Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 l'ésotérisme et notre vie courante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sekhmet
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 208
Age : 26
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: l'ésotérisme et notre vie courante   Sam 19 Oct 2013, 17:38

C'est avec la reprise de ma vie active et le fait que certaines choses ont changées personnellement, je me suis rendue compte de l'importance de l'ésotérisme.

Importance. Quel doux mot qui peut exprimer l’inverse de ce que l'on pense/croit sur le moment à la lecture.

Je me suis rendue compte, comme beaucoup je présume, que l'ésotérisme est comme une vague qui suit les humeurs.
C'est à dire que lorsque l'on va "bien" ou que quelque chose de "positif" est en train de se produire hors cadre éso, on n'y pense plus. A titre personnel, je me sens beaucoup moins "attirée" voire "appelée" par l'ésotérisme depuis plusieurs semaines.
Comme vous l'avez remarqué, outre mes changements de vie, je ne suis plus beaucoup "'active" sur le forum. Que ce soit ici ou ailleurs même.
C'est parce que je pense que le "cap" de l'éso, le "lâché-prise" aussi est en train de se faire.
Il est indéniable que l'on est toujours rattrapé par cela lorsque l'on est une personne "sensible" vis-à-vis de certaines choses. Comme pour moi les entités.
C'est depuis que j'ai lâché prise, que je ne m'y concentre plus avec autant d'acharnement qu'avant voire même plus du tout, que ma "sensibilité" aux entités s'est renforcée.

L'apprentissage de compétences ou d'autres c'est bien. Mais je me suis rendue compte que cela ne fait pas tout.
Il faut parfois laisser le temps au temps.

Ainsi, c'est bête à dire et excusez-moi si tout ce que je dis est légèrement décousu mais, l'appel de l'ésotérisme, du divinatoire et autre ne se fait plus vraiment voire plus du tout lorsque l'on est "bien".
Alors je me demande si parfois ce n'est pas nos humeurs qui nous dictent. C'est à dire qu'on essaye de se "rassurer" par "n'importe quel moyen" lorsque cela ne va "pas" ou "pas bien".

C'est fou quand même. S'en rendre "compte" à 22 ans passé. Bon, mieux vaut tard que jamais hein.
Mais je pense que parfois il faut se demander si on exagère pas un peu. Si finalement nos attirances ne sont pas créées par nous même en fait...

L'ésotérisme "passe temps" aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   Sam 19 Oct 2013, 18:46

C'est étrange oui, comment les personnes réfléchissent dans certaines situations (je me suis permise une correction du sujet au passage pour une meilleure lecture).

Après cet équilibre entre croyances, spiritualité, ésotérismes et vie de tout les jours.... Ca se fait en fonction de chacun ;)l'éso fait partie intégrante de ma vie, non pas dans un style très illuminé, mais chez moi il y a pas moins de 3 autels, des statuettes de partout, des petits clins d'oeils, des objets, des tarots, des pierres... C'est devenue une parfaite routine d'enchaîner les différentes phases de ma journée....

Puis, encore une fois, qu'est-ce qu'on appelle ésotérisme ?
Tirer le tarot, lire le thé, taper la discut' avec le même mort au même endroit tous les matins, faire des rêves prémonitoires ou savoir à l'avance comment la journée va se dérouler et ce que pense nos interlocuteurs.... ? Qu'est-ce qui est de difficile et de si mystique derrière ce terme d'ésotérisme exactement pour toi ?

Je trouve encore cela un peu étrange ceux qui dissocient éso et vie courante. ^^ Cela ne regarde que nous et nos croyances, peu importe ce qui se trame dans notre tête ou nos pensée, c'est à nous et personne ne nous jugera de nos pensées! Razz(encore heureux!)

Personne ne peut dire que ceci ou cela est de l'exagération (sauf quand on vire au troll flagrant xD) parce que chaque expérience est personnelle et est soumise à l'interprêtation personnelle de que ce qu'à vécu la personne à ce moment là. Les autres pourront avoir un regard plus critique et redescendre la personne de son expérience (tout aussi utile) mais on ne peut attaquer quelqu'un sur un subtile petit côté marseillais, le sensible et le subtil, ce n'est jamais quantifiable à la perfection. Smile(sans exagération ou l'inverse)

Il y a peut-être des gens qui se montent la tête, et encore, ça.... Rolling Eyes
Ils ont leurs raisons de croire/penser de suivre ce chemin et pas un être et vouloir vivre cette histoire sans queue ni tête ou de se perdre dans un autre récit de leurs vies. :)Après tout, c'est aussi comme ça qu'on peut évoluer. On ne peut pas non plus leur en vouloir, mais on peut mettre des limites à leurs discours et leur signifier qu'on ne veut pas en entendre parler.

Toutes mes pensées Sekhmet
Mistake.
Revenir en haut Aller en bas
Vark'
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 402
Age : 26
Localisation : Nantes/Le Mans
Emploi/loisirs : Vivre
magic code : (W / S / MSH++ / MRU ++ / MSX + / MTA +++ / MCH ++++ / MEN / MYO) X---
/ P / A+ / Y / G++(N'utilise qu'en de cas particulier) / Q++ / MO / MPA
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   Sam 19 Oct 2013, 19:17

Il y en a qui ne sont dans l'ésotérisme que pour fuir une réalité trop dur pour eux, qu'ils n'acceptent pas (et ils ne s'acceptent pas). Si la réalité se fait plus agréable il range les outils dû à l'ésotérisme dans un coin. Certains ne les sortiront plus, car ils ont une vie sociale, un boulot, tous ce qu'il faut et que l'ésotérisme ne les aideras plus, car ils n'ont pas de réalité à fuir. (Je ne dis pas que c'est ton cas sekhmet x'D).

Que ce soit des jeunes qui veulent fuir en astral (limite à vouloir se mettre dans le coma pour y vivre car papa/maman sont embêtant, que l'école c'est naze et que son ex c'est un(e) méchant(e)) ou des quadragénaire qui ne parle que d'amour, lumière à l'extrême, en façade, pour suivre un mouvement, puis en fond seront des petits enfants grelottant de peur pour qu'on leur laisse cette illusion de contrôle sur leur vie, alors qu'il ne font qu'aduler un homme/femme/idéologie/secte/religion/philosophie sans accepter autre chose que cette œillère rassurante.


(Oui je frôle le HS, pardon x'D )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sekhmet
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 208
Age : 26
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   Sam 19 Oct 2013, 19:45

Bonjour a vous et merci de vos réponses.

Mistake, tu dis
Mistake a écrit:
C'est devenue une parfaite routine d'enchaîner les différentes phases de ma journée....
Mais du coup, ne serais tu pas, dans un certain sens, esclave de cela ?

Mistake a écrit:

Puis, encore une fois, qu'est-ce qu'on appelle ésotérisme ?
Tirer le tarot, lire le thé, taper la discut' avec le même mort au même endroit tous les matins, faire des rêves prémonitoires ou savoir à l'avance comment la journée va se dérouler et ce que pense nos interlocuteurs.... ? Qu'est-ce qui est de difficile et de si mystique derrière ce terme d'ésotérisme exactement pour toi ?
Oui, tous tes exemples, pour moi, sont de l'ordre de l'ésotérisme. Ce regroupement de "compétence" qui en fait ne fais qu'un tout. Des sous forums dans un forum si on veut un bon exemple imagé.
Pour moi, la différence est que cela "sort de l'ordinaire".

Oui dans l'exagération je pensais justement à ceux qui se prennent la tête et qui, d'une certaine façon la perde.
Merci a toi d'avoir répondu.

Je suis tout a fait d'accord avec toi Vark. Certains ne pensent éso que pour fuir.
Mais comme là dit Mistake, finalement on ne peut leurs en vouloir de vivre dans un "rêve".
Je sais/espère ( Razz ) que ce n'est pas pour moi. Mais je pense comme toi et justement je me demande et c'est légitime.
Merci a toi aussi d'avoir répondu ^^

Bonne soirée a vous deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   Sam 19 Oct 2013, 20:26

Esclave ? De ?
C'est comme dire qu'on deviens esclave d'une filière ou d'un métier parce qu'on a choisit de le faire ou de travailler dans un domaine oô
étrange comme conception ^^'
Je me sens pas du tout esclave de ça. C'est un choix que ça fasse partie de ma vie, si j'ai besoin qu'on me foute la paix, je l'ai xD Il n'y a qu'à demander parfois ^^'
Pour moi l'équilibre est venu petit à petit. Même les choses si paranormal ou si étrange pour les gens lambdas, ne sont devenus pour moi pas si ... différentes xD. C'est comme pour les catholiques, aller tous les dimanches à la messe je trouve ça loufoque ou très étrange, eux non ^^

Ainsi, l'éso fait partie de ma vie de manière saine et contrôlée .w. il n'y a pas de partie plus dominante qu'une autre, c'est ... Juste moi. .w. Je peux geeker sur LoL ou d'autres jeux vidéos (pokémon ! *-*) et aller me poser en méditation avec mes crânes de cristal après, sans trouver quelque chose de bizarre là-dedans. .w. ou parler soin et pierres et entités dans un drive de macdo.

L'éso ne doit jamais être un poids dans une vie ou même une quelconque croyance. J'essaye de vivre ça de manière sereine et en accords avec mes principes et autres Razz
Revenir en haut Aller en bas
Sekhmet
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 208
Age : 26
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   Sam 19 Oct 2013, 20:27

Oui vu sous cet angle ... En effet.
Mais la routine ne te fatigue pas parfois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
selenite
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 211
Age : 64
Localisation : Belgique
Animal préféré : Nombreux
magic code : Msh/wi/ta/o – ppa/ce/eg/hi/ot +++/a+>++
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   Dim 20 Oct 2013, 01:38

Curieux ce topic. L'éso (un grand mot) fut pour moi comme un fil conducteur. Je ne peux passer devant un arbre sans le saluer (même discrètement, par pensée, le caresser furtivement en passant quand il y a du monde). Si mon goût pour la wicca, les tarots, la litho fut assez tardif (dans les années 2000), j'ai toujours ressenti quelque chose d’indéfinissable, comme des présences, comme des rencontres hors normes..... Avant le net et les forums qui me firent découvrir divers instruments et concepts, je lisais dans les nuages, les ruisseaux, les feuillages... Certes, quand j'était jeune, la rencontre avec une rebouteuse du village où habitait ma grand-mère, m'apporta quelque ouvertures sur l'art des sorciers de campagne. Celle-ci m'avait pris en sympathie et je doute que ce soit anodin. Ma grand-mère maternelle et ma mère avaient quelques trucs aussi (mais sans vraiment pratiquer...Comme il y a les recettes de grand-mère, il y a les petits magies de grand-mères ). Il y eu aussi ce livre :la forêt les dévoras de Robert Gaillard qui me fit découvrir l'existence du chamanisme...J'eus aussi, peu après ma naissance, quelque chose comme une expérience de mort imminente (*) qui a peut être pu aussi me marquer. Qui sait ? Je crois, aussi loin que je me souvienne, que j'ai toujours honoré les esprits des forêts et de la nature un peu comme si j'étais à cheval entre deux mondes. Toujours été un peu du genre rebouteux, jeteux d'sorts versus sauvage, "coureux d'bouais",.....
Il y a sans doute l'éso secours, comme la religion secours pour certains.... On cherche des réponses à ses angoisses métaphysiques et c'est normal mais il y au aussi l'éso dans la peau pour d'autres... La c'est un peu comme un drogue, comme un besoin vital, une façon d'être.. Je suis tomber dans la marmite de sortilège quand j'était petit pour parodier une bande dessinée.Very Happy ...et je m'y suis noyé avec délice.
Curieusement, je pratique peu la magie ritualiste dans le sens obtenir ceci ou cela... Juste en cas de besoin mais sans plus.... Souvent, c'est plus directe, façon de tendre les mains vers le sol et d'absorber des énergies, cherchez un contact avec des entités, des plantes ou des animaux de façon directe ou onirique, tirer quelques cartes juste pour le plaisir... Un peu dans le genre qu'à tu as me dire aujourd’hui le bateleur et ça fait de fameux discours-voyages... Il y a aussi ce que j'appelle me mettre dans le champ lumineux.... Soit en rêve ou dans un coin isolé (pré, forêt, chemin isolé, vielle bicoque....) Tu te mets en état second et tu laisses venir... Les choses prennent une lumière spéciale, les couleurs deviennent flamboyantes, il y a comme des parfums, l'air prend une consistance et ça te parle. Parfois aussi viennent des ombres diverses..... Je ne sais décrire le processus, ça vient un peu comme ça.
Bref, pas forcément faire souvent de cercles mais chercher à vivre le plus possible dans une roue de médecine. Bon, c'est une façon de parler ou plutôt une image qui me vient comme ça (mais ceci est une autre histoire).
Paradoxalement, et même si j'ai parfois des moments de tristesses, de mélancolies comme tous (avec même parfois une façon de les entretenir et d'en prendre un certain plaisir... Un peu l'âme gothique en quelque sorte), je me sens plus libre et plus heureux que nombres de personnes que je croise et qui me semblent engluées dans la monotonie de leur existence.
Ceci pour dire qu'il y a mille facettes pour un cheminement.

Blessed be

* mes parents m'avaient expliqué qu'un infirmière s'était aperçue que quelque chose allait mal et que les médecins furent appelés. Je ne sais quelle limite j'ai pu frôler mais je crois qu'il en est resté quelque chose.... Ensuite je fus mis en couveuse MAIS C'EST PAS UNE RAISON POUR M'APPELER MON POUSSIN !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hevene
Va finir par devenir bavard(e)
Va finir par devenir bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 24
Localisation : Haut-de-Seine (92)
Humeur : En quête de vérités
Animal préféré : Dragon et aigle
Date d'inscription : 11/02/2013

MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   Lun 18 Nov 2013, 23:58

L'ésotérisme n'est qu'un mot qui met sont doigt sur un tout si grand que certain ont parfois une vision trop simpliste de la chose et d'autre n'arrivent pas encore à tout comprendre (ce qui est parfaitement humain).
Certaine croyances qui nous amènent à penser d'une certaine façon, modifient également notre façon de voir les choses et également notre façon d'y réagir.

Je ne peux pas laisser dire quelqu'un qui affirme possible que l'ont devienne esclave de certaine pratiques ou de certaine croyance. Ceux qui en deviennent dépendent ne sont que des personnes qui se mentent à eux même et qui sont rentrés dans une tel psychose (pour les plus graves) qu'ils ne peuvent plus faire la part des choses ni même s'en passer. Mais ces gens restent rares, même si il y en a un certain nombre qui pensent qu'il se passe quelque chose alors que la seule chose qui se produit n'est autre que la création d'un désire qu'il se produise un événement.

Mais je suis d'accord avec toi Sekhmet : il est vrai, pour moi, que dans mes débuts je me suis focalisé sur le fait de réussir certaines choses comme contacter et connaitre les dragons qui m'accompagne. Auparavant, il me fallait méditer et réfléchir pour arriver à leur parler. Aujourd'hui je les entend et les ressens beaucoup plus facilement (même si parfois j'entend ce que je voudrais entendre et je dois faire attention Wink ). Aujourd'hui, ils font partie intégrante de ma vie. Je leur parle à n'importe quel moment de ma journée, mais je n'en suis pas "dépendant" ^^, même si ils me manquent un peu parfois.

Je dirais que c'est un "mode de vie" différents des gens qui n'ont pas ces "capacités" de perception. Et encore, ça n'est pas vraiment juste.
Je suis d'accord avec mistake que ça représente plus un équilibre ^^. Après tout, ça marche dans les deux sens !

Pour commenter ton premier poste Sekhmet : j'ai moi aussi "lâcher prise". Je ne suis pas passé sur le forum depuis plusieurs mois car je n'en sentais pas le besoin. Puis j'ai arrêté de vouloir les choses et j'ai laissé place à mon intuition et laisser couler et venir les choses. Et oui, pour moi ça marche beaucoup mieux ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   Mar 19 Nov 2013, 20:39

Grand adepte du lâcher prise, bien plus intuitif que ritualiste, l'ésotérisme reste pour moi une source d'inspiration continue bien qu'irrégulière.  

Je ne suis pas convaincu que les périodes positives en fassent l'impasse. Lorsque je me sens mal et qu'un phénomène occulte s’immisce sur ma route ça a plutôt tendance à m'exaspérer alors que dans le cas contraire j'y trouve généralement plaisir. Peut-être est-ce parce que j'en ai le goût d'avantage que le besoin... Et puis je ne vois pas ce qu'il y a de véritablement rassurant à voir des entités par exemple.

Après c'est sûr qu'il ne faut pas en faire une idée fixe et savoir s'ouvrir à l'exotérisme, sans quoi c'est la psychiatrie assurée !

Tu n'y penses pas ? Tant mieux. Tu y penses ? Tant mieux, une telle fluctuation me parait saine. Fait ce que tu as envie et compose avec le reste.

Pour ce qui est de l'exagération, oui, elle est parfois là, mais comme disait Blake (William hein, pas moi) "Citerne contient, fontaine déborde."


Dernière édition par Asenath Blake le Mar 19 Nov 2013, 20:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sekhmet
Bavard(e)
Bavard(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 208
Age : 26
Date d'inscription : 02/09/2013

MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   Mar 19 Nov 2013, 20:41

Et oui, nous sommes tous diffférents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hevene
Va finir par devenir bavard(e)
Va finir par devenir bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 24
Localisation : Haut-de-Seine (92)
Humeur : En quête de vérités
Animal préféré : Dragon et aigle
Date d'inscription : 11/02/2013

MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   Mar 19 Nov 2013, 22:39

A en écouter certain à qui on pourrait en parler, nous sommes tous fou. Ceux qui finissent vraiment dans la folie sont ceux qui se mentent à eux même, et ceux qui ont perdu l'équilibre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atalia
Caché(e) dans un coin
Caché(e) dans un coin
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 23
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Étudiante
Animal préféré : Catherine Deneuve
Date d'inscription : 02/01/2014

MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   Mar 07 Jan 2014, 03:47

Bonsoir à tous.

Je suis un peu décontenancée face à ce que je peux lire...
Pour commencer, ésotérisme, mysticisme, occulte : ces termes sont selon moi très vastes et complètement bâtards. Comme l'a dit Hevene, cela comprend trop de choses pour pouvoir les balancer à coup de "c'est mal/bien" ou quoi que ce soit.

En ce qui me concerne, j'ai vécu certaines choses ayant eu des effets néfastes sur ma santé mentale et physique, bref, je me suis pris des grosses baffes, j'ai connu des états de santé critiques, etc. On s'en fout. Le truc c'est que je me suis ouverte et intéressée à l'ésotérisme quand je me suis retrouvée en pleine santé, bourrée de vitalité et joie de vivre comme jamais.
Donc le refuge dans l'occulte pour échapper à la réalité : PAS MOI.

Au contraire !

Certains aspects "en marge de la pensée judéo-chretienne ou laïque" (comprendre "ésotériques" hinhinhin), que les gens ne comprennent pas, me paraissent très importants. La méditation, les chakras, les pierres, la déification de la nature. Des concepts tels à l'heure qu'il est me semblent sains et naturels.
C'est PURE-MENT de l'écoute de soi et une prise de conscience envers ce qui nous entoure. C'EST la réalité à l'état pur !
C'est dire "merci" à notre environnement physique et psychique. Quand je mange quelque chose qu'on m'a préparé et que c'est bon je dis merci. C'est automatique et ça me tient à cœur.

Tout ceci est sûrement très décousu mais j'ai essayé de concentrer un maximum de tout ce que je peux avoir à redire sur ce post quelque peu ambivalent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ataliasimonovich.blogspot.fr/
Chaos
Très bavard(e)
Très bavard(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 516
Age : 30
Date d'inscription : 20/08/2013

MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   Mar 07 Jan 2014, 08:03

La définition de réalité et de vérité est telle que personne ne peux l'imposer. Il serait de bon ton que chacun parle en son nom uniquement.

Hevene, revois ta définition de folie stp. A moins que pour toi 99% de la population est folle, toi y compris.

C'est beau comment certains imposent leurs idées alors qu'a la base ce sujet est juste pour partager sa vision des choses.

A mon sens il faut surtout se rappeler que nos pratiques ne sont que l'expression de ce que nous sommes. A partir de là, à chacun de les traiter comme il le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   Mer 08 Jan 2014, 18:07

Je ne répond qu'au premier post.
Les explications pas claires, le retour.

Je suis aussi beaucoup plus proche de l'éso (dans "ésotérisme" je met tout et n'importe quoi) quand je vais mal mais pas pour me raccrocher à tout ce qui passe, mais parce que quand je vais mal il n'y a que les choses, les passions qui m’intéressent réellement qui peuvent faire que je vais mieux. Récemment j'ai eu le droit à un chagrin d'amour et le seul truc qui m'a fait arrêter de pleurer c'est un tirage de cartes que j'ai ressenti le besoin de faire. Quand j'ai vu dans ce tirage que pour faire simple : "après la pluie vient le beau temps" j'ai ri. Parce que l'ésotérisme, la magie, la divination.. etc. c'est quelque chose qui est vraiment au plus profond de moi et sur laquelle je sais que je peux m'appuyer, et quand je vois un tirage comme ça qui me montre tout simplement un truc tout à fait logique vu la situation et bien je ne peux que sourire et voir que tout n'est pas contre moi et que la vie continue.

Quand je vais bien je pratique quand j'en ai envie, selon ce que je souhaite. Mais je me concentre peut-être moins dessus que les autres jours, même si de toute les manières j'inclus la magie dans ma vie à chaque action.

C'est comme quand tout va mal pour un croyant : il prie beaucoup plus dans l'espoir que tout aille mieux. N'en est-il pas moins croyant les autres jours où il prie moins ? J'espère que non, car c'est quelque chose qu'il est.
Je ressens ça de la même façon.
Revenir en haut Aller en bas
oursagora
Anime la discussion
Anime la discussion


Nombre de messages : 86
Age : 56
Localisation : lot et garonne
Emploi/loisirs : passion ordinateur
Humeur : réactive et cool.
Animal préféré : la noblesse du cheval,la beauté du paon , la fragilité et toute la subtilité du papillon.
magic code : je n aime pas les prédateurs dans la nature,et cela,quelle que soit leur beauté.
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   Mer 13 Jan 2016, 23:13

bonsoir
je suis toute nouvelle dans ce merveilleux forum.
vos interventions sont toutes pertinentes et intéressantes.je découvre l ésotérisme qui me plais véritablement,car il détient,je pense,les clefs de bien des connaissances et enseignements profonds et spirituels de la sagesse éternelle antiques.je suis de nature,tournée vers le passé au-travers de mes connaissances car je considére(perso),que le passé lointain est porteur de valeurs et de vérités ancestrales d une immense valeur.mes études donc sont toutes portées vers ce passé qui m interpelle.et si vous étes d accord,je posterais quelques connaissances en ésotérisme,en souhaitant toujours satisfaire votre curiosité et votre intuition.
et je me référerais pour cela a quelques textes.

au plaisir de participer a vos conversations de temps en temps.bonne soirée Florence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'ésotérisme et notre vie courante   

Revenir en haut Aller en bas
 

l'ésotérisme et notre vie courante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» l'ésotérisme et notre vie courante
» De l'ésotérisme au christianisme / Père Verlinde
» Liens entre l'ésotérisme et le fascisme...
» Lithothérapie: l'usage des minéraux dans l'ésotérisme
» New-Age, ésotérisme et foi chrétienne, selon Père Joseph-Marie Verlinde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Pratiques complémentaires et accessoires :: Découverte de l'ésotérisme-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit