs avec leur vibration particulière ?

C'est le même principe avec les plantes. Chacune a son identité, mais elles sont liées à la Nature. Le lien est certes plus fort qu'avec les minéraux mais elles sont bien chacun distinctes.

Question de croyances ? Que dalle ! De pratique ouais. Essayez de parler un peu avec ce qui vous entoure. Vous comprendrez mieux.

En tant que Shaman il a été prouvé à maintes reprises pour moi que toute chose a son Âme et sa Conscience, si différente de la notre soit-elle.

Et pour répondre à Nikbis, ouais, une fois une pierre scindé, si elle n'en meurt pas, on obtiens au départ une conscience pour deux morceaux, puis un peu comme un schizophrène, chaque morceau acquiert une personnalité. De plus, qui te dis que dès le départ yavait pas 2 conscience en une et que le fait que tu brise le corps physique, elles puissent enfin se révéler. Encore une fois, je parle de vécu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Partage] Définition d'une entité.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Partage] Définition d'une entité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Partage] Définition d'une entité.
» Définition d'un égrégore
» Définition et rôle du Héraut
» Définition Espece invasive
» entité akkashaique et éther

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Pratiques complémentaires et accessoires :: Découverte de l'ésotérisme-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit