Forum gratuit d'ésotérisme et occultisme francophone.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Partage & Question] Du Tigre au Vautour, de la colère à la peur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitty
Miss Trelawney
Miss Trelawney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 397
Age : 22
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Voyante, guérisseuse et secrétaire.
Humeur : Lutinesque
Animal préféré : Vautour, Tigre, Kangourou.
Date d'inscription : 17/01/2015

MessageSujet: [Partage & Question] Du Tigre au Vautour, de la colère à la peur   Dim 22 Fév 2015, 03:49

Bonsoir,


Je ne sais pas combien de personnes liront et encore moins si cela sera utile à quelques personnes que ce soit. Mais le chamanisme est une part entière de ma vie et m'aide à comprendre mes changements profonds tout comme mon être dans son entier et sa place ainsi que ses réactions face à la société et aux autres; ainsi, j'apporte beaucoup de patience et d'attention à l'évolution de mes énergies de cette branche de l'ésotérisme et, si quelqu'un veut lire un témoignage d'un changement d'animal-totem et de comment il est perçu et vécu, peut-être trouvera-t-il ici de quoi l'aider et l'aiguiller. Peut-être même l'apaiser, ce serait génial.

(...)

Voilà.
Août dernier, mon Tigre m'a quitté.
En vérité, si je peux être franche avec moi-même, je la sens toujours dans ma peau. Je ne vois plus vraiment de différence ou de dissonance entre elle et moi, c'est comme si j'avais accomplis un chemin et qu'elle n'était plus le reflet dans le miroir ou "l'autre" que je vais voir après la descente dans la Terre; mais celle qui est moi, qui est toujours là, m'accompagne, marche à mon rythme, dans mes pas et n'a plus de raison d'exister ailleurs ou autrement que dans cette vue: Elle est Moi.
Parce que ces conseils et sa vision, je les ai accepté, sobrement et de manière humble, avec tout mon être et mes choix. J'ai appris et assimilé tout ce qu'elle a pu vouloir me montré et je continuerais, puisqu'il n'existe plus de limites entre ce que je voyais d'elle et ressentait d'elle entant qu'extérieur ou esprit; nous sommes un entier.
C'est une sensation plaisante, rassurante. Comme un aboutissement de mes enseignements et la preuve que j'ai pu dompté tout ce que j'avais à traité pour que j'arrive à ce stade.
La colère. La hardiesse. Mon existence. Mon identité et l'assumer. De nombreuses leçons me sont tombés dessus avec son caractère tout feu tout flamme, tellement pète-gueule et radical que ce n'était pas toujours une partie de plaisir et ô combien je me suis engueulée mentalement des réactions qu'elle me faisait avoir ou nourrissait dans mon estomac.
Elle rajoutait une couche sur ce travail du Plexus Solaire qui me manquait. Elle m'apportait une sensation de puissance que je dénigrais et pleins d'autres choses, aussi. Mais elle m'a appris à apaiser la colère, à y répondre, la gérer et la laisser éclater quand il est nécessaire. Elle m'a apprit à faire des choix, sans regretter et ne plus se faire marcher sur les pieds. Elle m'a apprit à avoir mon avis, l'assumer et ne pas me dénigrer et me faire du mal pour me faire bien voir d'une majorité qui ne ferait pas le quart de remise en question que je pouvais faire continuellement.
Elle m'a apprit à ne plus me démolir la tête toute seule et savoir répondre à la haine que je pouvais ressentir, la colère que je pouvais avoir et la frustration.

Ceci étant... Comme toutes choses, un animal-totem a ses défauts et je vois les traces de Tigresse sur son passage. Notre relation si fusionnel a laissé beaucoup de tics et de réflexes sur ma vie, à moi de choisir ce que je garde et ce que je garde pas.
Mais, ma paresse, désolée ma belle Bengal, je te la laisse. Les animaux-totems de grands félins sont connus pour leur flemmardise en tout genre, leur peur de l'eau et de faire le strict minimum ou de toujours chercher l'amusement ou l'excitation dans leurs activités. Ca ne fait pas les basses besognes et croyez-moi - ou non, je m'en fiche :d - ça a un gros souci avec l'autorité.

C'était deux ans. Deux ans sous le signe du Tigre avec ma petite partie de l'esprit du Tigre qui marchait avec moi, elle ne m'a pas vraiment laissée le choix, elle m'est tombée dessus et ça a été une révélation que je n'ai jamais remis en compte. C'était une évidence et même dans ses défauts, tout corroborait, tout continuait de me plaire ou de m'aller comme un gant et même si ça ne me plaisait pas, il suffisait de voir mes réactions et comment je régentais une bonne partie de ma vie pour en voir les similitudes. J'ai compris pourquoi j'ai eut ce totem, c'était une bonne chose, ensuite il fallait travailler là où ça pêchait et répondre aux "exercices", ces petites choses qui vous arrivent tout au long de votre vie et qui ne semble pas sortie du chapeau magique du grand monsieur Hasard. Non, ces évènements qui semblent être calculer pour vous faire craquer un câble et vous cassez les pieds, qui arrivent au pire moment - ou au meilleur - et vous met devant vous, à nu et devant vos défauts et vos travers, devant cet espèce de reflet de vous même au goût âpre que vous n'avez pas envie de voir.
Vous avez toujours le choix de fermer les yeux ou non ceci dit. Ou de prendre tel quel sans vous posez de questions. Mais ma Tigresse m'a appris à affronter, à ne pas me laisser débiner même si ça faisait mal et ignorer parfois la douleur que pouvait apporter un choix, pour sa fierté, pour ma fierté et surtout ma dignité.


(...)

Je m'égare. Le but du sujet est de vous faire partager une chose que j'avais envie d'écrire, c'est très décousu d'ailleurs... Fin de la pause !


(...)

Août dernier, elle est partit. Aussi naturellement qu'elle est venue. Je me suis réveillée un matin, je me suis étirée et je me suis aperçus qu'il manquait une chose, une espèce de pièce qui me complétait mais qui était extérieur à moi-même ou que je voyais ainsi: mon totem.
A la place, c'était trouvé un étranger, perché sur sa branche, caché dans les feuillages, avec un plumages blancs et noirs qui me regardait et m'a simplement klaxonné de sa voix de crécelles : "« Coucou ! »"

C'était une époque tumultueuse où je n'allais pas spécialement bien, ni la santé, ni le moral, ni le travail. Tout s'effondrait petit à petit pour se reconstruire derrière avec les choix que j'avais pris et les décisions que j'avais voté de maintenir.
Mais l'étranger a remplacé Tigresse, petit à petit, avec patience. Me laissant le temps d'observer et d'examiner les changements, de les opérer et les maintenir.

Puis, il a décidé que c'était l'heure de se révéler à moi.

(...)

Mes animaux-totems n'ont jamais eut une manière "normal" ou standard de se pointer, je m'en rends compte quand je fais le point. Tigresse s'est simplement imposée et m'a exposée l'évidence même du fait qu'elle était mon animal-totem en fusillant des yeux mon mental la possibilité d'espérer vouloir douter éventuellement de ce fait.

Mon hérisson - un animal-guide très sympa ! - est apparut dans le rêve d'un ami alors que ma tête était encore tourneboulée d'autres problèmes que je rencontrais.

Mon Cerf est juste venu lors d'une vision pour de la divination et n'est partit que lorsque j'ai compris-accepté son enseignement et opéré les changements que j'avais voté en conséquence.

Et maintenant, l'étranger.
Mon étranger a décidé de faire de mon habitude de farfouiller des images sur le net un moyen de me faire coucou. Alors que je sentais ce "truc" coller à mon énergie comme un chewing-gum et sa présence qui plânait au-dessus de mon crâne, je suis tombée sur une image d'un Vautour un peu spécial.
Un vautour avec un plumage noir et blanc, splendide, vraiment.
J'ai pas pu fermé ce fichu onglet de la photo trois jours ensuite en ayant l'impression d'avoir fait un lien. Aussi stupide que cela puisse paraître, c'est à ce moment là que j'ai entendu un rire éraillé et aigüe et sa voix résonner de nouveau.
C'était mon Vautour, mon nouvel Animal-Totem.
Et la première chose qui m'a frappée, c'est la Peur que ce changement m'inspirait, la Peur que l'animal m'inspirait et la Peur que ma vie m'inspirait. J'en étais glacée, tétanisée sur place et sans solutions viables sur le long terme, j'étais une petite souris qui se faisait déjà prendre en chasse et avait décidé de s'enterrer quelques parts de ne plus rien faire, par peur.

Moi. Ayant appris à marcher comme une seule énergie avec l'esprit du Tigre, je me retrouvais paralyser depuis des mots par la Peur; oh, je vous arrête: pas de moi, non, des autres, du monde, de la vie, de la société, de grandir, de tout ce qui m'attend, de tout ce qu'on attend de moi et tutti quanti.

(...)

J'ai pris cette nouvelle comme une baffe monumental, une baffe émotionnelle qui a ravagé mes boucliers et m'a obligée à mettre le nez dans mes "dossiers en retard" qui me fracassait déjà le crâne et que j'essayais de compartimenter, de disséquer, de tuer ou d'étrangler pour y voir plus clair sans même vouloir verbaliser ou essayer de les combattre.
Du Tigre, je passe au Vautour.
De la colère, je passe à la Peur.
Qu'est-ce que la peur pourrait m'enseigner ? Qu'est-ce que je pourrais en tirer ? J'en ai strictement aucune idée, mais apprendre à marcher en UN avec un autre animal-totem me fait un peu grincer des dents et me fait poser pleins de questions. J'adore profondément le souvenir de Tigresse et tout ce qui me lie et me relie à elle, mais plus j'y pense, plus elle apparaît comme un doudou trop doux d'un passage turbulent de mon éveil et de mes premiers pas dans l'ésotérisme, dans le débroussaillage de ma propre guérison et de mon initiation. Elle m'apparaît comme une complice, une amie de jeu et de discussion, une énergie si tendre que j'en fonds rien que de visualiser les couleurs de son poil et ces muscles rouler dessous dés qu'elle se pavane. Je la vois comme faisant partie intégrante de ma personne; mais nous évoluons.
Nous sommes dans un cycle constant et j'ai Lvl UP. (Si vous préférez... J'adore les jeux vidéos :> )
L'esprit du Vautour a décidé que c'était à lui que revenait mon existence pour me guider à travers cette nouvelle étape de ma vie et le Vautour a décrété qu'il serait mon nouveau complice de râlerie et de prise de tête.


Cela étant... Je ne l'ai pas accepté non plus complètement. Je dois aller le trouver en méditation et faire la descente dans la Terre pour le rencontrer et discuter plus amplement. C'est parfois aussi un problème d'accepter que nous avons grandis, que nous avons changé et qu'il serait juste de l'accepter... Ou alors c'est juste moi d:

(Peter Pan Spotted.)

(...)

Je ne connais pas franchement la signification du Vautour dans le chamanisme. Je dois aussi faire mes recherches pour éviter de me pointer en parfaite inculte !

Mais voilà \o/
J'espère que ça sera pas imbuvable à lire et plutôt plaisant.
Je l'aime bien mon plumé. Il est plus badass dans son genre, un vautour, ça claque ! \o/ ( ... J'oublie le fait que c'est un charognards. Je me le répète, tout les matins ! Au moins il mange de la viande, c'est bien ça, non ?! Q.Q)

(...)

Si vous avez des informations sur le Vautour, ou des questions ou même un petit mot ou une expérience à partager aussi lors d'un changement de totem ou de comment vous appréhendez votre vie avec votre animal totem à vos côtés, n'hésitez pas !


mitty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ōkami
Prend goût à la discussion
Prend goût à la discussion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 20
Emploi/loisirs : Le Tai Chi
Animal préféré : Une attirance pour le Loup, ainsi que le Chien le Chat, également pour les créature légendaire, le Dragon.
Date d'inscription : 24/12/2013

MessageSujet: Re: [Partage & Question] Du Tigre au Vautour, de la colère à la peur   Dim 22 Fév 2015, 14:03

Bonjour Mitty

C'est une trés jolie éxpèrience et initiation que tu a vécu avec ta Tigresse. Je comprend l'attachement que tu as eu pour elle, deux ans a patager, apprendre, se tromper, aller droit dans le mur, se relever, tout ceci crée des lien fort !
Maintenant, c'est dur mais il faut accepter son depart... ce que tu a, a ce que j'ai compris accepter.
Le vautour qui est venue a toi, a surement de bon enseignement a te donner, tu parle de la peur, peut etre a t'il enormément de chose at'apporter et a t'enseigner sur tes peurs les plus profondes, c'elle que tu refoule, que tu n'accepte pas, et ainsi te faire avancer Smile

Si tu veux, je suis partant pour rassembler des infos de livre et de sites internet a propos du Vautour, en un post sur le forum Wink

Maintenant, de mon coté, un nouvel arrivant a pointer le bout de son nez !
Et oui, depuis deux jour un grand Elan, majéstueux qu'il est est venue me voir, alors que j'était en pleine méditation avec mon Loup !
Aussi il est venue, alors que mon Loup m'enmenais pour la deuxiéme fois dans la méme méditation, ( oui la premiére date des vacances d'été ^^ mais bon, je crois avoir enfin saisi la signification de son enseignement !) Gros travail en perspectives.
Et dés notre prière rencontre, ce bel Elan ma mis face a une des choses que je n'accepte pas.
Il ne perd pas de temp !
Et donc cette méditation c'est finit par de grand enseignements, et par la venue d'un nouvel ami ! Monsieur l'Elan Smile

Voila donc un petit partage de mes éxpèriences, partages et rencontres avec mes Animaux Totem Smile

Si vous avez des choses à partager, n'hésiter pas !

Ōkami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Partage & Question] Du Tigre au Vautour, de la colère à la peur   Dim 22 Fév 2015, 16:03

Et bien ça alors ... je ne m'attendais pas à lire ce témoignage en cliquant sur le titre du sujet. C'est assez poignant et sincère au sens où tu exposes tous tes sentiments quant au changement d'animal totem. Je suis assez surpris de la disparition sans griller garde de ta tigresse mais ça devait surement se faire ainsi pour éviter de trop souffrir, un peu comme les adieux déchirants tu vois. Mais visiblement tu as compris pourquoi elle l'avait fait donc il n'y avait pas besoin de cet " adieu ". Comme tu l'as dit tu la sens encore plus ou moins dans ton être, c'est surement la preuve que tu y es encore très attachée et que son esprit restera encore plus ou moins avec toi pour t'aider et t'accompagner. Peut-être qu'après tout sa présence n'est plus nécessaire, que les acquis qu'elle t'a transmis sont suffisant pour te permettre d'avancer après. Je trouve pas que c'est un adieu vu que c'est plus comme si tu avais assimilé ce qu'elle avait à te faire assimiler, qu'elle restera là au fond de toi. C'est nian-nian dit comme ça mais bon j'ai pas trouvé d'autres mots pour l'exprimer.

Concernant le vautour ... et bien j'y vois là une sorte de continuité de ton apprentissage. La peur c'est un sentiment aussi fort que la colère, même plus fort selon certains auteurs qui pensent que c'est le seul sentiment capable de nous faire déplacer des montagnes.
Pour ma part, la peur c'est le meilleur enseignement qu'il puisse exister. C'est réussir à se surpasser dans les moments critiques. Tu vois la colère c'est pas simple de se contrôler mais on peut y arriver, avec de la patience et en relativisant. Mais la peur c'est tout autre chose ... Imagine ce dont tu as le plus peur en face de toi, ça serait difficile de te calmer aussi facilement que la colère. Peut-être va t-il t'apprendre à justement gérer cette peur, l'utiliser comme une force. Je pense pas qu'une phobie peut devenir nulle d'un claquement de doigts, je pense qu'on apprend à vivre avec et à la combattre jour après jour.

Enfin bref je m'égare, ce que je voulais t'exprimer c'est qu'au final c'est un changement nécessaire. Je n'en sais rien concernant la signification du vautour en chamanisme vu que je n'y connais rien en chamanisme tout simplement. Pour moi le vautour c'est le charognard qui attend que sa victime soit morte pour le manger, c'est l'opportuniste, celui qui sait prendre des initiatives sans forcément se mouiller et se mettre en danger. Qu'y a t-il de plus sécurisant que de s'attaquer à un mort ? Mais pour moi c'est aussi la peur de la mort, la peur de voir justement cet oiseau me manger quand je ne respirerais plus. Donc voilà pour moi : opportuniste et prudent. En relisant ton sujet ces deux mots me font bien rire car ça résumé à peu prêt la façon dont il s'est présenté à toi.

Concernant mes expériences dans ce domaine, je n'en sais trop rien. J'ai souvent vu un chat noir m'accompagner dans mes rêves/visions mais j'ai pas vraiment l'impression qu'il s'agisse d'un animal totem. Ces temps-ci je vois aussi beaucoup le serpent, animal dont je suis vraiment terrifié. Je le vois surtout en rêve d'ailleurs, je le crains mais je n'en ai pas peur pour autant. C'est plus dans le sens où je sais que je suis en sécurité mais qu'il faut pas que j'aille lui marcher sur les pieds. J'essayerai peut-être un jour de méditer là dessus pour voir un peu plus clair.

Voilà voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Mitty
Miss Trelawney
Miss Trelawney
avatar

Féminin
Nombre de messages : 397
Age : 22
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Voyante, guérisseuse et secrétaire.
Humeur : Lutinesque
Animal préféré : Vautour, Tigre, Kangourou.
Date d'inscription : 17/01/2015

MessageSujet: Re: [Partage & Question] Du Tigre au Vautour, de la colère à la peur   Dim 22 Fév 2015, 17:20

Merci à vous de vos mots gentils et de votre soutien ! :d

Je serais ravie de rajouter le Vautour en animal-totem sur le forum ainsi que sa fiche. Je pense que ce serait utile pour les prochains ou les éventuels autres initiés qui ont le vautour en totem !

(...)

Un Elan ?!
Je sais que tout les animaux sont susceptibles d'être un totem un jour, mais ça m'a fait rire de bon coeur de le lire. Je te souhaite du courage et une bonne expérience avec ton Elan d: Je veux bien en savoir plus quand tu auras découvert plus à son sujet et sur son enseignement !

(...)


Shames a écrit:
La peur c'est un sentiment aussi fort que la colère, même plus fort selon certains auteurs

Je ne sais pas quoi te dire hormis que la peur que je ressens ces derniers temps vis à vis de ma propre vie et de comment elle se dirige et se tourne, est plus destructrice qu'autre chose, c'est comme être figer sur place, paralyser et ne plus vouloir avancer du tout.
C'est un peu difficile de s'avouer aussi peureuse et glacer sur place, alors que j'essaye d'encourager tout le monde à ne pas se faire dominer par sa peur et trouver ses propres réponses, avoir plus confiance dans son chemin et ses choix.
Tout mes élèves ont eut peur une fois et c'est de mon travail de les rassurer, encourager et même de les cajoler pour qu'ils puissent de nouveau avancer... Mais c'est vrai que je n'ai pas été confronter à mes propres peurs, mes phobies et tout ce qui pouvait me faire "arrêter" tout et me faire courir dans un coin tout sombre jusqu'à ce que ça passe comme par magie. (Cette technique ne marche pas d'ailleurs.. Pas du tout. huhuhuh)

Je pense que, comme pour la Colère, il faut savoir y répondre et il y a plusieurs réponses et solutions à la Peur. Que je ne connais pas, que j'apprendrais à connaître tout comme mes peurs et leur naissance.

Sur le caractère du Vautour, je n'en sais rien, comme dit, je ne vois que la Peur qu'ils inspire et le côté majestueux d'oiseau... Rien de plus. Je commencerais mes recherches quand je me sentirais plus encline à l'accepter tel quel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Partage & Question] Du Tigre au Vautour, de la colère à la peur   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Partage & Question] Du Tigre au Vautour, de la colère à la peur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Partage & Question] Du Tigre au Vautour, de la colère à la peur
» Une question en orthographe/conjugaison?
» Diacre question
» question nuit / sieste bébé 3 mois
» La grosse question qui tue, c'est par ici...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magie et Métapsychique :: Magies de la nature :: Chamanisme-
referencement geneve - annuaires gratuits référencement - peinture professionnelle - tv en streaming - yes messengerCréer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com